Bon pour le #cœur et le #système #cardio-vasculaire

Par Alain TOUIZER, à 09h20 dans CANDIDOSE

Conseils ALJOIMOUR :

> Je confirme que les feuilles d'olivier sont fantastiques, l'extrait d'olivier à sauvé déjà des centaines de personnes.

> Attention : ne pas le prendre en cas d'hypotension.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



En 1969, des chercheurs médicaux de la Société Upjohn ont isolé un composant actif de la feuille d’olivier – l’élénolate de calcium – capable de détruire les microbes pathogènes. Les propriétés de l’élénolate de calcium encouragèrent tant les chercheurs d’Upjohn, qu’ils investirent beaucoup de temps et d’argent pour tenter de synthétiser et de breveter « l’antibiotique miracle ».

Mais ils firent face à un problème insoluble : bien que l’élénolate de calcium soit doté d’effets thérapeutiques inégalés in vitro, ils découvrirent que la durée d’action in vivo n’était que de quelques minutes. Ils déterminèrent que l’élénolate de calcium, en se combinant aux protéines du système sanguin, était alors désactivé. Après trois années d’essais infructueux, Upjohn abandonna le projet.
 

Les deux formes de l’élénolate de calcium

Il y a quelques années, le Dr Robert Lyons de East Park Research, fit une découverte ouvrant la voie de l’utilisation d’extrait naturel de feuilles d’olivier.

Des études plus approfondies ont établi que la feuille d’olivier produit deux formes d’élénolate de calcium. Les biochimistes nomment ces deux formes « isomères stéréos ». La manière la plus simple de comprendre ces isomères stéréos est d’observer les mains humaines.

Chaque main possède quatre doigts et un pouce. Les deux mains sont similaires sauf dans la disposition des doigts et des pouces. De la même manière, les deux isomères stéréos d’élénolate de calcium possèdent les mêmes composants chimiques, mais sont similaires comme l’une des mains qui est une image miroir de l’autre.

L’élénolate de calcium lévogyre se combine avec les acides aminés lévogyres des protéines du sang. Hélas, en raison de sa configuration, l’élénolate de calcium dextrogyre ne peut se combiner aux acides aminés de gauche des protéines du sang.
 

Découverte finale

Ces recherches biochimiques servant de point de départ, le Dr Lyons et son équipe ont cherché le moyen de développer un extrait de feuilles d’olivier qui soit actif dans le corps humain plus de quelques minutes. Il aura fallu plus de trois années pour élucider ce mystère. Le produit isolé s’appelle l’oleuropéine. Mais attention : sa concentration ne doit pas aller en dessous de 38 % pour être réellement efficace.


La restauration immunitaire

L’extrait de feuilles d’olivier contient également des flavonoïdes, des esters et de nombreux iridoïdes, formant ainsi une structure moléculaire complexe. Il apparaît que des micro-organismes nuisibles ne peuvent pas développer facilement une résistance face à la structure complexe de l’extrait.

Lorsque le système immunitaire est affaibli, des micro-organismes peuvent devenir des agents pathogènes. La guerre est alors déclarée et la maladie est probable. L’extrait de feuilles d’olivier ne guérit pas de maladie. Il faut souligner que ni les agents pathogènes, ni les symptômes ne sont la maladie. La maladie apparaît lorsque des agents pathogènes ou d’autres substances nuisibles endommagent les glandes, les organes ou les tissus du corps.

En interférant dans le processus des acides aminés des agents pathogènes, l’extrait de feuilles d’olivier l’empêche de se reproduire et de générer des microbes supplémentaires dans l’organisme.

De plus, des études suggèrent que l’élénolate de calcium peut pénétrer les cellules malades du corps et freiner la reproduction des cellules porteuses d’un virus. En effet, la diffusion est le mode de reproduction des virus. L’élénolate de calcium dextrogyre se fixe sur la membrane des cellules arrêtant ainsi la multiplication et la propagation des virus. Dans le cas des retro-virus, l’élénolate de calcium dextrogyre neutralise la fabrication des transcriptases et de protéases inverses.
 

Bon pour le cœur et le système cardio-vasculaire

Les associés de l’Université de Milan de Petroni et Blasevitch, F. Visioli et C. Galli, démontrèrent, dans une étude datant de 1994, que les dérivatifs de la feuille d’olivier sont d’excellents antioxydants. Ils suggèrent ainsi un nouveau lien entre le mode d’alimentation méditerranéen et la prévention de sérieux problèmes cardio-vasculaires.

L’utilisation de la feuille d’olivier dans l’alimentation aide à conserver un système cardio-vasculaire sain et à réduire les problèmes de cœur.

En 1995, une importante étude réalisée à l’Institut d’Études Pharmacologiques de l’Université de Milan, souligna le lien entre la feuille d’olivier et la suppression ou le ralentissement de problèmes cardiaques. L’extrait de feuilles d’olivier est un puissant antioxydant similaire aux flavonoïdes et proanthocyanadines. Ce sont ces éléments eux-mêmes qui protègent le cœur et le système cardio-vasculaire des ravages des radicaux libres. Un régulateur remarquable de la tension artérielle
 

L’extrait de feuilles d’olivier a été étudié pour sa capacité de normalisation de la pression artérielle.

Une étude récente cherchant à déterminer les capacités de normalisation de la pression artérielle par la prise de feuilles d’olivier, fut entreprise en 1996 par un important groupe de chercheurs en Belgique. Cette étude porta sur 30 patients souffrant de forte pression artérielle. Après trois mois de prise d’extrait de feuilles d’olivier, les chercheurs ont constaté une baisse statistiquement notable chez tous les patients. De plus, ils ne constatèrent aucun effet secondaire lors de cette étude.
 

Candidas albicans et mycoses

Le docteur Hazel Parcels note que 85 % des adultes vivant en Amérique du nord sont infectés de parasites. Le Dr Wina, responsable du Service de Pathobiologie de Walter Reed Army Institute of Research ajoute : « Nous sommes confrontés à un terrible problème de parasites aux États-Unis».

Les infections parasitaires constituent des épidémies non reconnues qui affectent de nombreuses personnes à travers le monde. L’extrait de feuilles d’olivier offre une action antiparasitaire puissante contre ces envahisseurs.

Parmi les parasites les plus communs détruits par l’extrait de feuilles d’olivier, nous trouvons les amibes, le cryptosporidia, le giardia, les toxocariens, l’enterobacter, le ténia, la teigne et le protozoaire responsable de la malaria… Les analyses de laboratoire sont de peu d’utilité dans le diagnostic d’une situation chronique envahissante. La prolifération des candidas se manifeste de nombreuses façons :
 

La #peau est l'#organe de l'expression #émotionnelle !

Par Alain TOUIZER, à 09h46 dans CANDIDOSE
Démangeaisons cutanées : ce qu’il faut faire pour traiter et soulager
Consulter pour trouver la cause et la traiter. En cas d’allergie par exemple, l’élimination de l’allergène en cause fera disparaître le prurit. Ou encore, en cas de mycose, un traitement antifongique s’impose.

Hydrater sa peau : crème, lotion et autre pommade sont indispensables pour éviter une peau sèche, facteur favorisant les démangeaisons. Parallèlement, il faut éviter tout ce qui peut contribuer à assécher la peau : les bains, les douches prolongées notamment.
Éviter aussi tout ce qui agresse la peau : les savons très détergents, les produits parfumés…

 
Lire la suite...

Comment vous sentiriez-vous si on vous retirait un #organe ?

Par Alain TOUIZER, à 06h39 dans CANDIDOSE

Conseils ALJOIMOUR :

> Malheureusement c'est une vérité ; bien des fois une opération non réversible pourrait être évitée!!!

> Dans nos méthodes alternatives nous sommes capables de pouvoir reconstruire des systèmes de régénération du corps naturellement.

> Voir : « Info cellules souches » http://www.youtube.com/watch?v=pEzK-5YiCtA
http://aljoimour.stemtechbiz.fr/Home.aspx

>  Des mouvements, comme nos collègues "alternative santé", Marc Dupuis et nous même,  proposons un autre regard sur la santé.

> Avant de vous faire opérer, essayez tout ce qui est possible pour sous soigner autrement...

> D’autres conseils :
« Dépistage Intuitif »
« Bilan de Santé Globale »
« Elixir des  Pharaons »
« Comment se débarrasser du Mercure  - Vidéo »
" Candidose : la maladie la plus rependue et la plus mal diagnostiquée par les médecins
« Spectron »
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Veulent-ils nous empêcher de guérir ??

Comment vous sentiriez-vous si on vous retirait un organe, et que vous appreniez ensuite que ce n'était pas nécessaire ? Vous auriez pu traiter le problème avec un remède naturel... mais personne ne vous l'avait dit.

C'est ce qui arrive chaque année à des milliers de personnes faussement diagnostiquées d'un cancer du sein ou de la prostate. De même, les maladies résistant aux antibiotiques font de plus en plus de victimes alors qu'elles peuvent souvent être guéries par des traitements alternatifs comme l'argent colloïdal ou certaines huiles essentielles.

C'est pour vous éviter ce type de tragédies que nous avons créé le mensuel Alternatif Bien-être.

Main dans la main avec l'industrie pharmaceutique, la médecine officielle impose des protocoles de plus en plus lourds et dangereux. Par contre, elle n'hésite pas à vous cacher – vous interdire ! – des solutions naturelles, simplement parce qu'elles n'entrent pas dans ses schémas de pensée :

Des chercheurs viennent de découvrir que la kératine soluble reconstruit les cartilages. On sait depuis des siècles que la racine de bardane soigne l'acné. Les nouvelles recherches sur la vitamine D concluent qu'elle est efficace contre la sclérose en plaques.

Ces produits naturels sont sans danger. Mais aujourd'hui, ces mêmes maladies sont traitées avec :

•    des anti-inflammatoires à haute dose, qui provoquent des saignements de l'estomac ;
•    du Roaccutane, qui dessèche la peau, et tue les fœtus chez les femmes enceintes ;
•    de la cortisone qui favorise les infections microbiennes.

On déplace les problèmes, sans les résoudre. On fait parfois pire. Et c'est pour revenir à une médecine naturelle, de bon sens, respectueuse du corps, que je vous propose de vous abonner à l'essai, pour un an, à Alternatif Bien-être.
 

Alternatif Bien-être n'est pas un « magazine de santé »

Nous ne sommes pas un magazine de santé. Vous ne trouverez dans nos pages aucune publicité ni photo retouchée. Notre but n'est pas de vous faire rêver mais de vous apporter des solutions concrètes, faciles à comprendre, rapides à mettre en œuvre, et naturelles pour :

•    soigner les petits maux du quotidien : l'angélique officinale facilite la digestion et élimine les flatulences grasses et odorantes ; la citruline soulage les crampes ; l'huile essentielle de gaulthérie odorante et de menthe poivrée pulvérisent le mal de crâne et la migraine... Nous vous aidons à redécouvrir les remèdes simples de tous les jours, qui sont souvent cachés dans les armoires de votre cuisine ;

•    accompagner les maladies graves : ce qu'il faut manger pendant une chimio ; les micronutriments qui nettoient les artères ; sortir de la dépression sans médicament ; ralentir Parkinson avec le glutathion... Un dossier complet traite des solutions naturelles aux maladies lourdes dans chacun de nos numéros ;

•    vous protéger des sectes et des charlatans : les inventeurs de génie existent ; les escrocs aussi. Nos experts vous disent la vérité sur les thérapeutes poursuivis par les autorités ;

•    sélectionner pour vous les bons produits : Internet est une jungle. Nous vous indiquons les vendeurs fiables de compléments alimentaires, plantes et produits naturels ; vous économisez de l'argent et guérissez plus vite ;

•    vous avertir des médicaments inutiles et dangereux avant les grands médias : sur les dangers des médicaments anti-cholestérol (statines), nos lecteurs ont eu 5 ans d'avance ; sur les adjuvants dans les vaccins : 12 ans ; sur la pilule : 8 ans ; sur l'aluminium dans les déodorants : 5 ans. Soyez informé avant qu'il ne soit trop tard ;

•    découvrir les remèdes des cinq continents : vous avez 95 % de risque de mourir d'une maladie pour laquelle il existe déjà une solution, quelque part dans le monde. La médecine moderne est cloisonnée mais nos experts internationaux vous informent des solutions pratiquées dans toutes les cultures.

Car ne vous y trompez pas : il existe vraiment des espoirs de guérison pour toutes les maladies, à partir du moment où vous sortez des sentiers battus de la médecine officielle.
 

Plus de 250 percées majeures... ignorées de la plupart des médecins

Sur les dix dernières années, notre équipe a publié plus de 250 percées majeures capables de réduire la douleur et soigner des maladies pour des millions de personnes.

Elles peuvent venir d'Amazonie, d'Inde, de Chine, des Etats-Unis... ou d'une équipe de chercheurs tout près de chez vous.

Votre médecin lui-même n'en sera pas informé avant des années : la procédure d'agrément des nouvelles thérapies dure aujourd’hui quinze ans en moyenne.

Mais vous pouvez décider aujourd'hui de rejoindre les lecteurs d'Alternatif Bien-être et vous aurez accès aux dernières découvertes naturelles pour soigner les maladies cardiaques, le cancer, le diabète, l'arthrose, les problèmes de prostate, d'incontinence, d'angoisse, de dépression, de perte de mémoire, de peau, de vue, de cheveux, de sommeil, vous pouvez continuer la liste !


Protégez-vous de la désinformation médicale

La grande majorité de nos lecteurs, toutefois, ne sont pas malades. Ils lisent Alternatif Bien-être parce que :

•    ils savent que la prévention est le meilleur des médicaments : 4 à 6 gouttes par jour de vitamine D3 réduiront votre risque de cancer, d'Alzheimer, de dépression et de mort prématurée ; plus d'oméga-3 et moins d'oméga-6 vous protégeront des maladies cardiaques ; surveiller la charge glycémique de vos aliments empêchera l'obésité et le diabète. Ce n'est en général pas un hasard lorsqu'une personne arrive à cent ans en bonne santé et nous vous donnons les trucs qui font la différence ;

•    ils se protègent contre la désinformation et les mensonges du lobby pharmaceutique : beaucoup de sites de santé et d'articles de journaux sont rédigés par les services de marketing de l'industrie du médicament. Il faut en avoir conscience, et contrebalancer avec des sources objectives ;

•    ils veulent comprendre comment fonctionne leur corps : Alternatif Bien-être existe pour les personnes qui veulent prendre leur santé en main. Nous luttons contre l'assistanat où la médecine veut parfois enfermer les malades, en donnant des explications claires, toujours agréables à lire, et facilement compréhensibles par les non-professionnels

•    ils aident leurs enfants, et les personnes qui les entourent, à faire bon usage de la médecine : pour les urgences, la médecine moderne est plus efficace. Pour les maladies chroniques (dépression, diabète, arthrose, herpès, haleine fétide...), les petits maux du quotidien, les médecines douces soulagent à long terme.

Nous révélons comment …

Du #réveil et déjà #fatigué, que faire ?

Par Alain TOUIZER, à 06h55 dans CANDIDOSE

Conseils ALJOIMOUR :

Bien sur,  l'hygiène  de vie y est pour beaucoup.

Le sommeil ne sera pas récupérateur si l’on va au lit avec  la tète remplié de préoccupations, aussi après avoir ingéré des repas copieux et lourds.

Voir nos bons conseils

 
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Se réveiller fatigué(e), ce n’est pas normal. Il faut en rechercher la cause pour mettre fin à ce phénomène en adoptant la ou les stratégies adaptées. Petit tour d’horizon des causes possibles d’une fatigue au réveil.
 

Réveil fatigué ? Et si c’était une erreur d’hygiène de vie ?

Si ponctuellement, vous vous réveillez fatigué(e), il s’agit probablement d’une erreur de mode de vie, à commencer par un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité. Des activités trop importantes et un rythme de vie très élevé se traduisent forcément par des journées fatigantes qui nécessitent au moins ponctuellement davantage de temps de sommeil et qui expliquent que l’on soit encore fatigué au réveil.

Votre travail est peut-être particulièrement stressant en ce moment, expliquant vos insomnies, vos difficultés d’endormissement et/ou vos réveils matinaux précoces. Si c’est le cas, des méthodes de relaxation peuvent vous aider.

Dans tous les cas, revoyez vos habitudes et améliorez-les. Un adulte doit dormir en moyenne 7 heures par nuit et dans de bonnes conditions (literie, température, taux d’humidité, absence de source lumineuse, de bruit…).

Par ailleurs, votre rituel du coucher est-il correct ? Pas d’excitation en soirée, de travail sur ordinateur dans son lit, d’endormissement devant la télé, etc.

Attention également aux erreurs alimentaires (dîners trop riches et trop copieux) qui entravent la digestion, et à l’alcool qui peut faciliter l’endormissement mais qui déstructure ensuite le sommeil.

Une toux nocturne ou des ronflements peuvent aussi perturber votre sommeil. Parlez-en à votre médecin (reflux gastro-œsophagien, apnées du sommeil…). Pour mieux dormir enfin, pour améliorer votre forme physique et psychologique, pratiquez régulièrement une activité physique, mais pas en soirée !

En bref, si vos réveils fatigués sont ponctuels et qu’ils trouvent une explication, ce n’est pas grave. Explorez votre hygiène de vie afin de l’améliorer et de retrouver la forme.
 

Vous vous réveillez fatigué(e) ? Et si c’était une dépression ?

Une autre grande cause des réveils fatigués est la dépression. Mais dans ce cas, la fatigue ressentie dès le réveil n’est pas ponctuelle, mais permanente depuis plusieurs semaines.  Autrement dit, si vous vous réveillez fatigué(e) tous les jours, toute la semaine, pendant plusieurs semaines de suite, et que parallèlement vous présentez d’autres symptômes typiques de la dépression (ci-dessous), il faut penser à l’éventualité d’une dépression et consulter sans délai son médecin.
 

La dépression est une vraie maladie qui nécessite un traitement.

Les symptômes de la dépression (souvent présents tous les jours et toute la journée) :