De l'#urine de jument donnée aux #femmes (sans leur dire bien sûr)

Par Alain TOUIZER, à 06h35 dans MERCURE
La baisse de la production d'estradiol se ressent immédiatement. L'estradiol influence tellement le corps et l'esprit que toute baisse de production se ressent immédiatement, de façon désagréable. Cela peut commencer dès l'âge de 40 ans et les signes sont malheureusement aussi nombreux que les tissus-cibles ayant besoin d'estradiol pour fonctionner : parmi les plus courants, on citera les bouffées de chaleur, les insomnies, l'anxiété, la perte de densité osseuse, la perte de mémoire, la dépression, le gain de poids, les yeux secs, les pertes de cheveux, les vertiges, l'atrophie vaginale.

Ces phénomènes sont renforcés par un phénomène hormonal très regrettable : au moment où votre corps arrête de produire de l'estradiol, il se met à fabriquer une autre hormone de la famille des œstrogènes, l'estrone. Or, de grandes quantités d'estrone empêchent l'estradiol de se lier aux récepteurs sur les tissus-cibles, aggravant les symptômes de la ménopause. Les effets sont particulièrement graves sur le cerveau, imposant à de nombreuses femmes une épreuve morale tout-à-fait terrible au moment de la ménopause, où leurs émotions autant que leur fonctionnement cérébral, sont bouleversés.

Goutte d'eau faisant déborder le vase, à 50 ans, ces changements hormonaux entraînent la disparition chez les femmes de 500 g de muscles par an, transformés en graisse. Il est alors capital à ce moment-là d'avoir profondément conscience que ce n'est pas vous qui avez un problème, mais que c'est votre corps qui lutte de toutes ses forces pour s'adapter à ce nouvel environnent...
Lire la suite...

#Dents #dévitalisées... dangereuses ?

Par Alain TOUIZER, à 09h45 dans MERCURE

Conseils ALJOIMOUR :

> En effet la sphère dentaire est extrêmement importante, en plus de ce qui est présenté dans cet article il s'avère que 8 personnes sur 10 sont  empoisonnées au mercure et métaux lourds et la médecine allopathique n'en fait pas cas.

> Les symptômes sont si nombreux que les médecins et les pharmacies sont bien nourris  grâce à cela, alors  que le protocole pour s'en débarrasser est très simple et peu couteux.

> A ne pas manquer !
   


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Il ne fait aucun doute que la sphère dentaire soit une véritable plaque tournante neurologique et réflexologique de tout l’ensemble du corps. Il est resté imprimé dans ma mémoire un croquis édifiant relevé dans la célèbre en son temps Encyclopédie Time Life. On y voyait un corps humain dont les différentes parties étaient proportionnelles en dimensions à la densité d’interconnexion avec les autres organes. Cela donnait une image totalement psychédélique avec une mâchoire gigantesque surplombant un tout petit corps. 

Il existe en l’occurrence différentes cartes de réflexologie dentaire, reliant chaque dent à un organe ou une fonction organique telles celle du Dr Roth, de Boris de Bardo, de la médecine chinoise, etc., mais leur comparaison laisse dubitatif face aux nombreuses discordances que l’on peut relever, même si dans l’ensemble on y relève beaucoup de points communs. Evidemment ces cartes peuvent donner des pistes concernant le rapport entre des dents dévitalisées et des pathologies installées.

Mais là où le problème se complique encore, c’est au niveau de ce que l’on appelle l’occlusion dentaire, qui consiste à une égale répartition de la pression entre les différentes dents du haut et du bas et qui peut s’élever mâchoires serrées chez l’homme à 800 kg / cm².

Ceci fait même l’objet d’une spécialité ; la mandibulogie. En effet, une dent comprimée en permanence peut créer des troubles graves comme des dorsalgies terribles (chaque dent correspond à une vertèbre – voir Roths), des fièvres inexpliquées, des problèmes gynéco chez la femme, des acouphènes, des vertiges de Ménières, des problèmes cardiaques, etc., etc.- j’ai vu tout cela, y compris le cas d’une de mes filles qui avait mystérieusement mal aux genoux depuis des mois et qui a été immédiatement guérie après qu’un ostéopathe ait découvert qu’elle ne desserrait jamais les mâchoires.

Enfin, là où l’on y perd son latin, c’est quand des réflexologues nous parlent de certaines dents toxiques, même saines ! Aussi leur détection ne peut se faire que par des investigations psycho-énergétiques, dans la mesure où l’opérateur mérite confiance….

Toutes ces considérations collatérales pour mettre en évidence que les dents dévitalisées ne sont que l’un des volets  des morbidités dentaires.

Il n’est pas question ici de nier ici les multiples guérisons spontanées résultant de la suppression d’une dent dévitalisée bien ciblée, mais de ne pas oublier tous les cas où l’on a enlevé des dents pour rien, aucun résultat n’ayant été obtenu. Cela me fait penser à la torsion d’esprit de la plupart des psys qui ramènent systématiquement toutes les maladies à des problèmes psychologiques, y compris le cancer ; oui cela existe, même en tant que cofacteur, mais la pollution et l’empoisonnement ça existe aussi !

J'ai connu un médecin tombé dans ce fanatisme qui s’est fait arracher toutes ses dents et qui est mort ensuite d’un cancer et d’une sclérose en plaque associés.

J’ai connu à la campagne des dizaines de vieilles gens ainsi que parmi mes grands parents qui n’avaient plus une seule dent et qui étaient perclus d’arthrite, ou victimes de problèmes de santé divers plus ou moins graves…..comme tous ceux qui vivaient avec leurs dents pourries.
 

En outre, je voudrais soulever une considération annexe et plus terre à terre :

Tout le monde sait qu’un cabinet dentaire doit supporter de grosses charges en matériel professionnel homologué. Ce n’est pas avec les obturations qu’un dentiste gagne sa vie, mais avec les prothèses et maintenant les implants. L’on peut comprendre la tentation d’arracher des dents de certains…

En ce qui me concerne, si je me faisais enlever toutes mes dents dévitalisées, il ne me resterait que trois canines et quelques incisives.

A 72 ans, je me traîne mes petits problèmes que je gère fort bien, et tout va bien avec mes prothèses. Et je me dis que « Le mieux est l’ennemi du bien ! »

Michel Dogna
Alternative Santé
 

La #lave, quel merveilleux #remède #naturel... Nouveau!

Par Alain TOUIZER, à 17h56 dans MERCURE
Une éruption, c'est une bénédiction pour ceux qui restent !
Les roches volcaniques ont une seule propriété - mais de taille - elles absorbent tout. Certaines d’entre-elles, les zéolites, présentent des porosités minuscules qui parfois ne dépassent pas le millionième de millimètre. La lave que vous trouverez ici ou là en contient certainement, mais peu importe.

Et quand vous saurez que de récentes expérimentations démontrent que ces roches volcaniques sont capables de piéger dans l’organisme une quantité de micro-organismes et de microparticules nocives.... vous comprendrez pourquoi je vous en parle aujourd'hui.
Lire la suite...

#sel, Allez-y mollo... comment réduire sa #consommation ? par quoi peut-on le remplacer ?

Par Alain J. TOUIZER, à 13h54 dans MERCURE
Astuce : Remplacez les biscuits apéritifs par des crudités (carottes, concombres…) coupés en bâtonnets. Accompagnez-les d’un fromage blanc que vous aurez assaisonné de poivre et d’autres épices de votre choix...
Lire la suite...