#Méditation et #coloriage !

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un article sur les bienfaits du coloriage
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


 

Des psychologues disent que le coloriage est la meilleure alternative à la méditation


Beaucoup d’entre nous faisaient du coloriage quand on était petit… ça nous rendait heureux. 

Une recherche actuelle par des spécialistes de la santé mentale suggère que cela pourrait nous rendre adultes heureux aussi. 

Récemment, des psychologues ont constaté que le coloriage dans ou hors des lignes permet de libérer le potentiel créatif, et d’atténuer les tensions et l’anxiété, quelque chose que nous avons beaucoup dans ce monde imprévisible et fou qui est le nôtre. 

« Je le recommande comme technique de relaxation », dit Antoni Martinez, un psychologue. « Nous pouvons l’utiliser pour entrer dans un état plus créatif et plus libre. Je le recommande dans un environnement calme, avec même de la musique relaxante. Laissez courir les couleurs et les lignes. »

Selon la psychologue Gloria Martínez Ayala: « … le coloriage a un effet déstressant parce que quand nous nous concentrons sur une activité en particulier, nous nous concentrons sur elle et non sur nos soucis. 

Mais également, « cela stimule notre imagination et nous ramène en enfance, une période pendant laquelle nous avions très certainement beaucoup moins de stress. »

Besoin de plus de raisons pour commencer à colorier?
 

#Pieds bien chauds l'#hiver

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici une astuce  ingénieuse qui peut en aider plus d'un .. J 'essayerai moi même


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Si vous en avez assez d'avoir les pieds froids en hiver dans vos chaussures, voilà une astuce géniale qui va vous aider à remédier au problème. 

En suivant les indications de cette vidéo, vous allez apprendre à vous fabriquer une semelle qui vous garantira de garder vos pieds au chaud durant toute la période hivernale.

 

L#ananas tue le #cancer

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

 

> On découvre de plus en plus de bienfaits de l'ananas il parait que dans la peau se trouve aussi des trésors …

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – Normandie

 

De temps en temps une étude apparaît sur la banque de données bibliographique de la National Library of Medicine connue sous le nom de MEDLINE qui non seulement confirme la pertinence thérapeutique de substances naturelles dans le traitement du cancer, mais damne le pion à l’approche conventionnelle.
 

Publiée en 2007 dans la revue Planta Medica, les chercheurs ont constaté que l’enzyme extraite des tiges de l’ananas appelée bromélaïne était supérieure à l’agent chimiothérapeutique 5 fluorauracil dans le traitement du cancer dans le modèle animal.
 

Ce qui est remarquable au sujet de cette recherche est que le 5-FU est utilisé comme traitement du cancer depuis près de 40 ans, et a relativement échoué en raison de sa sélectivité moins que parfaite pour tuer le cancer, souvent en tuant et / ou en endommageant de manière irréversible les cellules et tissus sains, également.
 

En tant que forme hautement toxique liée au fluorure de l’acide nucléique uracile, un composé normal de l’ARN, le médicament est censé fonctionner en incitant les cellules à se diviser plus rapidement – ce qui inclut à la fois les cellules cancéreuses et les cellules saines intestinales, des follicules pileux, et des cellules immunitaires – en inhibant (lisez: en empoisonnant) les enzymes de réplication de l’ARN et de synthèse de l’ARN.

Suite...

#Dossier passionnant...

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

 

Voici le dossier  passionnant de décembre : faites la paix avec votre ventre ...

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – Normandie

 

 

Aérophagie, reflux, acidité, pesanteur gastrique, indigestion, ballonnements, constipation, diarrhée…

 

La liste des perturbations touchant notre ventre est aussi longue que variée. Près de 40 % des Français sont touchés par ces troubles. Avec quel « effet secondaire » ?

 

Une consommation considérable de médicaments: pansements gastriques, inhibiteurs de la pompe à protons, bismuth, antispastiques, antalgiques, laxatifs, parfois même anxiolytiques.

 

Cet engloutissement de substances par le tube digestif est-il la meilleure réponse à ces problèmes? Surtout si, comme de nombreux patients, on en devient… dépendant?

 

La plupart de ces troubles ne sont pas associés à des maladies, mais certains de ces troubles qui étaient au départ simplement « fonctionnels » peuvent devenir, avec le temps, « organiques » et conduire, entre autres maladies, à des cancers.

Suite...