#Méditation avec #mantras

Par La Rédaction, à 06h00 dans DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Conseils Aljoimour :


>  La méditation et les mantras sont une source de bien être


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



La méditation avec un mantra est une technique utilisée lors des moments de méditation en yoga. La méditation avec un mantra consiste à utiliser des sons pour ouvrir l’esprit et le cœur. 

Cette technique est aussi parfois appelée le yoga Bhakti ou la Dévotion. C’est une pratique très spirituelle et sacrée.

Toutefois, vous n’avez pas besoin de vous intéresser au côté religieux de la méditation avec un mantra pour en ressentir les bienfaits. Ces incantations sanskrites, aussi appelées mantras peuvent être ce que vous souhaitez.

Vous n’avez même pas besoin d’utiliser des mantras sanskrits, c’est simplement une langue indienne ancienne, très souvent utilisée pour le yoga.


Les techniques de la méditation avec un mantra

Un mantra est un mot, ou une courte phrase, répétée sans cesse, jusqu’à plusieurs centaines de fois. 

Le mantra a fait effet une fois qu’il fait partie de votre conscience. Il est censé libérer l’esprit de son état habituel, qui consiste à agir, et faire atteindre à celui qui le répète un état de conscience altérée. 

Une fois que cette conscience supérieure est atteinte, on peut entrer en contact avec son âme au niveau le plus profond et atteindre un état de conscience universelle.


 

l#empathie une #force

Par La Rédaction, à 06h00 dans DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Conseils Aljoimour :


> L'empathie nous en avons tous plus a ou moins naturellement, cela peut se développer. 

> Elle fait du bien aux autres et à nous-mêmes. Un très bel article sans pub de J.M Dupuis


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



L’empathie est cette capacité à vous mettre à la place des gens, comprendre leurs sentiments et leur point de vue.

L’empathie va parfois très loin car elle vous permet de ressentir physiquement les douleurs des autres.

Cela peut paraître un problème. Mais nous allons voir que l’empathie est une force. Les personnes qui manquent d’empathie ne sont pas seulement désagréables à fréquenter. Elles ont aussi, sans le savoir, un handicap.

Lisez la suite pour comprendre votre capacité d’empathie, et apprendre à l’augmenter si vous en manquez.


Nos étonnants « neurones miroirs »

Nous sommes capables d’éprouver de l’empathie parce que nous avons dans le cerveau des « neurones miroirs ».

Comme leur nom l’indique, ces neurones réagissent en miroir aux émotions exprimées par les autres.

Grâce à ces neurones, les émotions des autres se reproduisent en nous. Cela nous permet de ressentir nous-mêmes l’effet de ces émotions, et ainsi de mieux les comprendre, mieux nous mettre dans la peau des autres.
 

Les clés du #bonheur

Par La Rédaction, à 06h00 dans DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Conseils Aljoimour :


> Voici un article sensé et plein de belles idées sur sommeil et amour. 


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




On dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, mais des chercheurs anglais disent avoir trouvé ce qui marche : le sommeil et l’amour.

Une étude d’Oxford Economics a constaté que quadrupler vos revenus n’apporte qu’une très légère hausse de votre niveau de bonheur, tandis que ce qui se passe dans votre chambre à coucher a un impact beaucoup plus grand. [1]

Ainsi bien dormir, et avoir des moments intimes de grande intensité, sont de loin les deux facteurs qui augmentent le plus le bonheur dans la vie selon ces chercheurs.

Sur une échelle allant de 0 à 100, les 8000 personnes interrogées se situent en moyenne à 62,2.

Celles qui dorment bien sont à quinze points au-dessus de celles qui dorment mal. Celles qui font de bons câlins sont à sept points au-dessus de celles qui n’en ont pas.

Par contraste, multiplier par quatre vos revenus, c’est-à-dire, passer par exemple de 20 000 à 80 000 euros par an, ne permet d’augmenter le niveau de bonheur que de… 2 points !!

Devenir un optimiste

Par La Rédaction, à 06h00 dans DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Conseils Aljoimour :


> Voici un très beau développement de Gabriel Combris sur le positivisme.

> J’ai pratiqué toute ma vie, et je peux vous dire que cela fait du bien à moi-même et aussi aux  autres autour de moi


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Dans son conte philosophique Jonathan le Goéland, l’écrivain Richard Bach écrit le passage suivant :

« Jonathan le Goéland comprit que l’ennui, la peur et la colère sont les raisons pour lesquelles la vie des goélands est si brève et, comme il les avait chassés de ses pensées, il vivait pleinement une existence prolongée et belle ».

Ce qu’a compris instinctivement le goéland, la science le confirme aujourd’hui : chasser l’ennui, la peur et la colère de nos cœurs, en un mot développer des émotions « positives », permet réellement de vivre longtemps et plus heureux (vous pouvez d’ailleurs trouver d’autres conseils pour atteindre le bonheur dans cette lettre).

De nombreuses études en font désormais la preuve absolue :
  • Une étude de la Mayo Clinic poursuivie pendant près de 30 ans a montré que les personnes optimistes vivaient en moyenne 19 % plus longtemps que les pessimistes, avec des capacités physiques et une qualité de vie meilleures [1] !
  • D’après le sociologue néerlandais Ruut Veenhoven qui a publié l’analyse d’une trentaine d’études sur le lien entre bonheur, santé et longévité, les émotions positives peuvent faire gagner entre sept et dix années de vie.
  • En 2003, Le professeur de psychologie Sheldon Cohen a inoculé le virus responsable du rhume à des volontaires. 

Parmi eux, ceux qui avaient été dans un « état émotionnel positif » les trois semaines précédant le test étaient moins susceptibles que les autres de tomber malades, malgré l’inoculation du virus dans leurs narines [2]. 

Le même genre d’effet préventif a été observé pour l’hypertension artérielle et le diabète [3].

Alors franchement, qu’on ne vienne plus nous dire qu’il s’agit d’un « délire » des « allumés » de la santé naturelle… L’optimisme, ça soigne vraiment !