Privés de #soleil et de #vitamine D

Par La Rédaction, à 07h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :



> Pour ceux qui vivent au soleil et dehors il y a de la lumière en plus grande quantité et des peaux mates, donc moins de carence.

> Pour les normands les bretons les chtimis, les anglais lisez ces conseils et prenez des aliments  et compléments riches en vitamines, et dès que le soleil pointe son nez allez faire le lézard

> Pensez à consommer de la gelée royale de temps en temps…


Alain TOUIZER

Naturopathie La Réunion – Paris - Normandie



Signes que vous pouvez être carence en vitamine D


Malgré son nom, la vitamine D est pas réellement une vitamine, et peu importe ce que vous pouvez penser, les chances sont que vous n’en ayez pas assez.

a seule façon de savoir avec certitude si vous êtes carencé en vitamine D est via des analyses de sang. Cependant, il y a des signes et des symptômes à connaître aussi. Si l’une des situations suivantes vous concerne, vous devriez faire tester vos niveaux de vitamine D sans tarder.

1. Vous avez la peau mat

Les études ont démontré des différences démographiques claires pour les insuffisances et déficiences en vitamines D. «Votre peau est une crème solaire naturelle», indique Michael Holick.

Une crème solaire avec un indice 30 réduit l’habilité de la peau à produire de la vitamine D de 97%, indique-t-il. Une personne ayant la peau très sombre a besoin d’être exposée au soleil 10 fois plus qu’une personne à la peau pâle pour produire le même taux de vitamine D.

 

2. Vous êtes déprimé

La vitamine augmenterait les taux de sérotonine, selon Michael Holick, un neurotransmetteur qui aide à se sentir mieux. Dans le cadre d’une étude datant de 1998, des personnes saines à qui l’on a donné des suppléments de vitamine D en hiver ont fait état d’un meilleur état d’esprit que les personnes n’ayant pas reçu de vitamine D.
 

3. Vous avez plus 50 ans

La peau ne produit plus autant de vitamines D avec l’âge, et les reins sont moins efficaces pour convertir ces vitamines en une forme utilisable par le corps, selon la Société américaine contre le cancer. Par ailleurs, les personnes âgées ont moins tendance à passer du temps dehors.
 

4. Vous êtes en surpoids

Les personnes en surpoids ne connaissent aucun changement au niveau de la vitamine D, mais une concentration plus élevée de graisse dans le sang a une influence sur les taux de vitamine D dans le sang.
 

5. Vos os sont douloureux

«Surtout en hiver, les adultes [déficients en vitamines] ressentent plus de douleurs au niveau des muscles et des os», indique Michael Holick, et les articulations sont un peu plus raides au réveil.»
 

6. Vous transpirez beaucoup de la tête

Il y a encore un siècle, les docteurs demandaient aux jeunes mères si leur bébé suait beaucoup de ...

 


Cette #cure est un #miracle pour refaire un #estomac...

Par Alain J. TOUIZER, à 08h00 dans SANTE
S’il est consommé régulièrement, il peut  prévenir de toutes les maladies. Malgré son acidité, le citron devient totalement alcalin dans l’estomac. C’est un réparateur des ulcères ...
Lire la suite...

Préserver et soutenir votre #foie

Par Alain TOUIZER, à 07h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour:

 

> Chaque naturopathe a son expérience; que le foie soit essentiel oui, a100% pour moi le meilleur réparateur du foie est le sommeil.

 

> Le Desmodium est une excellente plante très efficace, mais ne convient pas à tout le monde

 

> Une cure de raisin pendant la saison n'est pas mal, les feuilles de radis noirs ou d’artichauts font un travail plus doux; il est bon de s'adapter à chaque personne. Chaque pays a ses propres plantes qui correspondent à chaque population...

 

Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion, Paris, Normandie

 


Que faites-vous pour remercier votre foie ?


Votre foie mène une bataille permanente pour vous garder en bonne santé. Mais vous, en retour, que faites-vous pour lui ???

Il effectue un travail colossal de transformation, de régulation et d’épuration de votre organisme. Il synthétise des protéines à partir des acides aminés, du cholestérol et des sels biliaires. Il capture et transforme les substances toxiques auxquelles vous êtes exposé lorsque vous mangez, buvez et respirez.

Il est donc essentiel de le garder en bon état de fonctionnement. Et quand il est nécessaire de soutenir son action, il existe une plante africaine utilisée depuis des millénaires : le Desmodium adscendens.


Le foie transforme, régule et purifie

Le foie est l’organe humain le plus gros, le plus lourd et l’un des plus complexes. Il pèse environ 1,5 kg et contient 300 trillions de cellules spécialisées qui interviennent dans plus de 500 fonctions essentielles.
 

Aidé par la vésicule biliaire, il joue un rôle décisif dans la digestion et l’absorption des nutriments....

Suite...

Pourquoi prendre #soin de vos #microbes

Par Alain TOUIZER, à 07h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:

 

> La psychose microbienne clinique  et une source d’affaiblissement de l’auto-défense.

 

> Ce que J. Marc nous dis est que donner une possibilité au corps d'apprendre à l’auto défendre est un plus dans la construction d'un corps solide.

 

> On voit souvent cela dans les population que sont pauvres, et dites sous développées, comme en Afrique, madagascar ou en inde  ou le manque d’hygiène est manifeste.

 

> Ceux qui arrivent a passer le cap sont extrêmement résistants. Surprotéger nos  enfants  des microbes est une erreur.

 

> Consommer un peu du pamplactif, de l'extrait d'olivier, et de lacérola en préventif est un excellent conseil.

 

Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de la Réunion / Paris / Normandie

 

Nous sommes les microbes et nous sommes vos amis


100 microbes de toutes sortes qui pullulent dans votre bouche, vos oreilles, sur votre peau, vos organes génitaux et, surtout, dans vos intestins. Chez un adulte, leur nombre avoisine 100 000 milliards.

Cela peut paraître dégoûtant mais, en réalité, la plupart de ces microbes semblent ne rien faire. Certains vous rendent service. Seule une petite minorité d’entre eux sont dangereux : les microbes pathogènes, c’est-à-dire générateurs de maladies.


Pourquoi prendre soin de vos microbes


Quand j’écris que la plupart de ces microbes semblent ne rien faire, ce n’est pas tout à fait exact. En réalité ils ont d’abord le mérite, dans l’immense majorité, d’occuper l’espace. Ils empêchent les microbes pathogènes de s’installer et de se multiplier. En ce sens, leur présence constitue une cuirasse de défense indispensable à notre vie.

La dernière chose que vous puissiez souhaiter serait d’éliminer à coup d’eau de javel les bactéries recouvrant un de vos organes sensibles, par exemple vos organes génitaux ou votre intestin. Loin d’être « enfin propre », l’espace ainsi nettoyé serait immédiatement colonisé par de nouveaux arrivants dont rien ne vous garantit qu’ils auront le cœur pur et l’esprit rempli de bonnes intentions. C’est ainsi que se produisent les infections. .
 

Il est donc regrettable que nous dépensions tant d’énergie depuis plus d’un siècle à vouloir tuer les microbes sans distinction à coup d’antiseptiques, de fongicides et d’antibiotiques pas toujours indispensables. (NB : ceci n’est pas une critique des antibiotiques, mais des abus d’antibiotiques).
 

Même si nous ne les voyons pas, même si nous ne les connaissons pas, la plupart de ces bactéries sont nos amies. Et avoir