Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


Vivre longtemps en bonne #santé

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici le numéro de sept du Dr Curtay, sur le petit déjeuner


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Un produit céréalier (pain ou céréales du petit-déjeuner) + un produit laitier (lait, yaourt, fromage ou fromage blanc) + une boisson (café, thé ou lait chocolaté), et éventuellement un fruit. Voilà, en 2017, le petit-déjeuner que le programme national Nutrition Santé recommande encore aux Français. 

De nombreuses recherches prouvent pourtant que c’est loin d’être le petit-déjeuner idéal ! En réalité, c’est tout sauf un petit-déjeuner énergie-santé. C’est ce qu’explique le Dr Curtay dans ce dossier spécialement consacré à ce que l’on considère couramment comme « le repas le plus important de la journée ». 

Du reste, cette croyance est-elle fondée ? En quoi le petit-déjeuner est-il plus important que les autres repas ? 

Quel est le moment idéal pour le prendre ? De quoi doit-il se composer ? Il existe de nombreuses alternatives au petit-déjeuner français, qui s’est banalisé depuis seulement un demi-siècle. 

Ces alternatives, aussi saines que goûteuses, le Dr Curtay en dresse la liste dans ce numéro. De quoi vous laisser la liberté de varier votre petit-déjeuner selon vos goûts et vos envies. 

Mais il ne donne pas seulement toutes les clés pour composer le petit-déjeuner qui maximise votre énergie. Il dévoile aussi une méthode efficace et divertissante pour réconcilier le cœur et la raison, le plaisir et la santé, et changer durablement vos habitudes, qu’elles soient alimentaires ou non.










 

#Délinquance des #plantes

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Afin de permettre à ceux que cela intéresse  je m'abonne à des revues que je vous fais partager, ce qui vous évite de prendre les abonnements vous-même…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Les plantes, ce ne sont pas simplement des « médicaments naturels » qu’on avalerait mécaniquement, comme des pilules chimiques. 

C’est beaucoup mieux que cela. Les plantes nous rappellent les valeurs de la terre, de la générosité et de l’amour, elles qui mettent à notre disposition leurs pouvoirs inépuisables de soin et de prévention… 

Elles ont leur rythme, leurs règles, elles ont leurs petits secrets et leurs grands mystères. Pour vous les faire connaître, nous avons imaginé ce nouveau journal, la Pharmacie Secrète de Dame Nature, qui aime « boire » à la source des passionnés discrets, souvent méconnus ou ignorés par les grands mé- dias. 

Amoureux des plantes, herbalistes ou promeneurs des champs, ils ont le regard brillant lorsqu’ils évoquent le mystère qui lie l’homme à la nature, le lien fascinant entre le malade et la plante qui le soigne. Ils s’appellent Andrée, Claudine, Patrice ou Jean-François. Louisette, notre rédactrice la plus expérimentée, est âgée de… 93 ans!!! 

C’est qu’il n’y a pas d’âge pour aimer notre si belle nature, pas d’âge pour partager l’âme des dé- couvreurs, des défricheurs, des scientifiques-poètes qui voient l’aventure au bout d’une sommité fleurie et s’émerveillent d’une fleur qui se déploie. 

La Pharmacie Secrète de Dame Nature est leur journal. J’espère aussi qu’il deviendra le vôtre. 
















 

#Méditation a la place de colle aux #écoles

Par La Rédaction, à 06h00 dans DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Conseils ALJOIMOUR :


> Expérience constructive réussie dans l’éducation, bravo!!!


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Les vertus humaines et pédagogiques d’une heure de colle étant inexistantes, ce type de punition est parfaitement inefficace. La preuve : comme vous l’avez sans doute remarqué, ce sont toujours les mêmes enfants qui sont « retenus ». 

Alors, une école difficile de Baltimore (États-Unis) a voulu tenter autre chose : remplacer ces heures de colle… par des séances de méditation ! Bien vu : depuis, plus aucun élève n’a été exclu ! Gros plan sur une très belle expérience.

Un beau jour, la Robert W.Coleman Elementary school s’est rendu à l’évidence : les heures de colle distribuées aux enfants turbulents ne servaient à rien du tout. 

Pire : contraindre un enfant à faire des heures sup’ ne faisait qu’entretenir et développer la nervosité qui l’avait justement conduit à la punition. Une sorte de cercle vicieux en somme.

Du coup, l’établissement a décidé de se rapprocher de la Holistic Life Foundation, une association à but non lucratif dont la mission est « d’encourager le bien-être des enfants et des adultes dans les quartiers défavorisés ». Sa particularité ? L’usage de la méditation.




 

#Aromathérapie et #cancer

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici le numéro de septembre de Santé Corps Esprit


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



C’est une véritable pionnière ! Depuis 20 ans, le Dr Anne-Marie Giraud accompagne les personnes atteintes d’un cancer... avec des huiles essentielles. 

Et ça marche ! Elles réduisent les effets secondaires des traitements et soutiennent le système immunitaire agressé. Mieux : elles pourraient même agir directement sur la maladie. Entretien avec un médecin visionnaire.

AC : Vous proposez depuis près de 20 ans des soins complémentaires en accompagnement des cancers… 

Dr Anne-Marie Giraud : Très tôt, au cours de mes études de médecine, j’ai compris que la médecine allopathique conventionnelle opérait un clivage important entre le physique et le psychique. 

Je me suis tournée vers des thérapeutiques où l’être humain est vu dans sa globalité : l’homéopathie, la phytothérapie et l’aromathérapie

J’ai commencé à prescrire des huiles essentielles (HE) à des patients atteints de cancer en 1998, toujours conjointement aux traitements spécifiques en oncologie. 

Les résultats ont été très positifs. J’ai donc poursuivi mes investigations pour explorer le plein potentiel des HE. Depuis 1998, j’ai accompagné, avec l’aromathérapie, dans le cadre de ce qu’on appelle les soins de support, 5400 patients atteints de cancer ou ayant eu un cancer.

AC : À quel stade de la maladie recommandez-vous de démarrer un traitement aux HE ? 

Dr AMG : Aujourd’hui, l’aromathérapie est beaucoup pratiquée dans les unités de soins palliatifs où il est reconnu qu’elle constitue une aide efficace pour apaiser la personne en fin de vie et soulager ses proches. Mais il est fort dommage de réserver les HE à la fin de vie, alors qu’elles sont utiles à tous les stades de la maladie, et ce dès le jour où le diagnostic est posé. 

Quand on apprend que l’on souffre d’un cancer, la nouvelle est brutale et difficile à entendre. Il faut se préparer psychologiquement à affronter la maladie, faire les bilans, accepter les différents traitements, etc.