Des crottes de #rat dans votre #paprika

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un rapport alarmant de Xavier Bazin sur tous le trafic industriel qui laisse à réfléchir sur où et comment manger proprement…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Aujourd’hui, on va rigoler un peu.

Je vais vous parler des combines hallucinantes des industriels de « l’alimentaire » pour nous faire avaler de la m…. (au sens propre, parfois, vous allez voir !!).

Bon, d’accord, vous allez rire jaune. Mais heureusement, ce sont des produits que vous devriez de toute façon ne jamais consommer !

80 % des produits alimentaires de votre supermarché sont faits à partir de plantes bourrées de pesticides… à partir d’animaux élevés dans des conditions exécrables… et sont ensuite trafiqués dans tous les sens, avec l’ajout d’additifs chimiques potentiellement dangereux.

Et ça… c’est quand « tout va bien » !

Dans un livre explosif, intitulé Mais vous êtes fou d’avaler ça, un ingénieur qui a travaillé des années dans l’industrie agro-alimentaire fait des révélations stupéfiantes sur l’envers du décor…. 

Et ce qu’il y a réellement dans votre assiette. Vous avez le cœur bien accroché ? Alors c’est parti :


Des crottes de rat dans votre paprika !

Et ça commence fort. Voici l’une des affaires les plus choquantes racontée par cet ingénieur :

 

Manger des #abats c'est pas #glamour

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un article impressionnant sur la valeur de l'os à moelle.

> Dans de nombreuses traditions on met un os s à moelle dans les potées, la dafina (plat traditionnel du repas du samedi chez les hébreux)
 
> Tous bons pots aux feux a ses os qui cuisent dans le jus et épaississent le bouillon en lui donnant un gout exquis…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Personne ne veut manger des déchets. « Manger des abats, c’est pas glamour », dirait la nouvelle génération.

C’est ainsi que l’os à moelle et les autres abats sont largement tombés dans l’oubli. La preuve, c’est qu’il est pratiquement impossible d’en trouver au supermarché.

Votre boucher sera bien content que vous le débarrassiez des os à moelle qui s’accumulent dans son arrière-boutique. 

Et s’il vous fait payer, ce sera symbolique : de quoi couvrir ses charges et son temps pour découper les os.

Je vais vous dire une chose : profitez-en !


Conseil pour manger sain sans vous ruiner

Alors que les aliments de qualité sont devenus hors de prix, l’os à moelle est le dernier produit qui vous permet de manger sainement sans dépenser trop.

Il me semble en effet que le prix de l’os à moelle est nettement sous-évalué. 

J’attribue ça à un manque d’information du public. Et puis, beaucoup associent l’os à moelle au scandale de la vache folle, il y a 20 ans.

Malgré ce désintérêt général, une équipe de chercheurs américains a pris la peine d’inspecter de la moelle osseuse au microscope…
 

La moelle sert à fabriquer des cellules sanguines

Ils ont observé que la moelle connaît trois états au cours de la vie d’un individu. On pense que les moelles humaine et bovine sont assez proches structurellement.

Moelle rouge : on en trouve surtout chez les jeunes en croissance. Ce sont des usines biochimiques qui fabriquent 100 milliards de cellules sanguines par jour ! 

Des globules rouges pour transporter l’oxygène vers vos organes. Des globules blancs pour combattre les microbes. Des plaquettes qui assurent la coagulation de votre sang.



 

#Vitamines B, trop souvent ignorées...

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici un article précieux sur les diverses sources de vitamines B…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Si vous habitez dans une ville ou près d’un axe de circulation important, prenez un complexe de vitamines B. Les vitamines B sont importantes pour le cerveau et la santé mentale. 

Mais des recherches récentes montrent qu’elles peuvent également être utiles pour se protéger contre la pollution de l’air et les particules fines[1].

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) paru l’année dernière, seuls 8 % des êtres humains dans le monde respirent encore un air pur, respectant les critères de l’OMS

Plus d’un décès sur dix est provoqué par la pollution de l’air, à cause des effets de celle-ci sur le système cardiaque, les cancers et les problèmes pulmonaires[2].

L’air pollué peut, en effet, gravement abîmer vos poumons, votre cœur et vos autres organes. Parmi les polluants les plus dangereux, on compte les particules fines, qui font environ un trentième de l’épaisseur d’un cheveu.

L’étude sur les bienfaits des vitamines B contre la pollution a porté sur un échantillon de petite taille. Elle n’a impliqué que dix volontaires, qui ont respiré pendant deux heures de l’air pollué, similaire à celui qui est inhalé dans le centre de Lyon, de Bruxelles ou de Rome.


 

Manger du #chou « kale »

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Découverte sur ce chou rustique, voici l'article


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Manger du chou « kale » (prononcez « kayle ») est à la mode chez les New-Yorkais[1] !

Pour nous, c’est incroyable, car kale se traduit par « fourrager », c’est-à-dire destiné aux lapins et au bétail…

Les choux fourragers sont grands et produisent plus de volume de feuilles que les choux destinés chez nous à l’alimentation humaine. Ils ont un goût plus fort et sont plus filandreux.

Culture de choux « kale », traditionnellement considérés en Europe comme plantes fourragères.

C’est pourquoi nous les avons abandonnés pour l’alimentation humaine dans les années 1900. Les choux que nous mangeons habituellement en Europe sont « pommés », c’est-à-dire qu’ils ont pris la forme de grosses boules.