Préparer #soi-même son #savon

Par Alain J. TOUIZER, à 10h45 dans RECETTES BIEN-ETRE

Fabriquez votre savon liquide thym-lavande-citron

 
Le thym est utilisé depuis des décennies ; à commencer par nos ancêtres très lointains qui s’en servaient pour se protéger de la peste, pour parfumer la maison et le linge, ou comme onguent pour la toilette. Les Égyptiens s’en servaient aussi pour embaumer leurs morts !

Voici une petite recette de savon liquide, toute simple à réaliser et vraiment très économique !
Lire la suite...

Tout est bon dans l#ortie

Par La Rédaction, à 06h00 dans RECETTES BIEN-ETRE

Conseils ALJOIMOUR:


> Je me régale à lire tous ces articles passionnants sur la plante, voici l'ortie magique…


Alain TOUIZER

Naturopathie La Réunion  - Paris – La Normandie


Arthrose, prostate, calculs rénaux, eczéma, maux de tête, chutes de cheveux, inflammation des voies urinaires : l’ortie compte parmi les plantes médicinales les plus efficaces, elle fait partie des fondamentaux dans l’armoire à pharmacie familiale.

C’est devenu une plaisanterie, avec mes amis jardiniers bio : si nous étions raisonnables, nous arrêterions nos semis, nos bouturages, nos greffes, nos recherches sur les symbioses de plantes et d’insectes.

Nous transformerions nos potagers en champs d’ortie. Ce qui suffirait à nous nourrir, nous soigner, nous vêtir !

Cela plairait aux animaux : tous aiment les orties, à commencer par les poules et les papillons. Selon le naturopathe prêtre suisse Kuenzle, grand spécialiste des plantes, l’ortie aurait disparu depuis longtemps si elle ne piquait pas pour éloigner les profiteurs. Car tous les animaux (dont l’être humain) se seraient jetés dessus !
 

Tout est bon dans l’ortie

L’ortie fait partie de ces plantes dont chaque partie est utile : racine, tige, feuilles, fleurs et graines.

L’ortie, meilleure amie de l’homme ! Ce qui est difficile à entendre dans une société qui n’apprend à ses enfants à reconnaître cette plante que pour s’en méfier, la fuir.

Le souvenir ne s’est pas encore perdu, toutefois, de la soupe aux orties.

La soupe aux orties : un grand classique de la cueillette sauvage.

Il paraîtrait qu’elle est devenue chic, « branchée » même [1].

Je vais donc commencer par elle. Parce que c’est un classique. Parce qu’on n’a pas vraiment le droit, au fond, de ne pas savoir faire de la soupe aux orties quand on se prétend intéressé par la santé naturelle et bio.

Mais je me permettrai de vous donner ensuite la recette du jus d’ortie, de l’infusion, de la teinture d’ortie, de l’indispensable shampooing d’ortie, le grand espoir pour les chauves. C’est par là que vous obtiendrez la plupart de ses effets thérapeutiques.

Un site Internet complet, Urticamania, est consacré à l’ortie et à tous ses usages. Visitez-le, c’est impressionnant [2]. Il y a aussi un festival, Orties-Folies, chaque année au mois d’avril à La Haye-de-Routot (Eure).



 

#Recettes santé,#ail à la carte...

Par La Rédaction, à 06h00 dans RECETTES BIEN-ETRE

Conseils ALJOIMOUR :


> L’ail est vraiment une plante thérapeutique. Cependant, attention de ne pas en abuser !!!


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie


L’ail est l’un des ingrédients qui sont le plus souvent utilisés dans la cuisine partout dans le monde. Il donne un bon goût à la nourriture, mais est également très puissant et peut guérir de nombreuses affections.

Le consommer cru peut être un médicament étonnant et puissant.

L’ail peut diminuer la pression artérielle et le cholestérol, prévenir les maladies coronariennes et les crises cardiaques. En outre, il peut stopper les effets de l’athérosclérose.

Si vous souffrez de problèmes de santé de tous les jours comme le rhume des foins, la diarrhée du voyageur, le rhume, la grippe, les piqûres d’insectes et les infections fongiques, un bulbe d’ail peut vous aider.

De plus, l’ail peut vous aider à gérer les symptômes de l’arthrose, du diabète, et de l’hypertrophie de la prostate.

L’ail peut améliorer votre immunité et la capacité du corps à éliminer les toxines. Quand il est combiné avec de l’oignon et du gingembre, il peut vous aider à vous désintoxiquer de la chimiothérapie.


Comment utiliser l’ail?

La meilleure façon de consommer l’ail est cru, parce que l’allicine, son ingrédient actif est décentralisé par la chaleur. 

Ecrasez et tranchez la gousse et laissez-la pendant 15 minutes avant de la consommer. Lorsque vous écrasez la gousse, elle active une réaction qui rend l’allicine plus bio disponible.

Sirop contre la toux

Par Alain J. TOUIZER, à 06h00 dans RECETTES BIEN-ETRE
Une recette maison contre la toux. Garantie 100% naturel, en plus d'être très facile à réaliser.


 
Lire la suite...