#Hémorroïdes, traitement

Par La Rédaction, à 13h30 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Un bon article M Dupuis sur les hémorroïdes. Avec de bons conseils


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Aujourd'hui, je vous donne les résultats de mes propres recherches et conclusions sur le douloureux problème des hémorroïdes, mais je ne prétends pas vous donner toutes les solutions naturelles.


La moitié de la population touchée

Environ la moitié de la population souffrira d'hémorroïdes à un moment ou un autre de sa vie, habituellement entre 20 et 50 ans. 

Ce n'est pas nécessairement un problème de personnes âgées ou constipées, cela peut arriver à chacun, y compris les personnes en bonne santé, mais qui passent beaucoup de temps en position assise.

Les hémorroïdes, qu'elles soient internes ou externes, sont causées par la dilatation et l'inflammation de veines dans le rectum et sur l'anus.

 

#Jeûne, sans risque, sans effort

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Jeûner est une expérience très enrichissante à tout niveau. Cela donne du repos au corps, le détoxique 

> Permet de renouveler la flore intestinale.  Vous pousse à voir vos limites. Il est important de bien suivre certaines règles, et il est préférable d'être en compagnie.
 
> Sans danger, il est préférable de commencer lentement sur 3/4 jours. Pour vous rendre compte de ses effets.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Après avoir lu mes lettres, vous connaissez les principales vertus du jeûne
 
•    contre les douleurs, les inflammations, les allergies ; 
•    pour le moral, l’énergie ; 
•    pour rajeunir ses artères, guérir son diabète, prévenir de nombreuses maladies (Alzheimer, cancer) ; 
•    ou, bien sûr, pour perdre du poids, reposer ses intestins, se détoxiquer. 

Et la liste continue. J’y reviens en détail plus loin. 

Mais si vous êtes comme moi, la première fois, vous aurez besoin d’aide. 

D’abord, pour vous motiver à tenir jusqu’au bout. Mais plus encore, parce que jeûner seul peut être dangereux. Et puis, vous avez des doutes, vous vous inquiétez : 

« Je me sens fiévreux. Est-ce normal ? » ; « Je prends des médicaments. Que faire alors ? » ; « Puis-je jeûner en travaillant ? » ; « Mon mal de tête va-t-il passer ? » ; « Combien d’eau faut-il boire ? » ; « Ne suis-je pas trop maigre ? Trop faible ? » ; « Je risque peut-être la dénutrition ! » 

Et vous avez raison de vous poser toutes ces questions. Jeûner n’est pas anodin. 

Lorsque vous recommencez à manger après le jeûne, il y a un risque sérieux de pancréatite (inflammation du pancréas) si vous ne prenez pas des précautions. Le jeûne peut aggraver des carences en vitamines, dérégler votre horloge biologique, aggraver vos maladies si vous faites les choses dans le désordre. 

C’est pourquoi nous avons créé un programme complet d’accompagnement du jeûne : la Méthode Thomas Uhl

Vous pourrez ainsi jeûner seul en toute sécurité, avec la certitude de réussir
 

Mieux que la #chimio

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Un article époustouflant sur une machine mise au point par un chercheur Israélien,  pour guérir des cancers à la tête, au pancréas et d'autres en cours, éventuellement le diabète.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



2011 est une année historique.

C’est la date à laquelle une machine « énergétique » a été officiellement autorisée par les autorités… pour traiter un cancer !

C’est une grande première, et sans doute le début d’une petite révolution. Pour l’instant, cette machine est encore réservée à une petite catégorie de patients.

Mais elle a déjà commencé à sauver des vies. Comme celle de Robert Dill Bundi :


L’incroyable destin du champion Robert Dill Bundi

Robert Dill Bundi vient d’une famille pauvre des montagnes suisses. A 14 ans, il rêve de s’acheter une mobylette. Mais faute d’argent, il se rabat sur un simple vélo.

C’est un coup de pouce du destin : quelques années plus tard, en 1980, il décroche la médaille d’or aux JO de Moscou.

Hélas, à 41 ans, son destin bascule : il est frappé par une tumeur au cerveau.

Après avoir fait chimios, radiations et chirurgie, il se pense guéri. Mais 5 ans plus tard, le cancer revient encore. Et cette fois, la tumeur est plus grosse qu’un œuf de poule. Et elle est inopérable.

Ses médecins lui donnent alors 3 mois à vivre. C’est à ce moment-là qu’on lui propose de participer à un essai clinique d’une thérapie totalement nouvelle :

•    Une thérapie qui n’a rien de « biochimique » : il ne s’agit pas de chimio, de rayons ni de chirurgie ;
•    Une thérapie qui n’a quasiment aucun effet indésirable (à part quelques réactions allergiques sur la peau du crâne).

Et cette thérapie fait son effet : en 12 mois, sa tumeur disparaît. Robert revit, et témoigne à l’époque de son bonheur :

« Je suis l’homme le plus heureux du monde et je déguste tous les matins la vie. Je m’endors tous les soirs très très bien. Le matin, quand je me réveille, je dis « merci », je vis »[1].









 

#aliment #naturel pafait

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Un article magnifique sur les œufs. Excellent aliment


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Notre dernier Thomas est gourmand. Hier après le dîner, il voulait un œuf à la coque.

Comme c’est lui qui était allé les chercher au poulailler, j’ai compris son envie et suis passé outre les protestations de sa maman.

Aussitôt terminé, Thomas a demandé… un deuxième œuf.

J’étais surpris bien sûr mais nos poules, récemment arrivées après les ravages du pou rouge sur notre précédent cheptel, font de petits œufs. J’ai donc cédé une seconde fois.

Aussitôt terminé, Thomas réclama… un troisième œuf.

Sentant que j’allais encore céder, ma femme s’écria : « Mais enfin, Jean-Marc, il va attraper le cholestérol ! ».

« Il va attraper le cholestérol ! » Évidemment, ma femme disait ça pour rire.

Fille de médecin, elle sait qu’on « n’attrape pas » le cholestérol, qui n’est pas une maladie, mais le nom d’une molécule de lipide (graisse) ou « stérol ».

N’empêche : l’idée que les œufs sont riches en cholestérol, et donc dangereux pour la santé, est ancrée si profondément dans nos préjugés, que peu d’entre nous pouvons manger une grosse omelette sans y penser.

Permettez-moi donc de revenir sur ce mythe qui n’a aucun fondement scientifique.