#Recette pour alcaliniser votre #organisme

Par La Rédaction, à 12h40 dans SANTE


Conseils ALJOIMOUR :


> Voici une recette qui vous aidera à alcaliniser votre organisme...


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Que vous soyez confronté à des problèmes de peau, d’inflammation, ou tout simplement un régime et des intestins déséquilibrés, cette simple boisson va vous aider. 

La beauté est la récompense du rééquilibrage des niveaux de pH: cette boisson a non seulement la spécialité de nettoyer votre peau, mais aide le corps tout entier.

Comment? Eh bien, comme toute boisson détox, cela repose sur les ingrédients utilisés. Les ingrédients choisis pour cette boisson sont tous en haut de l’échelle alcalinisante, et non du côté acidifiant. Un régime alcalinisant favorise un meilleur sommeil, une meilleure énergie et des intestins sains.

Un régime alimentaire très acide favorise le développement des champignons et des levures dans votre corps. 

Il est lié à des brûlures d’estomac et d’autres troubles de reflux acide, ainsi qu’à une diminution de la capacité à réparer les cellules et à détoxifier les métaux lourds, et vous rendre ainsi plus prédisposés aux maladies. Un régime acidifiant aide même les cellules tumorales à se développer.

Alors, comment pouvez-vous maintenir l’équilibre alcalin de votre corps? Tout dépend de ce que vous mangez. Des recherches ont été faites pour vous, de plus. 

Les boissons détox ont été observées et analysées en leurs différents composants. Les ingrédients de cette boisson ont été choisis pour leurs qualités spécifiques de pH.


Ingrédients:

Aloe vera
Peut-être que vous pensiez que l’aloe vera ne servait qu’aux brûlures du soleil, mais il ne se limite pas à l’utilisation en externe. En fait, laisser cet aliment agir en interne est la meilleure façon d’en tirer le plus de bénéfices. 

Riche en vitamine E, l’aloe vera contribue à rendre votre peau éclatante, mais il peut faire bien plus. L’indigestion, l’inflammation, la prévention des maladies. Son meilleur atout, c’est un aliment qui favorise l’alcalinité, il va donc équilibrer les niveaux de pH de votre corps.

Vinaigre de cidre

 


 

Pourquoi les #médecins n’en prescrivent pas?

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Je vous invite à redécouvrir, ou alors, découvrir le pouvoir de l'ail…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


 

L’ail tue 14 types de cancer et 13 types d’infection. Pourquoi les médecins n’en prescrivent pas?


L’ail est connu pour être un légume extrêmement efficace, qui peut fournir un nombre immense de bienfaits pour la santé. La liste des maladies que l’ail peut tuer est longue, et comprend: 

•    Infection par Helicobacter pylori
•    Infection à Candida (levure)
•    Muguet (prolifération fongique dans la cavité orale)
•    Aflatoxicose associée aux mycotoxines
•    Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (MRSA)
•    Infection à Klebsiella
•    Infection par le VIH-1
•    Infection à Vibrio
•    Pseudomonas Aerigonosima (y compris les souches résistantes aux médicaments)
•    Mycobacterium tuberculosis, infection à Clostridium résistante aux médicaments
•    Infection à Cytomégalovirus
•    Infections virales (Herpes Simplex 1 et 2, virus Parainfluenza de type 3, virus de la vaccine, virus de la stomatite vésiculaire et le rhinovirus humain de type 2)
•    Infection au streptocoque du groupe B

Ce n’est qu’une petite partie des problèmes de santé où l’ail peut être d’une grande utilité en raison de ses puissantes propriétés pour lutter contre l’infection.

Ce légume étonnant a été utilisé pour traiter et guérir le cancer à travers les âges. Même Hippocrate recommandait la consommation de grandes quantités d’ail écrasé en tant que remède contre le cancer.

Si vous décidez de guérir votre cancer en utilisant cet ingrédient remarquable comme anti-fongique, vous devriez prendre au moins 5-6 gousses d’ail (écrasé) par jour. Il y a environ 12 gousses dans une tête d’ail entière.

En outre, notez que vous devez le laisser reposer pendant au moins 15 minutes après qu’elles aient été écrasées. Ce laps de temps est nécessaire pour libérer une enzyme (allinase) qui produit ces composés anti-fongiques et anticancéreux.

Cependant, vous pouvez manger de l’ail cru ou cuit dans le cadre des repas, mais selon les recherches, les suppléments d’ail ne produisent pas les mêmes résultats anticancéreux et anti-fongiques.

L’ail s’imprègne également dans la littérature de recherche: la base de données biomédicale connue sous le nom de MEDLINE, fournie par la National Library of Medicine, contient 4245 résumés d’études sur l’ail.

D’après les données qui y sont fournies, l’ail est extrêmement important pour prévenir ou traiter plus de 150 problèmes de santé, allant du cancer au diabète, des infections à l’accumulation de plaque dans les artères, des dommages à l’ADN à l’empoisonnement au mercure.

En outre, dans la recherche sur Greenmedinfo.com, il a également été indiqué que l’ail est efficace dans 167 problèmes de santé ou symptômes de maladie, mais la plus grande densité de la recherche se trouve dans le rôle de l’ail pour la prévention et/ou le traitement des maladies cardiovasculaires et des cancers, les deux principales causes de décès dans les pays à revenu élevé.

Peu coûteux, à l’épreuve du temps, sûr et délicieux, les remèdes naturels et les épices comme l’ail sauvent des vies, et par conséquent, dans les temps anciens, beaucoup valaient leur pesant d’or.

Aujourd’hui, même si nous sommes conscients de leur puissance et commençons à en être de plus en plus convaincus, il semble que les médecins vont toujours prescrire des médicaments dans le cadre de nos traitements.

Par conséquent, vous êtes responsable de votre propre santé. Apprenez comment vous pouvez utiliser la nature pour améliorer votre santé et utilisez toujours ces ingrédients s’ils fonctionnent et sont sûrs.


 

Se défoncer les #oreilles

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Un article complet sur l’audition et l’ouïe...


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie

 

Vous êtes musicien ? »


C’est ainsi que j’engage la conversation lorsque, dans les transports, je me trouve près d’une personne qui a réglé si fort ses écouteurs que cela m’empêche de me concentrer ou de rester calme.

Il me faut en général répéter la question une seconde fois, avec un grand sourire, le temps que mon interlocuteur sorte de son rêve éveillé et se débranche.

– « Vous êtes musicien ?

– Euh…

– Je vous pose la question parce que vous avez l’air de beaucoup aimer la musique ! (grand sourire)

– Euh…

– Oui, parce que si vous êtes bien musicien, vous devriez fortement baisser le volume de vos écouteurs. A ce niveau, vous êtes en train de vous abîmer les tympans et vous risquez de perdre l’ouïe. Excusez-moi mais je m’inquiétais pour vous… (toujours grand sourire)

– Euh… »

L’interlocuteur, en général, grommelle quelques mots, baisse le son, remet ses écouteurs, et repart dans ses rêves. Parfois, j’ai droit au sourire. L’atmosphère se détend, et je peux reprendre ma lecture, ou mon travail.

Décryptez les signaux de votre #intestin

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> J'ai déjà mis cet article , mais je le remet, car dans la médecine chinoise , c'est une des bases de diagnostic pour tous les étudiants acuponcteurs,  de regarder et reconnaitre les symptômes dans les selles et les urines…

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




Avertissement : Cette lettre traite d’un sujet tabou : les selles. Le silence sur cette question est regrettable car c’est un sujet de santé très sérieux, et qui concerne tout le monde.

Les selles sont un indicateur très fiable de la santé du corps. Savoir les décrypter peut réellement vous sauver la santé. C’est le but de cette lettre. Le vocabulaire imagé pourra choquer certains. Il a pour objectif de faciliter la compréhension, sans détours, ni mots compliqués.

Vous est-il déjà arrivé de vous pencher au-dessus de la cuvette des toilettes et de vous dire : « Aïe… C’est vraiment mon intestin qui a produit ça ? »

Si vous n’avez rien mangé récemment qui puisse expliquer la chose, cela pourrait être un signe de maladie grave.

Voici donc un « guide topographique », et un « atlas des espèces rares » qui peuvent sortir de l’intestin. Ce guide est à imprimer, et à déposer en haut de la pile de magazines dans vos toilettes.


De quoi c’est fait

Les selles sont constituées de tout ce que votre corps n’est pas parvenu à absorber.

On pense immédiatement aux restes de nourriture. Pourtant, les déchets rejetés ne proviennent pas uniquement de votre alimentation.

Ils incluent également des substances produites par votre organisme et rejetées dans l’intestin, comme la bile, les sucs du pancréas, les cellules mortes du sang, de l’épithélium intestinal (la couche de cellules qui tapissent l’intérieur de l’intestin), les bactéries intestinales, etc.

Toutes ces substances pourraient former un gros paquet qui se coincerait dans votre intestin. Mais la nature est bien faite : elles sont entourées d’une gaine de mucus, un produit gluant, de manière à mieux glisser vers la sortie.

Toutefois, si vos selles stationnent trop longtemps dans votre intestin, le mucus disparaît, elles se dessèchent, et vous vous retrouvez assis sur les toilettes à pousser comme un forçat au risque de vous faire éclater les artères carotides (dans le cou).

De telles souffrances ne sont pas naturelles, surtout si le but est de se « soulager ». La première chose à faire quand on est constipé est de boire de l’eau, ce qui contribuera à amollir les selles et à produire plus de mucus.
 

Décryptez les signaux de votre intestin