#Problèmes de #circulation, vous avez de la #veine

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici le numéro du plantes et bien être du mois de juin, en retard mais passionnant…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Insistons d’emblée sur la nécessité de la prévention des troubles veineux. 

Au fil de l’âge, des signaux avant-coureurs se présentent régulièrement : des jambes lourdes, des petites rétentions d’eau au niveau des chevilles, une envie de vous masser les mollets le soir… Écoutez ces signes, car ils vous permettront d’agir en amont. 

Et il est tellement plus simple de faire de la prévention plutôt que de la réparation. Vous allez voir, les plantes proposées dans ce dossier ont une action relativement rapide. 

Elles ne vous redonneront pas vos jambes de 20 ans, mais elles amélioreront les symptômes et agiront justement en prévention afin que les dégâts ne…

 

#Produits laitiers sans #lactose

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici la liste des produits laitiers et leur degré de lactose


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Le lactose est le principal sucre dans le lait. Quand on fabrique des produits laitiers, comme des yaourts ou du fromage, on introduit des bactéries (lactobacilles) qui se nourrissent du lactose.

C’est pourquoi plus un fromage est vieux et fermenté, moins il contient de lactose. Le lactose a été mangé par les bactéries !

Théoriquement, les bactéries qui servent à fabriquer le fromage et le yaourt pourraient manger tout le lactose. Les personnes intolérantes au lactose pourraient donc en consommer sans crainte.

En réalité, les bactéries ne parviennent jamais à faire disparaitre entièrement le lactose. Les produits laitiers étiquetés sans lactose en contiennent malgré tout jusqu’à 0,1 %.

Le but de ce message est de vous aider à comprendre quelles sont les sources de lactose dans l’alimentation, afin d’en diminuer votre consommation si vous êtes hypersensible ou intolérant au lactose.


 

Plusieurs questions se posent alors

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Ce n'est plus un secret pour personne la manipulation des labos pour prouver leur bonne foi. Ici un témoignage direct de quelqu'un payé pour mentir
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Nous nous sommes procurés les déclarations publiques d’intérêts de notre nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzin lorsqu’elle était présidente du conseil d’administration de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) et de l’INCa (Institut national du cancer). 

Ces déclarations datent de 2012 (1) et 2014 (2) et seuls les conflits d’intérêts qui couraient encore lors des 5 années précédentes devaient être mentionnés.

Pourtant ces documents sont accablants pour celle qui considère que “les conflits d’intérêts entre experts et laboratoires pharmaceutiques sont un gage de compétence”. 

En effet elle déclare avoir été directement rémunérée pour diverses activités par le laboratoire Genzyme, désormais filiale de Sanofi, de 1998 à 2011 ! 

Et ce n’est pas tout, entre 2005 et 2011 elle était aussi rémunérée par les laboratoires Bristol Meyers-Squibb et Novartis

Ces deux laboratoires ainsi que Pierre Fabre et Schering-Plough (filiale de Merck) ont aussi financé entre 2005 et 2011 l’association Robert Debré que dirigeait Agnès Buzyn.


 

Fait divers incroyable

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Petit fait divers mais une jolie histoire


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Un fait divers incroyable s’est déroulé à la clinique de Jackson, dans le Mississippi [1].

Un couple marié se présente à l’accueil pour une insémination artificielle.

Le médecin lance la procédure normale, qui consiste à d’abord vérifier la compatibilité génétique de l’ADN de l’homme et de la femme.

Mais voilà que les résultats montrent une grande similarité : les deux personnes ne peuvent qu’être frère et sœur.

Le médecin vérifie leur dossier : il constate qu’ils sont nés tous les deux le même jour, en 1984. Non seulement ils sont frère et sœur, mais en plus ils sont jumeaux ! Ne sachant pas si c’est volontairement ou non que ces jumeaux se sont mariés, il décide de les convoquer à un entretien et leur pose la question.

Les deux conjoints éclatent de rire. « Oui, il est vrai que tous nos amis s’étonnent de notre ressemblance ; ils s’étonnent aussi que nous soyons nés le même jour. Mais c’est juste une coïncidence, car nous n’avons aucun lien de famille… »

Le médecin décide de ne pas s’en arrêter là. Il lance des recherches approfondies auprès de l’état civil. Il finit par découvrir que les parents de ces jumeaux sont morts dans un accident de voiture. Aucun proche ne pouvant adopter les bébés, ces derniers furent placés dans différentes familles d’accueil qui, à la suite d’une erreur administrative, ne furent pas informées de l’existence de l’autre jumeau.

C’est ainsi qu’ils grandirent et qu’ils se rencontrèrent à l’université. Aussitôt, ils s’entendirent à merveille, trouvant dans l’autre d’étonnantes similitudes et une compatibilité de goûts et de caractère.

De plus, ils partageaient la même histoire, celle d’avoir été adoptés après la mort de leurs parents à leur naissance ! Ils ne tardèrent pas à tomber amoureux et à décider de se marier, jusqu’à ce que leurs problèmes d’infertilité les conduisent dans cette clinique.

Le médecin a dû batailler pour faire accepter au couple la réalité : « La femme me suppliait de lui avouer que je plaisantais. J’aurais aimé que ce soit vrai, mais il fallait aussi que je leur dise la vérité. »

D’un point de vue légal, le mariage entre frère et sœur est interdit dans l’État du Mississippi. Cependant, le couple ne sera pas poursuivi, vu les circonstances exceptionnelles de leur cas.

Avant la médecine génétique, une telle histoire serait probablement restée enfouie. Ils seraient restés mariés, infertiles, sans se douter de quoi que ce soit.

Aurait-ce été mieux ? Ou moins bien ? Je vous laisse juge. Ce sujet est trop difficile pour moi.

Jean Marc Dupuis