Sans #sommeil, presque la #mort!

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> Le sommeil, est un de meilleurs remèdes pour la santé, s'en priver en se disant que c'est une perte de temps est un blasphème… 


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



Ne pas dormir tue : dépression, maladies cardiaques, diabète…Voici une liste de maladies causées par le manque de sommeil .

On sait que le manque de sommeil est un frein à la productivité. Mais pour une fois, oublions un peu le sempiternel « métro boulot dodo » pour nous intéresser un peu à notre santé. 

Car il n’y a pas que notre travail dans la vie, en particulier quand le manque de sommeil peut avoir un impact néfaste sur notre santé.

Comme nous l’indiquions déjà il y a quelques mois, le manque de sommeil peut entraîner l’obésité

Mais il y a pire. Comme le montre cette infographie, il suffit d’une semaine pour que le manque de sommeil altère le fonctionnement de vos gènes, qui contrôlent notre réaction au stress, aux maladies, et plus largement notre état de santé global.


Les graves conséquences du manque de sommeil :

Une bonne nuit de sommeil est très importante, car elle permet à votre corps de se recharger en énergie après une journée de stress. 

Outre cela, dormir est indispensable à la croissance, car c’est à ce moment-là que l’hormone de croissance est activée.
 

La #vérité sur notre #santé!

Par La Rédaction, à 05h30 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> Ce programme de Xavier Bazin me semble bien, et me tente beaucoup, et je ne dis pas que je ne le suivrai pas, plus tard, mais je manque de temps actuellement, si vous en avez alors faites-le !!!


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie




Après des mois de travail, je peux ENFIN vous présenter ce projet hors norme, et des révélations santé exclusives ! 

Je vous explique TOUT dans cette vidéo – regardez-la vite, j’attends vos réactions avec impatience ! 
 

Un #virus dont #personne ne parle!

Par La Rédaction, à 07h25 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> La magie du corps à se régénérer, tout seul, est passionnante à mes yeux J’aime bien leur lettre
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



Dans un passé pas si lointain, la science n'assignait comme destin final à la cellule que la nécrose. Une mort pathologique et « sale », responsable d’inflammation. 

Puis on a découvert l'apoptose (l'auto-destruction) et, depuis quelques années seulement, l'autophagie.  Littéralement, cela signifie se manger soi-même, mais en fait, il s'agit plus d'un ramassage d'ordures ménagères que d'un auto-cannibalisme. 

La cellule accumule ses déchets dans des lysosomes (sortes de sacs) qui eux-mêmes fusionnent avec d'autres sacs contenant des enzymes digestives. Ce qui a pour effet de recycler les détritus. 


Le détail de ce processus – d’autant plus fascinant qu’il est programmé dans nos gènes – a été mis en évidence par le Japonais Yoshinori Ohsumi, qui a reçu, en 2016, le prix Nobel de médecine pour ses remarquables travaux sur l'autophagie des cellules. 

Grâce à lui, on sait maintenant que, lors d’un stress provoqué par exemple par un manque de nourriture ou d’oxygène, les cellules peuvent recycler (à l’intérieur d’elles-mêmes, dans leur cytoplasme) des structures cellulaires endommagées en molécules utilisables pour leur métabolisme. 

Ces déchets sont transformés en « briques élémentaires », comme des acides aminés, acides gras, sucres simples et nucléosides, et ils peuvent ensuite être réutilisés par la cellule.
 

L’#aspirine naturelle dont personne ne parle

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> Un article à plusieurs facettes et des points  importants


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



La société pharmaceutique Bayer a gagné des milliards d’euros en commercialisant l’aspirine. Au passage, merci pour elle.

Mais qui se souvient que l’aspirine provient d’une fleur, la reine des prés, qui n’a pourtant pas grand-chose à lui envier.

En cas de douleur et de fièvre, tentez des infusions de reine de prés avant l’aspirine.

Ses dérivés salicylés ont révélé des propriétés anti-inflammatoires [2] et son effet sudorifique (qui fait transpirer) fera baisser votre température corporelle.

La reine des près montre aussi des effets antibactériens [3], notamment contre le staphylocoque doré, l’Escherichia coli, l’Helicobacter pylori [4] à l’origine d’ulcères ou le Klebsiella pneumoniae à l’origine d’infections respiratoires.

On l’utilise aussi pour le traitement des migraines, de la goutte et des diarrhées.
 

Ok. Mais concrètement ?

La reine des prés libère tout son potentiel en infusion. On profitera ainsi de toutes ses propriétés, y compris diurétiques.

On fait comment ? Une cuillère à soupe par demi litre d’eau à peine frémissante. Laisser infuser vingt minutes et boire jusqu’à 4 tasses par jour pas plus. Attention à ne pas faire bouillir la plante ce qui ferait s’évaporer l’acide salicylique.

Sous forme concentrée, en extrait fluide ou alcoolique : 5 à 20 gouttes dans un verre d’eau suivant les besoins, à raison de 3 à 4 fois par jour.

La poudre, le plus souvent disponible en gélule, est d’un usage plus pratique mais moins efficace.

La reine des prés convient à tous sauf aux personnes allergiques aux salicylates et bien sûr à l’aspirine. Elle est contre-indiquée chez ceux qui souffrent de troubles de la coagulation ou en association avec les médicaments fluidifiants ou anticoagulants.