#Nectar Aljoimour, redonne #vitalité, peps et ...

Par Alain TOUIZER, le 09 sept 2014 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

> Fruit fabuleux !!!

> Les  anciens l'ont utilisé depuis longtemps dans la pharmacopée des îles comme anti douleur, riche anti oxydant, ces vertus sont innombrables.

> C’est la base du fabuleux « Nectar Aljoimour » qui  redonne vitalité peps et guérison à de si nombreux maux

Voir nos fiches techniques de:


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Puissant antioxydant grâce à sa teneur en polyphénol et en acide ascorbique et aux propriétés anti-inflammatoires, le jus de noni, un « fruit fromage »  cultivé en Polynésie, en Inde et en Amérique latine possède de multiples propriétés médicinales par son action sur les enzymes impliquées dans les processus d’inflammation.

Mais défaut du noni, son puissant parfum de chèvre, qui le rend impropre à la consommation. Grâce aux équipes du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) et du Cita (Université de Costa Rica), il est désormais possible grâce à un jus plus clair et à l’arôme nettement plus agréable de profiter de ses vertus naturelles médicinales.

Le noni est utilisé depuis très longtemps comme une préparation topique pour les douleurs articulaires et cutanées. Aujourd'hui, certaines personnes en consomment le jus comme un tonique ou revitalisant ou en prévention contre le cancer et certaines maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires et le diabète. Il est le plus souvent associé à d'autres fruits dans les jus, en raison de son goût, mais existe également sous forme de supplémentation en capsules ou comprimés.
 

Antioxydant, stimulant immunitaire et anti-inflammatoire :

Des études, selon les Centers for Disease and Control (CDC) ont montré ses vertus antioxydantes, sa son effet stimulant immunitaire, et ses propriétés anti-tumorales. Le noni est actuellement l’objet  de recherches plus approfondies, de l’institut américain contre le cancer, sur ses effets préventifs contre le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Seule contre-indication documentée, par des rapports d’effets indésirables, le noni devrait être évité en cas de maladie du foie, car il contient des composés qui peuvent l’aggraver.
 

Conserver les caractéristiques physico-chimiques et fonctionnelles du fruit frais :

Les chercheurs du Cirad sont parvenus à éliminer une partie des acides capriques et caproïques durant le procédé et à éviter l’utilisation de techniques de pasteurisation pour parvenir à une meilleure conservation du maintien potentiel antioxydant et anti-inflammatoire du noni sans affecter les caractéristiques physico-chimiques et fonctionnelles du fruit frais.

Le produit fini obtenu par cette nouvelle technologie présente, selon le communiqué du Cirad, un fort pouvoir antioxydant grâce à sa teneur en polyphénol et en acide ascorbique. Par ailleurs, les effets anti-inflammatoires du jus de noni sont désormais avérés par son action sur les enzymes impliquées dans les processus d’inflammation.