#Sclérose en plaques, pas de #guérison, hélas!

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> La sclérosé en plaques est une maladie dégénérative, mais avec une bonne hygiène de vie, il est possible de se maintenir aux niveaux corrects. 

> Voici un article de Jean Marc, et pour une fois ce n'est pas excessivement long…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




Je termine à l’instant l’incroyable livre de Julien Venesson, coécrit avec sa compagne Émilie : Vaincre la sclérose en plaques ; Nutrition et rééducation : un programme global pour retrouver une vie normale [1].

Je vous préviens tout de suite : Julien est un ami et un proche collaborateur. Vous êtes en droit d’estimer que je ne suis pas objectif.

Malgré tout, je le précise quand même, je ne touche strictement aucun droit ni commission sur les ventes. Ce n’est pas nous qui publions. Et je dis : si une personne de votre entourage souffre de sclérose en plaques, ne perdez pas une seconde, jetez-vous dans la première librairie possible pour lui offrir ce livre qui peut lui faire retrouver l’espoir et la pleine santé.


Supprimer les symptômes, retrouver les forces, le moral

Julien et Émilie ne promettent pas la guérison : la sclérose en plaques ne se guérit pas, malheureusement.

Mais ils vous donnent le chemin précis pour supprimer les poussées, faire disparaître les symptômes, les douleurs et les terribles handicaps provoqués par cette maladie.

#Vidéo à ne pas perdre

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour:


> Cette vidéo  peut être un tremplin pour expérimenter au moins une fois un autre type d'alimentation


Alain TOUIZER

Naturopahie La Réunion - Paris - La Normandie



Bienvenue, dans cette vidéo, vous allez découvrir les solutions pratiques pour vous prémunir de 91 maladies majeures.  Montez le son sans attendre.

Cette vidéo a déjà convaincu et changé le quotidien de plus de 11 000 personnes. 

Arrêtez-vous, prenez quelques  instants et regardez-la attentivement …
 

#Respiration technique contre l’#anxiété !

Par La Rédaction, à 07h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


>C’est une technique régénéranté, je l'ai pratiquée et je donne mon témoignage des bienfaits qu'elle apportera à qui la pratique


Alain TOUIZER

Naturo pathie à La Réunion - Paris - La Normandie




Les formes d’anxiété les plus courantes, par ordre de gravité, sont:

•    Trouble d’anxiété généralisé, caractérisé par l’inquiétude et le catastrophisme inutile;
•    Trouble obsessionnel compulsif, l’incapacité à contrôler les pensées ou les comportements non désirés;
•    Trouble panique, épisodes de peur intense qui font surface sans avertir et peuvent entraîner des symptômes physiques tels que la détresse abdominale et des palpitations cardiaques;
•    Syndrome de stress post-traumatique, qui se manifeste par une peur persistant longtemps après l’expérience d’un événement traumatique;

Au cœur de la plupart des crises d’angoisse, cependant, est la respiration, ou l’absence de celle-ci. Lorsque vous êtes anxieux, la respiration naturelle est inhibée.

Le diaphragme se fige, incapable de faire descendre l’air que vous inspirez, et ainsi vous ne laissez pas vos poumons se dilater ...

Le mieux pour vos #oreilles

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un article complet sur l’audition et l’ouïe...


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie

 

Vous êtes musicien ? »


C’est ainsi que j’engage la conversation lorsque, dans les transports, je me trouve près d’une personne qui a réglé si fort ses écouteurs que cela m’empêche de me concentrer ou de rester calme.

Il me faut en général répéter la question une seconde fois, avec un grand sourire, le temps que mon interlocuteur sorte de son rêve éveillé et se débranche.

– « Vous êtes musicien ?

– Euh…

– Je vous pose la question parce que vous avez l’air de beaucoup aimer la musique ! (grand sourire)

– Euh…

– Oui, parce que si vous êtes bien musicien, vous devriez fortement baisser le volume de vos écouteurs. A ce niveau, vous êtes en train de vous abîmer les tympans et vous risquez de perdre l’ouïe. Excusez-moi mais je m’inquiétais pour vous… (toujours grand sourire)

– Euh… »

L’interlocuteur, en général, grommelle quelques mots, baisse le son, remet ses écouteurs, et repart dans ses rêves. Parfois, j’ai droit au sourire. L’atmosphère se détend, et je peux reprendre ma lecture, ou mon travail.