#Régime méditerranéen

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


> Le régime méditerranéen  est connu depuis longtemps pour ses bienfaits....


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Au début du 20e siècle, les maladies cardiaques étaient devenues un énorme problème. A cette époque, les chercheurs qui étudiaient la cause de la maladie cardiaque ont noté une tendance frappante …

Les peuples de certains pays autour de la mer Méditerranée (comme l’Italie et la Grèce) avaient très peu de maladies cardiaques par rapport notamment aux américains.

Les chercheurs ont pensé que la raison de leurs taux faibles de maladies cardiaques était leur régime alimentaire sain.

Ce régime était riche en végétaux, notamment les fruits, les légumes, les grains entiers, les pains, les légumineuses, les pommes de terre, les noix et les graines.

Ils utilisaient aussi de grandes quantités d’huile d’olive extra vierge et aussi de vin rouge, mais aussi des quantités modérées de poissons, de volailles, de produits laitiers et d’œufs. La viande rouge n’était consommée que rarement.

Bien que ce type de régime a été adopté depuis longtemps autour de la Méditerranée, il a récemment gagné en popularité auprès du grand public. Il serait un bon moyen d’améliorer la santé et prévenir les maladies.
 

#Causes des #insomnies

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


> Un article instructif sur le sommeil


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Quand j’étais jeune médecin militaire, j’avais souvent beaucoup de mal à m’endormir. 

Le stress des bombardements, l’horreur des combats, les hommes qui mourraient sous mes yeux. Tout cela faisait beaucoup d’émotions à gérer.

Le soir, ces images, ces bruits, et même les odeurs très particulières d’un théâtre de guerre revenaient cogner dans ma tête et m’empêcher de dormir.

Hélas, je n’avais pas sous la main les remèdes naturels que j’utilise habituellement. Parfois, je parvenais à cueillir quelques plantes locales, que j’infusais dans une tisane.

Il me restait heureusement une solution de secours : j’avais un petit appareil pour écouter de la musique. Allongé dans mon lit de camp, j’écoutais les concertos pour piano de Rachmaninov. 

Et la beauté de sa musique apaisait peu à peu l’ébullition de mon cerveau… et je finissais ainsi par trouver le sommeil !

Mais il n’y a pas que ceux qui sont au front qui souffrent de problème de sommeil.


Quel insomniaque êtes-vous ?

Les troubles du sommeil gâchent les nuits (et les journées) de 4 Français sur 10, deux fois plus souvent les femmes que les hommes et d’autant plus que l’on avance en âge.

Certes, il peut arriver à tout le monde de mal dormir un jour ou l’autre. Ce n’est un réel problème que lorsque l’insomnie s’éternise.

Il existe différents types d’insomnies :
  • Quand on ne peut dormir plus de 6 heures par nuit
  • Quand le délai d’endormissement dépasse une demi-heure
  • Quand le temps total d’éveil sur la nuit est supérieur à 20 minutes

On peut parler, si vous êtes confronté à des difficultés d’endormissement, d’éveils multiples, de réveils précoces, d’un état d’éveil fragmenté par des micro-sommeils, ou de la nécessité de faire une sieste.

Expérience du #jeûne

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


> Voici une histoire et la réaction des gens face au jeûne


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie

 


J’ai parlé du jeûne dans un dîner (et voilà ce qui s’est passé)


Bonjour à toutes et à tous, 

La semaine dernière j’étais invité à dîner chez Luìs et Maria, des voisins qui viennent d’emménager dans mon quartier. 

Au moment de l’entrée j’aborde mon activité d’éditeur de santé. 

Je leur explique que je prépare un programme d’aide au jeûne. Avec Thomas Uhl, la grande figure actuelle sur le sujet en France. 

Je vois leurs yeux s’arrondir.  Ce n’est pas un peu dangereux, le jeûne ? » me demande Maria. 

J’essaie de leur démontrer les bienfaits du jeûne (études scientifiques à l’appui) mais mes hôtes n’entendent pas mes arguments. 

Le seul fait de « manquer » de nourriture pendant quelques jours les angoisse. Cela leur semble même contre-nature… 
 

Quand manger, c’est se polluer

Luìs et Maria (comme ma femme et moi) vivons dans des pays riches et développés. Nous n’avons qu’à ouvrir notre frigo ou descendre à l’épicerie pour trouver de quoi manger.  Ce que j’aurais dû leur dire, c’est que l’abondance alimentaire est très récente dans l’histoire humaine. 

Nos ancêtres mangeaient… uniquement quand ils trouvaient de la nourriture. Quand la chasse avait été bonne ou la récolte généreuse. Quand ils n’avaient rien, ils jeûnaient malgré eux. 

Pourquoi survivaient-ils ? Parce que notre organisme est préparé à la privation. Dès que la nourriture vient à manquer, il met en place un mécanisme de survie surpuissant. 
 

Ce que les jeûneurs disent

Ce que j’aurais dû leur dire aussi, c’est que l’abondance de nourriture n’a pas que des avantages. Le cocktail trop gras, trop sucré, trop salé, trop pollué est à l’origine de nombreuses maladies de civilisation : surpoids, diabète de type 2, Alzheimer, etc. 

La première vertu du jeûne est d’évacuer ce trop-plein et d’assainir nos intestins. Et du coup de relancer notre système immunitaire. 


Le jeûne n’affaiblit pas le corps, il le renforce ! 

Je l’ai constaté en allant dans le Vercors chez Thomas Uhl : la faim est très psychologique. La faiblesse passagère qu’on éprouve aux tous premiers moments du jeûne s’efface. 

Pour ceux qui font une diète préventive, l’amélioration de leur bien-être est spectaculaire. La peau prend un nouvel éclat, on se trouve plus mince et plus beau, l’optimisme revient.

Certains parviennent même à se débarrasser définitivement des addictions (café, tabac, sucre) qui empoisonnaient leur organisme. 

La plupart sortent du jeûne avec une énergie folle qu’ils n’avaient plus connu depuis bien longtemps. 

A très vite, 

Rodolphe 

 

A ne plus manger...

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


> Voici un doc sur 10 aliments très nocifs, à ne plus manger


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



90 % des produits alimentaires que l'on trouve dans les supermarchés sont bourrés d'ingrédients transformés, sans valeur nutritive. 

La réalité est que ces ingrédients nous tuent progressivement, une bouchée après l'autre. 

La bonne nouvelle est qu'il n'y a que vous pour choisir ce que vous mettez dans votre corps !