LAPACHO - PEAU D'ACCO

 
 

GENERALITES



> Cet arbre appelé « arbre de vie » a été vénéré depuis l’antiquité par les incas et très apprécié aujourd’hui par les brésiliens ; avec ses écorces, ils disent ( restons humble et vigilant) guérir tout type de pathologie.

>Multitude des bienfaits ont été démontrés par des innombrables études scientifiques.


> Le lapacho a un effet tonique sur l'organisme, car il contient du potassium, du calcium du fer, du baryum, du strontium, et d’iode, mais pas de caféine D’un gout terreux avec une touche de vanille, il ressemble un peu à celui du thé rouge (rooibos).
 

ACTION

D’après des études et des recherches scientifiques  il est apparu que le Lapacho aurait des actions très bénéfiques sur certaines pathologies médicales,

> Il est vivement conseillé de demander l’avis de votre médecin traitant
 

♥ EFFET SUBTIL

•    Affine la perception et la compréhension subtile du sacré
•    Débouche le canal profond
•    Libère du passé
•    Active la circulation dans les poumons à capter la vie
•    Enracine 
 
Contre-indications
> Le lapacho est contre-indiqué en cas d'hémophilie. En effet les individus qui présentent une coagulation perturbée à type d'hypocoagulabilité (sang trop fluide) ne doivent pas être traités avec cette plante ; également, les personnes soignées par des anticoagulants (anti vitamine K, aspirine, héparine etc.)

> Ceci est lié au fait que le lapacho contient des coumarines, substance contenue dans la fève tonka, utilisée en pharmacie pour son pouvoir anticoagulant. C'est la raison pour laquelle le lapacho ne doit pas être prescrit sans un avis médical sérieux.
 

Effets secondaires

> Absorbée en grande quantité cette plante est susceptible d'entraîner la survenue de nausées et de vomissements.
 

HISTORIQUE

> Afin de guérir leurs blessures et soigner les morsures des serpents, les indiens Kallawayas, guérisseurs traditionnels de l’Empire Inca utilisaient l’écorce du lapacho (plante alexitère) en décoction pour soigner les morsures de serpent, les fièvres et pour préparer des boissons stimulantes.

> D’une autre part, traditionnellement les indiens d’Amérique du Sud consommaient massivement en décoction, l’aubier (intérieur de l’écorce) pour soigner toutes sortes de maladies.

> Il n’est pas cultivé, son écorce est récoltée toute l'année sur des arbres sauvages, en pleine forêt.Dans la pharmacopée amérindienne le lapacho a toujours occupé une place d’honneur.
   

COMPOSITION

> Ecorce de Lapacho coupée
 

TYPE

Tisane simple
 

POSOLOGIE

> Préparation : bouillir 1 c. à s. des plantes dans 1 litre d’eau pendant 5 minutes et laisser reposer pour 15 minutes, et filtrer.
> Consommer 3 petits verres de 10 cl par jour pendant 30 jours - Renouveler si nécessaire.
 

CONDITIONNEMENT

Disponible en boite de:
100 gr        (20 cuillères à soupe) 

 

Mots-clés :

ail de l ours artériosclérose constipation depurative dépuratif diarhée digestion infusion lapacho mémoire pau d acco renforcer les défenses immunitaire reparateur tisanes

En stock

10,00 €