A ne plus jeter ces petits sachets !

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Je garderais dorénavant ces petits sachets en matière naturelle…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie


Les sachets de Silicagel, souvent retrouvés dans les boites de chaussures, finissent généralement à la poubelle juste parce que l’on pense qu’ils sont complètement inutiles ou même toxiques. 

Cependant, la vérité est qu’il n’existe en eux aucun poison. Ils sont remplis d’une substance appelée dioxyde de silicone qui ne doit pas être avalée mais qui peut être très utile dans la maison.

Ce sont des déshydratants inertes non toxiques qui sècheront tout autour d’eux. Voici 7 astuces efficaces pour vous faciliter la vie :

Mettez-les dans votre sac de sport : la principale utilité de ces sachets est d’éliminer l’humidité. Déposer ces sachets dans votre sac de sport vous permettra ainsi d’éliminer l’humidité, les bactéries et mauvaises odeurs.

Déposez-les entre les serviettes : évitez que vos serviettes deviennent humides en déposant quelques sachets entre vos serviettes de bain.

Faites durer votre rasoir plus longtemps : au lieu de laisser votre rasoir trainer au bord de votre baignoire ou il est susceptible d’être mouiller et de rouiller déposez le dans une boite en plastique avec un petit sachet de silicagel. Il durera ainsi plus longtemps.



 

Le #meilleur sur les #plantes

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Je partage une fois de plus pour ceux qui ne sont pas abonné le numéro  très intéressant de décembre de plante et nutrition… Régalez vous !!!

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie


le meilleur de l’information sur les plantes au service de votre santé ~



 

Le #soufre, nous en manquons tous ...

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici une étude de Michel Dogna sur le souffre


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie



Personne ne conteste plus aujourd'hui que le soufre constitue l'un des cinq ou six minéraux les plus importants pour le vivant. Pour l'être humain, sa présence est tout simplement vitale. 

Pourquoi ? Parce qu’il permet le transport de l'oxygène à travers la membrane cellulaire. Il y a donc une relation directe entre le manque de soufre dans l'organisme et l'inaptitude des cellules à s’oxygéner et à se régénérer sainement. On ne peut pas plus vital..

Le soufre est pourtant un poison mortel pour l’homme (les composés soufrés rejetés par l’industrie par exemple ont de graves effets neurologiques: ils perturbent la circulation sanguine, la respiration, la digestion…). 

Mais c’est sous forme de sulfate qu’il est essentiel à son métabolisme. Sous cette forme, il est le composant de plusieurs acides aminés qui permettent le transport de l’oxygène nécessaire au renouvellement cellulaire. 

Ces acides aminés soufrés sont très abondants au niveau de la peau, des cheveux, des ongles, dans le mucus, à la surface et à l’intérieur des cellules. Ils sont également nécessaires à la constitution des os, des tendons, des articulations et des dents.

Du soufre organique dans de nombreux végétaux

À l’instar du silicium, le soufre à l’état naturel (tel qu’on le trouve aux abords des volcans) n’est pas assimilable par l’organisme. Il est donc totalement inefficace, voire nuisible. 

Comme pour le silicium, l’homme ne peut profiter du soufre que s’il est devenu « organique », c’est-à-dire qu’il a été préalablement transformé en sulfate par des végétaux.

Comme il y a du soufre partout dans le sol, beaucoup de végétaux contiennent ce soufre devenu sulfate, donc organique (poireaux, asperges, ciboulette, échalotes, ail, oignons, radis noir, algues, soja, lentilles, haricots secs… en sont richement pourvus).


 

Rien n’a été laissé au #hasard…

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Grâce à l'impulsion du COP 21, Monsanto, le plus grand criminel  et pollueur de la planète sera jugé par une cour internationale.
 
> Bravo à toutes les personnes qui s’impliquent, je sais que les temps sont durs financièrement, et pour moi le premier, mais au moins transférer cette info à nos carnets d'adresses est déjà une belle action. 
 
> Mettre un j'aime dans facebook, twitter et partager la page sur votre propre page fera beaucoup.
 
> Les petits ruisseaux finissent par faire de grands fleuves qui se jettent à la mer…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie

 
 
Après les maintes controverses autour de ses OGM et de sa stratégie impérialiste, la firme américaine Monsanto est encore une fois sous le feu des projecteurs !
 
Elle est invitée du 12 au 16 octobre 2016 à La Haye (Pays-Bas) à venir se défendre devant un tribunal contre de multiples chefs d’accusation. 
 
En effet, un collectif international de juristes, d’ONG, de mouvements citoyens et de personnalités (constitué en un comité de 24 personnes et 21 associations) souhaite poursuivre en justice la multinationale, accusée,
 
« de polluer l’eau, les sols ou l’air, d’accélérer l’extinction de la biodiversité et la progression de ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle l’« épidémie de maladies chroniques évitables » (cancers, maladies d’Alzheimer ou de Parkinson…) ou encore de menacer la souveraineté alimentaire des peuples, par le jeu des brevets sur les semences et de la privatisation du vivant »(Libération).
 
Voici ce qui a été annoncé lors d’une conférence de presse jeudi dernier, en pleine COP21. 
 
Mais est-ce possible en l’état actuel du droit ou ne s’agit-il que d’un énième coup médiatique ? 
 
En quoi ce tribunal est-il insolite et novateur ? Tour d’horizon des différents enjeux avec cette revue de presse de la Mission Agrobiosciences.
 
Rien n’a été laissé au hasard… Le procès, tout d’abord.