Lorsque tu maigrisses, ton corps se défends!

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :



> Dernièrement je trouve beaucoup trop de  liens qui redirigent vers des méthodes  et c’est de la vente. 

> Je ne m’associe pas à cela, mais les articles de Jean Marc Dupuis, sont bons et je ne veux pas vous en priver…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Lorsque vous maigrissez, votre corps se défend.

Il est fréquent de parvenir à perdre beaucoup de poids au début, sans grand effort. Cependant, la perte de poids peut ralentir ou carrément s’arrêter, et ce assez rapidement.

Le nutritionniste islandais Krist Gunnars signale sur son site 20 raisons fréquentes qui expliquent ce phénomène. [1]

Vous trouverez aussi ci-dessous ses conseils précieux pour franchir le plafond de verre et continuer les progrès.


1) Peut-être perdez-vous du poids sans vous en apercevoir

Si vous avez l’impression d’avoir atteint un plafond de verre, et de ne plus parvenir à perdre plus de poids, peut-être avez-vous simplement besoin de vous relaxer.

Il est extrêmement fréquent que la balance se stabilise quelques jours (ou semaines). Cela ne veut PAS dire que vous avez arrêté de perdre de la graisse.

Le poids du corps a tendance à fluctuer de quelques kilos d’un coup. Cela dépend de votre alimentation et de vos hormones, qui ont un puissant effet sur la quantité d’eau dans votre corps (surtout chez les femmes).

Si vous faites du sport pour mincir, il est aussi possible que vous soyez en train d’acquérir de la masse musculaire. Le phénomène est particulièrement fort après les premières séances, quand on reprend l’exercice régulier. Les os aussi, se renforcent. Ils deviennent plus denses, et donc aussi plus lourds.
 

Ce sont de bonnes choses car le but est de perdre du gras, pas seulement du poids.

Il est donc conseillé de ne pas seulement utiliser la balance pour mesurer vos progrès. N’oubliez pas de mesurer aussi votre tour de taille et votre tour de cuisse, et de vous peser une fois par mois avec une balance qui calcule votre teneur en muscles, en graisse et en os.

Autre chose : la façon dont vos vêtements s’ajustent et votre impression en vous regardant dans le miroir sont de très bonnes indications. Cela peut évoluer favorablement alors même que votre poids est stable. C’est bien alors votre corps qui s’améliore.

Moralité, à moins d’être bloquée sur le même poids depuis au moins 2 semaines, vous n’avez sans doute pas à vous inquiéter de quoi que ce soit.
 

2) Vous n’enregistrez pas ce que vous avez mangé

La prise de conscience de ce qu’on mange est extrêmement importante lorsque vous essayez de perdre du poids. Beaucoup de personnes n’ont aucune idée de ce qu’elles mangent vraiment.

Les études montrent que noter ce que vous avez mangé aide à perdre du poids. Il ne s’agit pas de compter les calories ni même de peser votre nourriture.

Avant de commencer votre assiette, mettez sur votre table tout ce que vous comptez manger et prenez-en une photo avec votre smartphone.

Si vous ne pouvez pas vous empêcher de grignoter hors des repas (ou si des petits snacks sains comme des carottes ou une poignée d’amandes font partie de votre mode de vie sain pour maigrir), prenez-en aussi une photo.




 

La #morale de cette #histoire!

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un article étonnant sur la découverte d’allergies et de maux de tètes chez les hôtesses de l’air !
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




L’alimentation explique largement notre état de santé – ce n’est pas moi qui vous dirais le contraire. Cependant, il faut parfois chercher plus loin la cause des boutons et maux de tête.

C’est ce que je me suis dit en lisant une histoire qui s’est passée aux Etats-Unis
 

Une histoire à dormir debout

American Airlines, la plus grande compagnie aérienne au monde, vient de renouveler l’uniforme de son personnel – pour la première fois depuis 30 ans !

Cela paraît anodin, mais c’est une sacrée opération logistique que de rhabiller 70 000 stewards, hôtesses, pilotes, et agents au sol :

Costume, tailleur, robe, cardigan, manteau d’hiver, cravate, foulard, etc. – c’est toute une collection de vêtements à réinventer !

Vu les sommes engagées, mieux vaut ne pas se tromper dans le choix du tissu
 

3 ans de travail acharné…

C’est un projet de trois ans avec des phases de tests étendus réalisés en interne et par des entreprises extérieures spécialisées !

D’abord, la première phase de test fut interrompue car le personnel n’était pas satisfait de l’uniforme proposé [1].

Après avoir remercié le premier designer, la compagnie engagea un second designer dont la proposition remporta l’adhésion du personnel.

Après une seconde phase de tests approfondis, la compagnie valida le déploiement de l’uniforme à tout le personnel.
 

C’est là que les ennuis commencent




 

Le #Plaisir de dire M...

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un point de vue intéressant sur les conclusions de l’avenir…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Me permettez-vous, chère lectrice, cher lecteur, de tenter une explication de la victoire de Donald Trump ?

Vous m’excuserez si cela fait « café du commerce ». Remarquez que je n’oblige personne à me lire. Effacez ce message si mon point de vue ne vous intéresse pas, car on sort de la santé naturelle !

Pendant dix-huit mois, médias, artistes, sportifs, milliardaires, hommes politiques de toute tendance, et chefs religieux de toute confession, ont expliqué qu’il ne fallait pas voter Trump.

Si Trump était élu, les USA sombreraient dans le racisme, le sexisme. Le traité sur le climat serait abrogé, les accords de libre-échange seraient annulés, les Etats-Unis allaient s’aligner sur les régimes autoritaires (Russie, Syrie). Et personne, pensait-on, ne voulait de ça.

Face à lui se présentait la plus idéale des candidates. Une femme, courageuse, intelligente, élégante, ayant assumé les plus hautes fonctions diplomatiques (le Secrétariat d’Etat aux USA, ce qui correspond à notre ministère des affaires étrangères). Un parcours qui, sur le papier en tous cas, semblait mener tout droit au bureau ovale de la Maison Blanche.

Hillary Clinton avait en plus montré, dans sa vie personnelle avec son chaud lapin de mari, une incroyable capacité à accepter, surmonter, pardonner.

Sa victoire était certaine.

La suite, vous la connaissez : Donald Trump a gagné une majorité des voix dans la plupart des états américains.
 

Le plaisir de dire « Mer*** ! »

J’ai écouté des discours de Trump pendant la campagne électorale. Mais cela ne m’a pas permis de comprendre ce qu’il promettait précisément.

Il répétait en boucle qu’il allait « gagner », rendre sa « grandeur à l’Amérique », créer des millions d’emplois, bloquer les délocalisations, stopper l’immigration clandestine, mais sans décrire de moyens crédibles d’y parvenir, autre que des recettes maintes fois essayées et ayant toujours échoué.



 

#Fluor, arme chimique!

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Article de Michel Dogna, sur les dangers du fluor dans le dentifrice et l’eau de robinet !


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




Le FLUORURE DE SODIUM est connu depuis longtemps en tant que répressif majeur des fonctions intellectuelles. Ce poison est pourtant ajouté à la plupart des dentifrices et des réserves d'eau de robinet. 

D’ailleurs je défie quiconque de trouver dans une grande surface un seul dentifrice qui ne se vante pas de contenir du fluor. C’est devenu 
LA référence à laquelle sont ralliés 90 à 95% des français. A savoir en outre que c’est un ingrédient de base commun aux médicaments psychiatriques, hypnotiques et anesthésiques ainsi qu’aux gaz neurotoxiques. 

En particulier, c'est l'un des composants du Prozac et du gaz Sarin, qui fut employé au Japon dans la fameuse attaque du métro. Et c’est cela que les enfants avalent à petites doses chaque jour en se lavant les dents.

De nombreuses preuves scientifiques indépendantes ont montré que le fluor provoque à la longue des troubles mentaux variés rendant les gens dociles et serviles, quelquefois carrément stupides, en plus de diminuer la longévité et d'endommager la structure osseuse. 

Dans toutes les villes des USA, l’augmentation de la teneur de l’eau potable en fluor a correspondu à une augmentation de la mortalité par cancer du foie, cancer des os, et tumeurs des cellules squameuses de la bouche. 

Autres méfaits : convulsions, os douloureux, éruptions cutanées, problèmes gastro-intestinaux, nausées et vomissements.

La première utilisation du fluor dans l'eau potable date des camps de concentration NAZIS, grâce à la I.G. Farben, société pharmaceutique géante notoire. 

C'est elle qui dirigeait des camps comme Auschwitz. Elle existe encore, et fait partie intégrante de la compagnie allemande BAYER. 

Quelqu'un penserait-t-il que les nazis firent cela parce qu'ils se sentaient concernés par la santé des dents de leurs prisonniers ? 

En fait, cette fluorisation massive des réserves d'eau du camp servait à stériliser les prisonniers et à les abrutir pour s'assurer de leur docilité.