Le #mythe des #antibiotiques

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Voici un bel article de Dupuis sur les suggestions malhonnêtes des labos pour vendre leurs médocs même si vous n'en avez plus  besoin
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Ceci est la suite de ma lettre de dimanche au sujet du gaspillage des médicaments. Nous allons parler aujourd’hui des antibiotiques et du mythe selon lequel les cures sont toujours à suivre jusqu’au bout.

Vous avez entendu ce slogan depuis votre enfance : si vous prenez des antibiotiques, n’arrêtez pas le traitement avant d’avoir terminé votre boîte, même si vous vous sentez mieux.

L’argument de cette consigne a toujours été qu’arrêter le traitement pouvait favoriser l’émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques. 

Les campagnes d’information destinées à convaincre le public de suivre leur traitement antibiotique correctement insistent sur ce message depuis des décennies.

Le résultat est une intense pression mise sur les médecins par les patients eux-mêmes, surtout les parents de jeunes enfants, qui veulent absolument des cures d’antibiotiques, y compris lorsqu’on est manifestement face à une infection virale, type rhume ou grippe.

Au bout du compte, non seulement les antibiotiques sont trop prescrits (on estime qu’un tiers des prescriptions concernent des maladies non bactériennes, contre lesquelles ils ne peuvent rien), mais les patients se font un devoir de prendre leur cure jusqu’au bout, ou de l’administrer à leurs enfants, alors que ce n’est pas forcément utile.

En effet, selon un nombre croissant d’experts, cette habitude contribuerait au contraire à augmenter la résistance aux antibiotiques.

Le raisonnement est simple : plus les bactéries sont exposées aux antibiotiques, plus elles ont de chance de développer une résistance.

#Recette pour cartilage #genoux

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Un article sur une trouvaille pour refaire les articulations des genoux
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Notre corps contient à peu près 400 articulations. Ces structures complexes qui assurent la mobilité de nos membres, fonctionnent assez bien jusqu’à la cinquantaine, âge auquel les signes de vieillissement commencent à apparaître, dont notamment l’érosion du cartilage. 

Pour régénérer ce dernier et redonner vie à vos articulations, découvrez la recette de cet incroyable remède naturel qui a choqué les médecins !

Recette d’un remède nature incroyable pour régénérer le cartilage du genou : 

La recette suivante restaure la fonction des genoux et des articulations tout en renforçant la structure des os et en améliorant leur densité.




 

Une #bactérie bien particulière

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Voici un magnifique traité du Dr Willems sur la bactérie ravageuse. Helicobacter pilori et la façon de le guérir naturellement


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Connaissez-vous Helicobacter pylori ? Je vais vous présenter, car il y a beaucoup de chance qu’il cohabite avec vous sans que vous soyez au courant. 

Helicobacter pylori est en réalité un bacille très répandu qui s’est logé dans l’estomac et cause des effets qui peuvent être redoutables.

Helicobacter pylori est une bactérie qui infecte les muqueuses de la paroi de l’estomac. 40% de la population européenne en est atteinte, et plus de 80 % dans les pays défavorisés.

Elle est responsable de gastrites chroniques, d’ulcères duodénaux et joue un rôle important dans l’apparition des cancers de l’estomac.

Ce sont deux chercheurs australiens, Barry Marshall et Robin Warren, qui ont découvert son implication directe dans la genèse de pathologies gastriques comme l’ulcère ou le cancer de l’estomac. 

Leurs travaux ont permis de réviser les croyances sur l’origine des ulcères. Jusque-là, le consensus voulait qu’une trop grande acidité gastrique, souvent causée par l’anxiété, soit tenue pour responsable de l’apparition d’ulcère. 

La découverte de l’origine infectieuse de ces pathologies a bouleversé le traitement de l’ulcère et de certains cancers de l’estomac.


Une bactérie bien particulière !

Jusqu’en 1982, personne ne pensait qu’une bactérie puisse survivre dans l’estomac compte tenu de l’extrême acidité du milieu.  L’Helicobacter pylori est en effet le seul organisme connu pouvant survivre dans un environnement aussi acide.



 

#Guérison miraculeuse de #cancer

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Une très belle histoire étonnante de cette femme qui se délivre d'un cancer métastasé des ovaires


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Je viens de raccrocher le téléphone, et je suis encore sous le choc. J’étais en ligne avec Marie-Luce, la belle-sœur de mon propre père.

Je la connais depuis toujours, mais cela faisait 10 ans qu’on ne s’était pas parlé. La vie est comme ça : il y a des tantes dont vous êtes très proche, d’autres moins, par la force des choses ou par l’éloignement géographique.

Mais par une heureuse coïncidence, en ce mois d’août 2017, la vie nous a rapproché.

Nous avions tous les deux besoin de recontacter l’autre, au même moment :
•    Elle, parce qu’elle venait de subir un problème de santé qui l’a poussé à me demander conseil (elle est une fidèle lectrice de mes lettres) ;
•    Moi, parce que je voulais absolument en savoir plus sur son activité de thérapeute énergéticienne.   

Oui, Marie-Luce fait des soins énergétiques depuis longtemps.

Formée à la sophrologie (qui s’appuie sur la respiration), puis à l’EMDR (une technique anti-traumatismes popularisée en France par David Servan-Schreiber), elle est devenue enseignante de Reiki, et se forme en ce moment même au chamanisme et au magnétisme.

Je vais être honnête : autant je suis convaincu de longue date des effets merveilleux de la sophrologie et de l’EMDR…

…autant les soins de « guérisseurs » et « chamans » par la « pensée ou « l’énergie des mains », m’ont longtemps paru difficile à croire, pour ne pas dire farfelus.

Mais ça, c’était avant.
C’était avant que je me plonge corps et âme dans l’univers fascinant de la médecine énergétique.