#Sel d’#Epsom… Vous n’en Reviendrez Pas

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Article numéro 20 du programme-santé de Mike Geary, coach en nutrition… 

> Le sel d'Epsom à l'état naturel est un miracle de la nature,  voici a liste de ses bienfaits


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Le sel d’Epsom, qui n’est pas à proprement parler du sel mais plutôt un composé minéral constitué de magnésium et de sulfate, tire son nom de la source saline Epsom à Surrey en Angleterre.

Cela fait des siècles qu’on utilise le sel d’Epsom comme remède naturel à un grand nombre de maladies, et il a aussi de nombreux usages cosmétiques, ménagers ou horticoles.
 

Exclusif : Le n°1 des aliments les plus nocifs pour votre cerveau

Le magnésium et le sulfate sont facilement absorbés à travers la peau, facilitant l’accès à leurs bienfaits pour la santé. 

Plus de 325 enzymes du corps sont régulés par le magnésium, ce qui aide à réduire les inflammations, à atténuer le durcissement des artères et à améliorer les fonctions musculaires et nerveuses. Le sulfate améliore le taux d’absorption des nutriments et favorise l’évacuation des toxines.

Voici 17 de nos utilisations préférées de ce composé polyvalent. Nous espérons que vous en profiterez autant que nous !
 

1. Apaiser les douleurs musculaires

Un bain au sel d’Epsom est un excellent moyen de calmer les muscles endoloris, les crampes, les ecchymoses et les douleurs articulaires. C’est pour cette raison qu’il est excellent pour se prélasser après le sport. 

De plus, prendre un bain au sel d’Epsom est un merveilleux moyen de se détendre et de soulager le stress. Ajoutez 2 tasses de sel dans un bain chaud. Mélangez afin que le sel se dissolve dans l’eau. Baignez-vous pendant 10 à 15 minutes pour de meilleurs résultats.
 

2. Exfoliant pour la peau



 

#Aliments denses contre #calories vides !

Par La Rédaction, à 10h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Très bon article alternative santé complet et précis


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie


Idéalement, une alimentation variée apportant tous les types d’aliments, sans excès pour aucun d’eux, permet de réaliser spontanément l’équilibre nécessaire entre les divers nutriments. 

Et ce d’autant plus aisément que l’organisme est doué d’une considérable faculté d’adaptation aux variations des apports alimentaires. Mais cette capacité d’adaptation a des limites. 

Car on sait aussi que des carences en vitamines ou en minéraux peuvent avoir des conséquences fâcheuses, dont tous ceux qui s’intéressent à leur alimentation ont déjà largement – et pas toujours de façon très juste du reste – entendu parler.
 

Micro et macronutriments

On peut dire pour simplifier que nos aliments nous apportent deux types de nutriments :

•    ceux qui sont en quantité importante et qui d’une part nous fournissent de l’énergie (des calories), et d’autre part sont la matière première de la construction de nos cellules : ce sont les sucres (glucides), les graisses (lipides) et les protéines. On les appelle les macronutriments.

•    ceux qui sont en faible quantité (raison pour laquelle on les appelle les micronutriments), mais qui, par leur présence dans d’innombrables systèmes enzymatiques, dans des hormones, dans des systèmes de transports moléculaires, permettent l’utilisation des précédents : ce sont les vitamines et les minéraux. Pour cette raison, on les qualifie souvent de protecteurs.

On conçoit donc facilement que la quantité de ces derniers contenue dans nos aliments soit du plus grand intérêt.
 

Comment couvrir ses besoins  en micronutriments

Grossièrement, on peut dire qu’il y a deux niveaux de besoin concernant les micronutriments : des besoins « de base » et des besoins proportionnels.

•    les besoins de base sont ceux qui existent en dehors de toute prise alimentaire : au cours du jeûne en effet, l’organisme « se consomme » lui-même, et pour cela il utilise les micronutriments qu’il prend sur ses propres réserves, lesquelles sont évidemment limitées – quand elles ne sont pas inexistantes – et qui devront être plus ou moins rapidement reconstituées.

Les #Egyptiens l’appelaient la plante de l’#immortalité

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> L’aloès est une plante extraordinaire,  elle est bénéfique pour de très nombreuses personnes

> Je l'utilise dans la composition de plusieurs de nos préparations Aljoimour
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Connue par les Egyptiens comme la plante de l’immortalité et par les Amérindiens comme la baguette magique des cieux, l’aloe vera possède un large éventail de merveilleuses propriétés curatives – dont vous connaissez peut-être une partie. 

Il se peut que vous ayez même votre plante d’aloe vera chez vous, pour les petites urgences comme les égratignures, les coupures et les brûlures. Mais saviez-vous que l’aloe vera ne se limite pas à une utilisation topique mais est en fait encore plus bénéfique pour votre corps lorsqu’il est pris en interne.

L’aloe vera contient plus de 200 composés biologiquement actifs d’origine naturelle, comprenant des polysaccharides, des vitamines, des enzymes, des acides aminés et des minéraux qui favorisent l’absorption des nutriments.

Selon The Journal of Environmental Science and Health, l’aloe vera possède également des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques qui aident le système immunitaire à nettoyer le corps des toxines et des pathogènes intrus. Mais l’aloe vera offre encore d’autres bienfaits. (1)
 

Minéraux

L’aloe vera contient de nombreux minéraux y compris le calcium, le magnésium, le zinc, le chrome, le sélénium, le sodium, le fer, le potassium, le cuivre et le manganèse. 

Ces minéraux agissent ensemble pour stimuler les voies métaboliques.

On imagine qu’#Internet est gratuit et libre.

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Mauvaise nouvelle on risque de ne plus recevoir la lettre de Jean marc Dupuis. qui bien sur dérange donc même si ce courrier est long, je vous invite à prendre le temps de le lire, il explique bien.
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




La plupart des gens imaginent qu’Internet est gratuit et libre. C’est fini aujourd’hui.

Vous avez l’impression que recevoir mes emails est gratuit.

Mais ce n’est pas le cas.

Mon Gmail s’est bloqué quand j’ai atteint 300 inscrits à Santé Nature Innovation. A partir de là, j’ai été obligé d’utiliser un système de « routage » professionnel et j’ai dû commencer à payer, sans quoi mes envois n’arrivaient plus.

Aujourd’hui, je paye des milliers d’euros chaque année pour avoir le droit de continuer à envoyer mes messages.

Très peu de personnes s’en doutent. Mais le fait est que je n’ai pas le choix. Si je n’utilisais pas ces systèmes, je serais tout simplement condamné au silence par les quelques grandes entreprises qui contrôlent Internet : Google, Orange, Free, Yahoo, Apple, etc.

Ces entreprises font ce qu’elles veulent.

A tout moment, elles peuvent décider de « suspendre » votre compte.

Elles imposent de plus en plus de normes et de mots « interdits » ; j’ai dû embaucher un informaticien spécialisé. Sinon, mes messages ne partent plus, ils n’arrivent plus chez les destinataires.

En cas de blocage, vous n’avez légalement aucun moyen de savoir pourquoi, aucun recours.

Vous ne savez absolument pas ce qu’il faut faire pour rétablir la communication. Souvent, il n’y a personne au bout du fil, c’est un ordinateur, un serveur (ou un « robot ») qui vous a éliminé, et vous ne pouvez pas lui parler pour vous expliquer.

Pas plus tard que la semaine dernière, plus de 200 000 lecteurs ont cessé de recevoir mes messages. La communication a été rétablie depuis mais cela peut s’arrêter à tout moment.

Mais bientôt, il est fort possible que vous ne recevrez plus mes messages du tout. Ils seront automatiquement dirigés vers des dossiers « poubelles » dans votre messagerie, et même bloqués par les serveurs avant de vous parvenir.

Vous aurez beau protester, ça ne servira à rien.

Votre fournisseur d’accès à Internet vous expliquera qu’il fait ça « pour votre bien » évidemment.

« Pour vous protéger » contre les dangers des informations « non validées » par les autorités, elles auront décidé de me « supprimer ».

Les grandes firmes et les gouvernements sont en train de restreindre l’accès à Internet

Pendant dix ans environ, Internet a été libre. Vous pouviez écrire ce que vous vouliez, vous n’aviez rien à craindre. Cette époque est souvent comparée au « Far West », avant que les autorités et les grandes entreprises ne commencent à intervenir.