Les #bananes ne sont que pour les "singes

Par Alain TOUIZER, à 06h06 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> Les bananes sont une source de tant de bonnes choses.


> Si vous avez un jardin, melangez vos peaux avec un peu de terre jusqu'à décomposition et mettez en autour de vos légumes, ils deviendront forts et beaux.


 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


Si vous pensez que les bananes ne sont que pour les singes, détrompez-vous.


Vous ne regarderez plus jamais une banane de la même façon après avoir découvert ses nombreux avantages pour la santé et les raisons de les ajouter à votre alimentation.

Les bananes combattent la dépression, vous rendent plus intelligent, guérissent la gueule de bois, soulagent les nausées matinales, protègent contre le cancer du rein, le diabète, l’ostéoporose et la cécité.  Elles peuvent soigner la démangeaison d’une piqûre de moustique et faire briller vos chaussures.

  • Les bananes aident à surmonter la dépression en raison de niveaux élevés de tryptophane, qui est converti en sérotonine – le neurotransmetteur du bonheur.
  • Mangez deux bananes avant une séance d’entraînement intense pour accumuler de l’énergie et maintenir votre niveau de sucre sanguin.
  • Protégez-vous des crampes pendant les entraînements ou qui arrivent la nuit en mangeant une banane.
  • Aide à contrebalancer la perte de calcium pendant la miction et à construire des os solides.
  • Améliorez votre humeur et réduisez les symptômes du SPM (syndrome pré-menstruel)en mangeant une banane, ce qui régule le sucre sanguin et produit la relaxation antistress.
  • Les bananes réduisent l’oedème, protègent contre le diabète de type II, aident à la perte de poids, renforcent le système nerveux, et aident à la production de globules blancs, tout ceci étant dû aux niveaux élevés de vitamine B 6 de la banane.
  • Renforcez votre sang et soulagez l’anémie avec le fer des bananes.
  • Riches en potassium et pauvres en sel, les bananes sont officiellement reconnues par la FDA comme étant capables d’abaisser la pression artérielle et de protéger contre une attaque cardiaque ou un AVC.

Manger des bananes aide à la digestion

Riches en pectine, les bananes aident à la digestion et chélatent doucement les toxines et les métaux lourds de l’organisme.
  • Les bananes agissent comme un prébiotique, stimulent la croissance des bonnes bactéries dans l'intestin.

 

#Seins affaissés? remèdes maison

Par Alain TOUIZER, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> La méthode  demande des efforts et de l'attention, mais elle pourra être utile au femmes qui le désirent ...

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


Remèdes maison pour raffermir les seins affaissés


Toute femme veut avoir des seins parfaitement en forme tout au long de sa vie. Malheureusement, cela est impossible dans la plupart des cas. L’affaissement de la poitrine est un processus naturel qui se produit avec l’âge dans lequel les seins perdent leur souplesse et leur élasticité.

Bien que l’affaissement des seins commence souvent après qu’une femme ait atteint 40 ans, cela peut se produire plus tôt. En plus de l’âge, d’autres facteurs qui causent l’affaissement des seins comprennent l’allaitement, la grossesse, la ménopause, la perte ou le gain de poids rapide, l’exercice intense, les carences nutritionnelles et les soutiens-gorge mal ajustés.
 

Certaines maladies comme le cancer du sein ou des troubles respiratoires comme la tuberculose peuvent aussi causer l’affaissement des seins. En outre, la consommation excessive de nicotine, d’alcool et de boissons gazeuses peuvent contribuer au problème.
 

Les seins ne sont pas des muscles. Ils sont faits de matières grasses, de tissus conjonctifs et de glandes productrices de lait et ils ont besoin de soins appropriés pour les maintenir en bonne forme.
 

Une grande variété de crèmes et de lotions sont disponibles sur le marché pour renforcer et tonifier l’affaissement des seins. Toutefois, si vous préférez les méthodes naturelles, il existe de nombreux remèdes maison simples et faciles que vous pouvez essayer.
 

Voici les meilleurs remèdes maison pour raffermir les seins affaissés.


 
 

On ne connaît pas son efficacité ...

Par Alain TOUIZER, à 08h54 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> Cet article de J.M Dupuis est encore très complet et précis, avec les justificatifs et les raisons de ne pas vacciner ...
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


Papillomavirus : un champignon guérit les femmes au bout de 6 mois !


 En écrivant ces lignes, je pense aux 368 725 personnes (!) qui ont eu le courage de signer la pétition du Professeur Joyeux contre la vaccination massive des petites filles contre les papillomavirus.

En ajoutant leur nom à la liste, ces personnes ont du faire face au mépris, aux railleries, aux agressions verbales parfois, des partisans de la vaccination d’enfants à tout prix.

Pourtant elles n’ont pas eu peur de leur dire :

  • Que ces vaccins (appelés Gardasil et Cervarix) ne protègent pas du tout à 100 % contre le cancer du col de l’utérus. La protection est à peine de 70 %...
     
  • Que ces vaccins à l’efficacité douteuse sont impliqués dans un nombre dramatique de complications parfaitement documentées [1].
Comme l’a résumé le Dr Jean-Paul Hamon, président de l’association des médecins de France, interrogé sur TF1 au sujet du Gardasil :

«  On ne connaît pas son efficacité. On ne connaît pas sa dangerosité » [2]

Alors pourquoi continuer à promouvoir ce vaccin ? Pourquoi continuer à faire croire que les femmes « n’ont pas le choix » ?

Surtout quand on sait qu’il existe des méthodes naturelles qui ont démontré leur efficacité !

Il y a bien sûr le frottis, qui est le seul examen permettant de déceler à coup sûr des lésions précancéreuses.

Mais il y a aussi une découverte retentissante sur un champignon, faite par une équipe de chercheurs parmi les plus en pointe sur le sujet. Faudrait-il, eux aussi, refuser de les écouter ?

Accrochez-vous bien à votre chaise :

Au bout de trois mois, 50 % des femmes contaminées ont guéri ;

Au bout de six mois, toutes les femmes contaminées étaient guéries !

Toutes les femmes ont guéri ! C’est si incroyable qu’on se demande vraiment comment une nouvelle pareille a pu échapper à notre ministère de la Santé, qui continue à vouloir vacciner les enfants comme des poulets en batterie.

Grace au shiitake, la disparition du virus implique non seulement la diminution du risque de cancer du col de l’utérus, mais aussi la disparition des verrues génitales, que déclenchent souvent les Papillomavirus.

L'#accouchement à l#’hôpital en cas d’#urgence

Par Alain TOUIZER, à 09h10 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:

 
> C'est une pratique très courante aux USA; naturelle, comme avant, très confortable pour les femmes chez soit, il y a quand même une sécurité prévue avec inscription et  une place réservée en hôpital en cas de problème.
 
> Ce n'est plus comme à l’époque où il fallait faire 3 heures de route pour  chercher le docteur à dos de cheval. La majorité des accouchements se passent toujours bien; mon fils David est né dans ces conditions-là...

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


La plus vaste étude sur les accouchements à domicile révèle que 97 pourcent des bébés sont nés à terme avec un minimum d’interventions pour le travail et l’accouchement

Le Centre de Contrôle des Maladies rapporte que les accouchements à domicile sont à la hausse aux États-Unis.  De nombreuses familles s’inquiètent de la sécurité et choisissent l’accouchement à l’hôpital en cas d’urgence.


Une étude examine 16 924 accouchements à domicile menés par une sage-femme et confirme la santé et la sécurité de la maman et du bébé.


Cette étude de 2014 a examiné presque 17 000 accouchements et confirme que chez les femmes à faible risque, les accouchements à domicile diminuent les interventions médicales et n’augmentent pas les effets indésirables pour les bébés et les mères.
 

Les résultats de l’étude confirment la sécurité et les avantages positifs pour la santé de la mère et des bébés à faible risque. L’étude rapporte que les sages-femmes procurent d’excellents soins à chaque étape du processus de l’accouchement. Le taux de césariennes est de 5,2% pour les accouchements à domicile par des sages-femmes, pour 31% pour la moyenne nationale aux Etats-Unis.
 

Il est montré que les femmes qui accouchent à la maison évitent des interventions inutiles pendant le travail. Certaines interventions peuvent être nécessaires, mais les études montrent que de nombreuses interventions sont surexploitées, manquent de fondement scientifique sur leurs bienfaits et entraînent des risques supplémentaires.


Les sages-femmes se sont montrées excellentes dans leur prudence et leur perspicacité lorsqu’elles pratiquaient des interventions et cela a procuré une meilleure forme et une meilleure récupération pour les femmes et leurs bébés.  L’étude a rapporté moins d’incidents d’épisiotomies, de Pitocine et de péridurales.

 

97 % des bébés nés à la maison sont nés à terme avec seulement 1% des bébés transférés à l’hôpital après la naissance


Les résultats les plus significatifs de l’étude sont que 97% des bébés ont été menés à terme, pesaient une moyenne de 3,6 kg à la naissance, 98% ont été allaités à la visite de 6 semaines et seulement 1% des bébés ont été transférés à l’hôpital après la naissance.