Perdre les #cheveux, inéluctable!

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un article de belle qualité, avec des conseils nutritionnels pour la chute de cheveux


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Perdre ses cheveux paraît ineluctable… 

… alors que tout est piloté par votre système hormonal ! 

La preuve, c’est que les femmes sont épargnées. De même pour les enfants. Et on a rarement vu un animal devenir chauve ! 

Plus grave encore : Beaucoup ignorent qu’ils peuvent agir facilement sur leur système hormonal. 

Pourtant vous constatez que la qualité de vos cheveux dépend de votre état de santé (et de votre état d’esprit !) : alimentation, fatigue, stress, soucis. 

Voilà pourquoi j’ai décidé de partager avec vous mes 7 astuces alimentaires pour stopper la chute de cheveux. 


89,9% des sujets ont vu leur chevelure s’épaissir grâce à ce micro-nutriment

Dans une étude récente, 89,9% des participants ont noté une diminution conséquente du rythme auquel ils perdaient leurs cheveux après 6 mois de supplémentation en… oméga-3

Oui, l’acide gras oméga-3 est un micro-nutriment ultra-polyvalent. Je l’appelle « le couteau suisse des graisses ».  On le trouve surtout dans le saumon, les sardines, les harengs, les maquereaux... 

La protéine qui soigne vos cheveux… et celle qui les fait tomber (à éviter à tout prix). Seule une catégorie de protéines est bonne pour vos cheveux. 

En effet, selon le Dr Kouremada-Zioga, « Les protéines, notamment sous forme de poudre à shaker, contiennent souvent des hormones de croissance comme la DHEA ou la créatine. Ces substances, en plus d’accroître la masse musculaire, font monter les niveaux de testostérone dans le sang. La testostérone génère un produit chimique connu sous le nom de DHT qui est l’un des principaux déclencheurs de la chute des cheveux ». 

Malgré tout, vos cheveux ont besoin de bonnes protéines pour pousser et se renforcer : du poulet élevé en plein air, du bœuf nourri à l’herbe, des légumineuses, ou de la spiruline (mais pas plus de 5 g par jour).  Limitez votre consommation de protéine à 1 g par kilo par jour (si vous pesez 60 kilos => 6 g de protéine). 


Un oligo-élément qui favorise la repousse des cheveux

Une récente étude montre que 66,7% des patients souffrant d’une perte sévère de cheveux ont noté des améliorations et des repousses après une supplémentation… en zinc. 

Les moules, huîtres et autres fruits de mer comme les langoustes sont riches en fer et en zinc. Ces aliments sont donc très utiles pour stopper l’affinement des cheveux et stimuler la repousse. 


La vitamine qui lutte contre les cheveux cassants

Il existe une vitamine qui combat le stress oxydatif… c’est lui qui rend les cheveux gris, fins et cassants.  Il s’agit de la vitamine C. 

Beaucoup associent la vitamine C avec les oranges… probablement parce que les pastilles effervescentes de vitamine C vendues en supermarché sont « goût orange ». Mais c’est une réputation usurpée ! Car l’orange n’est pas la plus riche en vitamine C – loin s’en faut ! 

Vous trouverez plus de vitamine C dans : 

•    les poivrons (rouges, verts, ou piquants) 
•    les brocolis 
•    le chou-fleur 
•    les choux de Bruxelles 
•    le chou Kale 
•    les fraises 
•    l’ananas 
•    le kiwi [1] 

Pour des cheveux forts, c’est aussi une bonne idée de manger des fruits et légumes de couleur orange : pensez potiron, patate douce et mangue. Leur pigmentation orange tient à leur richesse en bêtacarotène. 

Le bêtacarotène stimule les follicules pileux de sorte à produire du sébum, indispensable pour protéger la racine des cheveux – et leur permettre de repousser. 


Le responsable n°1 de la perte de cheveux

Si vous perdez vos cheveux, il y a toutes les chances que vous manquiez de fer – surtout si vous êtes une femme.  Comme toujours, vos apports en fer doivent être équilibrés : ni trop, ni trop peu. 

Voici un récapitulatif des apports recommandés : 

 Âge                        Femmes                         Hommes
De 0 à 6 mois        0,27 mg                           0,27 mg
De 7 à 12 mois        11 mg                             11 mg
De 1 à 3 ans             7 mg                               7 mg
De 4 à 8 ans            10 mg                            10 mg
De 9 à 13 ans            8 mg                              8 mg
De 14 à 18 ans         15 mg                           11 mg
De 19 à 50 ans         18 mg                             8 mg
51 ans et plus             8 mg                             8 mg
Enceinte                   27 mg    
Allaitant                     9 mg  

Le foie de poulet (ou de bœuf) est la meilleure source de fer héminique(absorbé à 25%). 100 g de foie de poulet contiennent environ 8,5 mg de fer. 

Les haricots, lentilles et les épinards contiennent aussi du fer, mais sous forme non-héminique (absorbé à 5%). 

Vous allez rire…
Je vois déjà votre air ravi quand vous apprendrez que prendre un p’tit apéro peut contribuer à la santé de vos cheveux. Si, si ! 

Et d’ailleurs, tant mieux ! 

Ma philosophie, c’est que vivre en bonne santé ne vaut pas la peine s’il faut, en échange, se priver de tous les plaisirs de la vie ! 

En l’occurrence, les études ont montré que la bière et les pistaches contribuent à la santé des cheveux. Voici comment… 

La bière est riche en silice, un minéral assez peu répandu dans l’alimentation. Or, la silice améliore la circulation sanguine au niveau de cuir chevelu. D’après une étude parue dans les Archives of Dermatological Research, consommer 10 mg de silice par jour réduit de 20% la fragilité des cheveux. 10 mg de silice, c’est ce que contient une pinte de bière. Santé ! 

Les pistaches, quant à elle, contiennent du bêta-sitostérol, connu pour freiner la calvitie masculine. Le bêta-sitostérol est un composé dérivé des plantes connu sous le nom de phytostérol. 


L’œuf a un secret pour vous 

Les œufs contiennent une vitamine rare, et très précieuse. Il s’agit d’une forme de vitamine B, appelée biotine.  La biotine encourage la pousse des cheveux, et d’une manière générale, la santé du cuir chevelu. À l’inverse, une carence en biotine fragilise vos cheveux. 

Les œufs sont la meilleure source de biotine. Mais on en trouve aussi dans : 

•    les cacahuètes, 
•    les amandes
•    le son de blé, 
•    le saumon, 
•    et l’avocat (également excellent pour le cœur) 

À présent, vous avez en main les 7 cartes pour retrouver une chevelure épaisse et souple. Et n’oubliez pas d’espacer vos shampoings pour ne pas briser vos efforts ! 

Bien à vous,

Eric Müller 
 

Des #médicaments qui ne guérissent pas,

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Encore une dénonciation fondée des labos d'une notoriété médicale


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie





Le prix Nobel britannique de médecine, Richard J. Roberts, a accusé les grands laboratoires pharmaceutiques de faire passer leurs intérêts économiques avant la santé des personnes, en détenant le progrès scientifique dans le traitement des maladies car la guérison n’est pas rentable.

« Les médicaments qui guérissent ne sont pas rentables et ne sont donc pas développés par les laboratoires pharmaceutiques, qui parallèlement développent des médicaments qui chronicisent les maladies et qui doivent être consommés de manière ininterrompue, » a déclaré Roberts dans une interview au magazine « PijamaSurf ».

« Certains médicaments qui pourraient guérir entièrement une maladie ne sont pas développés. Cela est-il normal que l’industrie de la santé soit régie par les mêmes valeurs et principes que le marché capitaliste, lesquels ressemblent beaucoup à ceux de la mafia? », demande le prix Nobel 1993 de médecine. (ndlr: ça fait du bien d’entendre ça de la part d’un prix Nobel de médecine).

Le savant et chercheur accuse les labos d’oublier de servir le peuple et de s’occuper uniquement de la rentabilité économique. « J’ai vu comment, dans certains cas des chercheurs qui dépendaient de fonds privés auraient pu découvrir des médicaments très efficaces qui auraient pu complètement venir à bout de certaines maladies », a t-il expliqué.



 

#Bain de #bouche pour plaque #dentaire

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Une recette toute simple pour éliminer facilement la plaque dentaire


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut avoir plusieurs répercussions sur la santé des dents et des gencives

En effet, ne pas se brosser les dents régulièrement et consommer beaucoup d’aliments sucrés, entre autres, peut favoriser la formation de la plaque dentaire qui a son tour peut engendrer des problèmes dentaires plus sérieux.

 Comment donc prévenir et éliminer la plaque dentaire naturellement ?

La plaque dentaire est une sorte de film de couleur blanchâtre qui se forme au niveau des dents et des gencives après les repas. Son apparition est ce qu’il y a de plus naturel après avoir mangé et elle peut être éliminée grâce à un brossage régulier.

La plaque dentaire est constituée de toxines, de protéines salivaires ainsi que de résidus alimentaires. 

Quand le sujet néglige son hygiène bucco-dentaire, la plaque dentaire s’accumule de façon importante sur les dents et peut avec le temps se calcifier, provoquant ainsi l’apparition du tartre. 

Des dépôts solides qui s’installent sur la dent et parfois même la gencive et qui constituent un problème plus sérieux.


Quelles sont les causes et les conséquences de la plaque dentaire ?




 

Les #muscles pèsent leur #poids

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un article très juste de Éric Muller sur la masse musculaire, dans la prise de poids


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



La première idée qui vient à l’esprit lorsqu’on pense à maigrir, c’est perdre ses réserves de graisse pour réduire son poids.

En réalité, votre poids n’a pas beaucoup importance. Tout est une question de proportions, de silhouette.

Imaginez que vous ayez le même poids en kilogrammes, mais la silhouette de Miley Cyrus. Est-ce que vous ne seriez pas déjà très content(e) ?

Bien entendu, il existe une relation entre poids et silhouette. Mais cette relation n’est pas aussi directe qu’on l’imagine habituellement.

Il faut savoir en effet que le muscle est plus lourd que la graisse. A volume égal, on est donc plus lourd quand on est musclé que quand on est gras.


Les muscles pèsent leur poids

Pour répondre à un effort physique, vos fibres musculaires vont avoir à subir des microdéchirures (rien d’inquiétant). Plus l’effort nécessite de la force, plus les microfissures seront nombreuses.

Après l’effort, vos muscles vont réparer ces microfissures et renforcer les fibres musculaires abimées pour mieux faire face la prochaine fois. C’est ainsi que vos muscles vont grandir et se développer.

Ainsi, votre quantité de muscles augmente. Votre masse musculaire croît. Cela vous ajoute du poids.


Quel carburant, pour vos muscles ?

Si votre alimentation est riche en sucres et en glucides (pain, riz, fruits), vos muscles vont utiliser ces apports en glucose (sucre) comme source d’énergie.

Si votre séance d’exercice est suffisamment longue pour brûler entièrement votre apport alimentaire en sucre et glucides, votre réserve de graisses reste intacte. Pas de perte de poids de ce côté-ci.

Les jours qui suivront, vos muscles sollicités vont se reconstruire et se développer. Vous allez gagner en masse musculaire.

Somme toute, vous aurez pris du poids… mais sous forme de muscles ! C’est donc un joli progrès.

Mais en voyant +1 kg sur la balance, qui se dira : « Chouette, bonne nouvelle ! » ?