Cette #cure est un #miracle pour refaire un #estomac...

Par Alain J. TOUIZER, à 08h00 dans SANTE
S’il est consommé régulièrement, il peut  prévenir de toutes les maladies. Malgré son acidité, le citron devient totalement alcalin dans l’estomac. C’est un réparateur des ulcères ...
Lire la suite...

Préserver et soutenir votre #foie

Par Alain TOUIZER, à 07h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour:

 

> Chaque naturopathe a son expérience; que le foie soit essentiel oui, a100% pour moi le meilleur réparateur du foie est le sommeil.

 

> Le Desmodium est une excellente plante très efficace, mais ne convient pas à tout le monde

 

> Une cure de raisin pendant la saison n'est pas mal, les feuilles de radis noirs ou d’artichauts font un travail plus doux; il est bon de s'adapter à chaque personne. Chaque pays a ses propres plantes qui correspondent à chaque population...

 

Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion, Paris, Normandie

 


Que faites-vous pour remercier votre foie ?


Votre foie mène une bataille permanente pour vous garder en bonne santé. Mais vous, en retour, que faites-vous pour lui ???

Il effectue un travail colossal de transformation, de régulation et d’épuration de votre organisme. Il synthétise des protéines à partir des acides aminés, du cholestérol et des sels biliaires. Il capture et transforme les substances toxiques auxquelles vous êtes exposé lorsque vous mangez, buvez et respirez.

Il est donc essentiel de le garder en bon état de fonctionnement. Et quand il est nécessaire de soutenir son action, il existe une plante africaine utilisée depuis des millénaires : le Desmodium adscendens.


Le foie transforme, régule et purifie

Le foie est l’organe humain le plus gros, le plus lourd et l’un des plus complexes. Il pèse environ 1,5 kg et contient 300 trillions de cellules spécialisées qui interviennent dans plus de 500 fonctions essentielles.
 

Aidé par la vésicule biliaire, il joue un rôle décisif dans la digestion et l’absorption des nutriments....

Suite...

Pourquoi prendre #soin de vos #microbes

Par Alain TOUIZER, à 07h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:

 

> La psychose microbienne clinique  et une source d’affaiblissement de l’auto-défense.

 

> Ce que J. Marc nous dis est que donner une possibilité au corps d'apprendre à l’auto défendre est un plus dans la construction d'un corps solide.

 

> On voit souvent cela dans les population que sont pauvres, et dites sous développées, comme en Afrique, madagascar ou en inde  ou le manque d’hygiène est manifeste.

 

> Ceux qui arrivent a passer le cap sont extrêmement résistants. Surprotéger nos  enfants  des microbes est une erreur.

 

> Consommer un peu du pamplactif, de l'extrait d'olivier, et de lacérola en préventif est un excellent conseil.

 

Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de la Réunion / Paris / Normandie

 

Nous sommes les microbes et nous sommes vos amis


100 microbes de toutes sortes qui pullulent dans votre bouche, vos oreilles, sur votre peau, vos organes génitaux et, surtout, dans vos intestins. Chez un adulte, leur nombre avoisine 100 000 milliards.

Cela peut paraître dégoûtant mais, en réalité, la plupart de ces microbes semblent ne rien faire. Certains vous rendent service. Seule une petite minorité d’entre eux sont dangereux : les microbes pathogènes, c’est-à-dire générateurs de maladies.


Pourquoi prendre soin de vos microbes


Quand j’écris que la plupart de ces microbes semblent ne rien faire, ce n’est pas tout à fait exact. En réalité ils ont d’abord le mérite, dans l’immense majorité, d’occuper l’espace. Ils empêchent les microbes pathogènes de s’installer et de se multiplier. En ce sens, leur présence constitue une cuirasse de défense indispensable à notre vie.

La dernière chose que vous puissiez souhaiter serait d’éliminer à coup d’eau de javel les bactéries recouvrant un de vos organes sensibles, par exemple vos organes génitaux ou votre intestin. Loin d’être « enfin propre », l’espace ainsi nettoyé serait immédiatement colonisé par de nouveaux arrivants dont rien ne vous garantit qu’ils auront le cœur pur et l’esprit rempli de bonnes intentions. C’est ainsi que se produisent les infections. .
 

Il est donc regrettable que nous dépensions tant d’énergie depuis plus d’un siècle à vouloir tuer les microbes sans distinction à coup d’antiseptiques, de fongicides et d’antibiotiques pas toujours indispensables. (NB : ceci n’est pas une critique des antibiotiques, mais des abus d’antibiotiques).
 

Même si nous ne les voyons pas, même si nous ne les connaissons pas, la plupart de ces bactéries sont nos amies. Et avoir

 

L'abus de #fruits et #légumes dangereux pour la #santé

Par Alain TOUIZER, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :

> Cet article est fort intéressant et propose de nouvelles sources  de fruits et légumes avec une autre vision.

> Les oranges et surtout les jus d'orange a base de concentré sont assez nocifs, l'ananas bien mur est une belle source de vitamine C, et mange les graisses.

Voir les fiches techniques de :


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Une partie de vos impôts est utilisée par le ministère de la Santé pour vous seriner sur tous les tons que vous devez manger cinq fruits et légumes par jour. J'ai déjà souvent écrit que cinq portions de fruits et légumes ne me paraissent pas assez, et qu'il en faut au moins huit, ce qui est d'ailleurs plus que facile à atteindre dès que vous vous décidez à faire attention à ce que vous mettez dans votre caddie.

Mais il y a un autre grave problème avec ce slogan : manger des fruits ou des légumes est complètement différent. En réalité, ce sont les légumes qu'il faut manger en quantité importante. Les fruits sont bien moins utiles, et vous pouvez même facilement vous nuire si vous en mangez trop.

L'abus de ces fruits et légumes est dangereux pour la santé

Dans la catégorie des fruits, ceux dont il faut vous méfier sont les fruits riches en fructose, un sucre qui est mal métabolisé par l'organisme, qui provoque des pics de glycémie (sucre sanguin) et l'accumulation de graisses malsaines dans vos cellules. Il s'agit des ananas, et surtout des oranges, des bananes et des raisins. Vous pouvez en manger de temps en temps, mais prenez soin d'en prendre de petites portions, surtout s'ils sont très mûrs.

Concernant les légumes, il faut limiter votre consommation de tous les féculents : pommes de terre, riz, légumineuses (pois, haricots secs, fèves, lentilles), céréales. Tous contiennent de fortes quantité d'amidon, qui n'est au fond qu'une chaîne de molécules de glucose, que votre système digestif a vite fait de séparer (dès le contact avec la salive, l'amidon se change en glucose).


Bons légumes et bons fruits

En revanche, tous les petits fruits rouges et noirs, des groseilles aux cassis, en passant par les fraises, les framboises, les myrtilles, et les mûres, contiennent peu de fructose, et doivent être consommés régulièrement. Ils préviennent de nombreuses maladies car ils sont bourrés d'antioxydants, des composés qui protègent vos cellules et votre ADN de l'agression des radicaux libres.

Côté légumes, ce sont les légumes colorés qui doivent être privilégiés. Ils contiennent toujours du glucose sous une forme ou sous une autre (amidon ou saccharose), mais leur forte teneur en antioxydants et en fibres en font des aliments qui ont un effet positif sur votre santé.

Tous les « légumes » qui sont techniquement des fruits, comme les tomates, les courgettes, les poivrons, les aubergines, sont bons pour la santé. Si on les appelle « légumes », c'est justement parce qu'ils contiennent peu ou pas de fructose.


Jus de fruits : les faux aliments santé

Les jus de fruit, et en particulier le jus d'orange et le jus de raisin, sont des bombes à sucre qui font exploser votre sucre sanguin quand vous les absorbez.

Boire du jus d'orange au petit-déjeuner est devenu courant. La mode est venue des Etats-Unis. Aujourd'hui, on suspecte pourtant que cette forte consommation de jus d'orange contribue à de nombreuses épidémies, dont l'épidémie d'obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires, et même du cancer de la peau (mélanome malin, mortel à 50 % sur 10 ans).

Selon une étude très sérieuse de chercheurs en dermatologie à l'Université de Memphis, aux Etats-Unis, le jus d'orange est riche en différents fucoumarines et notamment en psoralènes, qui sont des substances hautement cancérigènes pour la peau en présence du soleil. Depuis vingt ans d'ailleurs, les crèmes solaires à la bergamote sont interdites, car la bergamote est riche en psoralènes.

La plupart des menus petit-déjeuner proposés dans les bars et les hôtels comportent un jus d'orange. Sur les boîtes de Kellogg's, le petit-déjeuner idéal présenté aux enfants est une portion de céréales plus un jus d'orange, mais avez-vous déjà fait attention à votre réaction après avoir conclu votre petit-déjeuner par un jus de fruit ?

Loin de vous rassasier ou de vous donner de l'énergie, vous vous sentez écœuré, avec parfois des remontées acides dans l'œsophage. Si vous avez avalé, juste avant votre jus d'orange, un pain au chocolat et du café au lait, alors votre estomac produira toutes sortes de bulles, gaz et renvois, qui sont tous sauf le signe d'une alimentation qui fait du bien à votre corps.

Si, après une demi-heure, vous vous sentez fatigué, c'est normal : votre taux de sucre sanguin est en train de monter en flèche et votre pancréas tourne à plein régime pour secréter de l'insuline, une hormone qui transforme ce sucre en graisse, qui va se stocker dans votre foie et vos cellules.


Le mythe de la vitamine C

Les pouvoirs publics ont fait un matraquage pour persuader les populations que le jus d'orange est bon pour la santé car riche en vitamine C, mais un verre de 200 mL de jus d'orange frais ne contient que 60 mg de vitamine C.

Cela ne représente qu'un dixième de la dose quotidienne dont vous avez besoin. Les spécialistes mondiaux de la vitamine C de l’Institut Pauling (université de l’Oregon) recommandent de prendre au moins 400 à 600 mg de vitamine C, ce que vous ne pouvez obtenir qu'avec des aliments réellement riches en vitamine C :

Le poivron rouge cru contient 180 mg de vitamine C par 100 g. Le radis noir contient 150 mg de vitamine C par 100 g. Le cassis et le persil contiennent 200 mg de vitamine C par 100 g. Il existe par ailleurs des « super aliments », généralement des baies exotiques, qui contiennent des concentrations bien plus élevées encore : la baie de goji fraîche (2500 mg/100 g), l'acérola (1000 à 2000 mg de vitamine C par 100 g), le camu-camu, qui est une baie d'Amazonie (2000 à 3000 mg de vitamine C par 100 g).

Alors, si vous voulez améliorer votre santé et celle des personnes dont vous avez la charge, arrêtez d'acheter du jus d'orange, limitez votre consommation de fruits sucrés, de féculents, et mangez plus de baies et de légumes verts, à feuille, légumes racines et légumes-fruits colorés.

Et retenez que boire du jus d'orange est toujours moins bon pour la santé que de manger une orange, celle-ci contenant plus de fibres qui vont ralentir la vitesse d'absorption du fructose par votre organisme.