Contre les #maux d’#hiver, les #trésors des #jardins #créoles

Par Alain J. TOUIZER, à 06h00 dans RECETTES BIEN-ETRE

 PREPAREZ DES ZERBAS PEI

 
Contre les petits maux d’hiver, les trésors de nos jardins créoles, Claude Marodon, président de l’Association pour les Plantes Aromatiques et Médicinales de La Réunion (APLAMEDON), nous livre trois recettes de tisanes contre les coups de froid.

Pour toutes ces recettes, faites bouillir le mélange de plantes et d’agrumes pendant 10 minutes. A boire très chaud !
 

Combava, ti-cannelle et peau d’orange

Le zeste de combava, et de manière générale, tous les agrumes constituent une source importante d’énergie. Les feuilles de ti-cannelle, sont quant à elles, incontournables pour lutter contre les refroidissements.


En buvant chaque soir un mélange de deux zestes de combava avec une faible dose de ti-cannelle (15 à 20 g par tasse) et quelques pelures d’orange votre système immunitaire devrait passer l’hiver sans encombre.


Gingembre, safran Pei et citron

Le gingembre est un rhizome qui stimule nos défenses immunitaires. Il apaise également les douleurs, crampes, courbatures et refroidissement. Avec le ti-cannelle, cette plante est la compagne idéale des saisons hivernales.

Le safran Péi (curcuma) est un puissant antibactérien, antiseptique et anti-inflammatoire. A prendre en toute petite dose, à l’instar du gingembre et du ti-cannelle. A ces deux plantes, ajoutez des zestes ou tranches de citron pour leurs  ressources en vitamines.

Une pointe de miel est recommandée pour adoucir le gout de la tisane.
 

ATTENTION au galabert et au benjoin Péi

Claude Marodon recommande de ne plus utiliser le galabert, également connu sous le nom de corbeille d’or, pour soigner la fièvre, la grippe, et la dengue.

Des études effectuées sur cette plante, traditionnellement utilisée en tisane, révèlent qu’elle contient de produits photo-sensibilisants et toxiques pour le foie. Il en est de même pour le benjoin Peï.

Cet arbre unique dans les Mascareignes constituait jusqu’aujourd’hui un pilier de la tisanerie Péi pour lutter contre la toux et la diarrhée. Une mauvaise habitude qu’il va falloir apprendre à changer.
 

Ker de seriz

A La Réunion, les très jeunes feuilles de cerises créoles, sont traditionnellement utilisées en tisane pour soigner les états grippaux, fièvre, courbatures, ou les maladies dues aux piqures de moustiques (dengue, paludisme).

Vous pouvez mélanger trois cœurs de cerises créoles (petites feuilles avec la jeune pousse),  à deux ou trois feuilles de citronnier. Cette tisane est très prisée pour soigner les coups de froid.



Magazine ANFORM
Santé et Bien-être à La Réunion
Liens remarquables
 

Solution magique pour #mincir

Par La Rédaction, à 06h00 dans RECETTES BIEN-ETRE

Conseils ALJOIMOUR :


> J’ai déjà donné plusieurs recettes au gingembre. Messieurs mesdames,  pour nos  petits cousins d'amour gras, c'est un peu piquant mais pas désagréable…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Voici une recette ancestrale pour faire fondre les graisses sans vous affamer avec des régimes draconiens trop tristes ! Le secret : l’infusion au gingembre. 

Une recette très ancienne dont l’efficacité est prouvée particulièrement contre les graisses des hanches, cuisses et ventre.

Dans une casserole, versez une racine de gingembre coupez en lamelles dans 1.5 litre d’eau ,portez à ébullition, puis diminuez le feu et laissez mijoter 15 minutes. Eteignez le feu et laissez refroidir. 

Buvez en tout au long de la journée (minimum un litre par jour).


Actions de l’infusion de gingembre :


Anti inflammatoire puissant : en cas de douleur et inflammation rhumatismale son action est puissante.

Antioxydant : purifie le corps de ces radicaux libres.

Anti cancer : grâce aux propriétés anti-inflammatoires et anti oxydantes.

Anti-cholestérol : prévient aussi l’obésité et les maladies cardiaques. Cette infusion abaisse aussi la tension artérielle.



 

#Recette de #pain sans #farine

Par La Rédaction, à 06h00 dans RECETTES BIEN-ETRE

Conseils ALJOIMOUR:


> Une recette de pain sans farine qui doit être nourrissant vu les ingrédients très intéressants… 


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



Il ne fait aucun doute que le pain est l’aliment préféré et le plus populaire sur terre.

Pourtant, si vous êtes l’un de ceux qui ne peuvent pas imaginer un repas sans pain, vous devez savoir que, malgré son goût délicieux, il doit être évité, en raison de ses conséquences négatives sur la santé.

Pourtant, nous ne disons pas que vous devriez éviter tous les types de pain, mais vous devriez essayer de trouver une alternative plus saine, une version qui sera exempte de gluten et d’acide pythique, qui est un anti nutriment. À savoir, la farine est traitée avec 60 produits chimiques différents, comme l’eau de Javel.

Par conséquent, nous suggérons une recette de pain sans farine. Il contient seulement des ingrédients naturels, il est donc riche en vitamines B, en fibres et en protéines. Qui plus est, il est peu coûteux et vraiment facile à préparer!


Pain sans farine – Recette


 

MANGEZ FRUITE

Par Alain J. TOUIZER, à 05h00 dans RECETTES BIEN-ETRE

MANGEZ FRUITE

Certains produits ont réputés pour leurs vertus bénéfiques en matière de défenses immunitaires. Petite sélection…

Les fruits et légumes apportent a votre organisme un cocktail intéressant pour renfoncer vos défenses. Préférez-les frais, bio et fraichement cueillis.

C’est toujours dans les fruits et légumes qu’on trouve vitamines, oligo-éléments et minéraux… Pour « rebooster » ses défenses immunitaires, allons chercher d’abord les vitamines C dans les goyaviers, les agrumes, les kiwis.

Mais aussi dans les choux, les poireaux, les navets, le fenouil… et le persil. Il suffit en effet de 100 g. de persil pour obtenir 200 mg de vitamine C, soit 4 fois la quantité quotidienne recommandée pour un adulte.
 

Saupoudrez du persil

Et s’il est plus facile de manger une orange que 100 g de persil, rien ne vous empêche d’en saupoudrer partout ! On peut également aller chercher du magnésium dont les fruits secs et les légumes regorgent. Certains aliments pourront être privilégiés car ils contiennent du cuivre.

Or, le cuivre est un anti-infectieux efficace; on peut en trouver dans des aliments, tels que les crustacés, le foie de veau, les céréales complètes, la levure alimentaire, les fruits oléagineux, le thé, le cacao, le vin, les épices, le poisson…
 

L’ail contre les virus

L’ail et le curcuma sont deux ingrédients que font fuir les bactéries, les virus et les champignons. Faciles à intégrer à un plat, il est bon  d’y penser pour parfaire son bouclier de défense.

Enfin, selon une étude menée par une équipe de chercheurs de l’université de l’UCLA Health Care (USA), le brocoli aurait des pouvoirs régénérant sur le système immunitaire et freinerait son déclin lie à l’âge.

ALJOIMOUR: en cas de besoin, utiliser le Nectar peut-être une source de prévention de très grande valeur.
 

Le ravintsara

Le ravintsara, acclimaté notamment à Madagascar, n’est rien d’autre que le camphrier, arbre considéré par les aromathérapeutes comme un antiviral, immunostimulant et antidépresseur. Le camphre est extrait du camphrier par distillation du bois.
 
  •    En huile essentielle : 4 gouttes sur la voute plantaire ou le torse, en cure de 20 jours, permet de lutter contre les attaques de « virus de l’hiver ».
  •    En synergie avec l’huile d’épinette noire : cure de trois semaines,  2 gouttes sur un sucre. Tonifie le corps et l’esprit, stimule la mémoire et la concentration.
  •    Attention : Jeunes enfants et femmes enceintes : Bien lire les précautions d’usage.
 

L’échinacée

Une petite fleur très en vogue. A choisir en extrait liquide ou en capsules, et dans une fabrication la plus pure possible. Enfin, s’assurer qu’il s’agit bien de ‘Echinacea angustifolia ou Echinacae pallida… L’échinacée est un bon moyen de réveiller votre système immunitaire ; une fois qu’il est en action arrêtez l’échinacée.

Particulièrement efficace dans le cas des infections du système respiratoire supérieur (sinus, gorge), mais agit aussi sur d’autres types d’infections.

 

La propolis

Sorte de résine recueillie par les abeilles qui s’en servent comme ciment dans la maçonnerie des alvéoles. Elle provient surtout des conifères (pins, sapins, épicéas), des bourgeons d’aulnes, de saules, de bouleaux, pruniers, frênes, chênes, ormes, peupliers et marronniers d’inde. Très riche en oligo-éléments acides organiques, flavonoïdes et en vitamines.

Au total, plus de 300 composants ont été recensés. Elle est utilisée en usage interne comme teinture mère contre les angines, grippes, rhumes, bronchites, etc.…
 

Cuivre, or, argent

L’argent est un antiseptique. Il fait baisser la température, et s’attaque aux bactéries. On peu l’associer à l’or et au cuivre, eux-mêmes de puissants antiseptiques.

Le cocktail constitue alors un anti-infectieux puissant agissant contre la grippe, la rhino pharyngite… et toute une série d’infections. Demander conseil a votre médecin.
 

Le thym-bio

Pris en infusion, le thym-bio est un bon moyen de lutter contre une grippe, dégager les voies respiratoires ou soulager une gorge irritée.


Magazine ANFORM
Santé et Bien-être de La Réunion