Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


#témoignages #aljoimour

Par La Rédaction, à 05h00 dans TEMOIGNAGES
Bonjour Alain,

Meilleurs vœux et excellente et heureuse année 2018 à vous-même et à vos proches. Que vos affaires soient prospères en particulier sur la Réunion !

Pour faire suite à votre second mail du 07/01, désolé du si long silence. Vous m’aviez traité début 2017 (entre décembre 2016 et février 2017 à peu à près).

En 1 an environ, il en est résulté une nette amélioration au niveau :
•    De l’état de santé en général
•    Des fatigues récurrentes que j’avais
•    Des maux de tête – quasiment disparus
•    De la qualité de mon alimentation – je fais attention à ce que je mange,quasiment plus de sucre raffiné pour moi qui était un grand consommateur de : Kinder Bueno, Glaces (LGM), chocolat, biscuits….
•    Des périodes de stress (peut-être est-ce un effet de l’arrêt du sucre ou de ce « moment avec moi-même » que vous m’aviez demandé ?)

Etc. etc. etc., la liste n’est pas exhaustive.
 
Cependant, malgré ce bilan extrêmement positif, ma rectocolite qui s’est beaucoup atténuée (aucune trace de sang depuis plusieurs et forte diminution des glaires) demeure tout de même. 

Les signes sont : des glaires d’assez rarement, une envie de selle 2 à 3 fois le matin.
 
Du coup, à partir du 12 mars, je compte faire un jeûne hydrique de 3 à 4 semaines pour en finir avec cela de manière définitive.

Pour informations, j’ai déjà fait des jeûnes hydriques de 3 jours et il y a 1 an un jeûne de 7 jours. Vous m’aviez dit que vous surveillez des jeûnes. Est-il possible à vous de le faire ?
 
En vous remerciant par avance,

Cordialement,

M.F. 

 

#Détox base #plantes

Par La Rédaction, à 05h00 dans CONSEILS SANTE

Conseils Aljoimour :


> Article innovant et quelques recettes de plantes pour plusieurs pathologies


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie

 

C’est peut-être le signe que votre système de détoxification
(notamment le foie) est débordé.

 
Dès lors, les déchets de notre organisme et les substances toxiques (pesticides, métaux lourds, molécules chimiques qui viennent de notre alimentation, des médicaments, etc.) ne remontent pas rapidement vers une porte de sortie, elles s’enfouissent au cœur de nos tissus, finissent par arriver à nos cellules et par perturber notre ADN.

La cure commence avec la stimulation des organes-filtres (rein, foie). Consommez durant 15 jours les plantes hépatorénales suivantes :
  • pissenlit (racine),
  • romarin
  • verge d’or

Toutes les précisions sur les quantités souhaitables et la possibilité d’utiliser également le Chardon Marie figurent bien sûr dans notre dossier.

Certains aliments activent particulièrement les voies du métabolisme cellulaire. Les crucifères comme le brocoli, bien sûr, mais c’est aussi vrai avec les principes amers retrouvés dans la chicorée ou le pissenlit, qui stimulent la production de bile (ce qui permet de nettoyer le sang).

Puis vient le drainage en profondeur (artichaut, radis noir et curcuma) et surtout, dans un dernier mouvement, il vous faudra ruser contre les toxiques (la chorella et l’ail des ours peuvent vous aider à les piéger).

 

#Témoignage

Par La Rédaction, à 05h00 dans TEMOIGNAGES
Merci Monsieur TOUIZER pour vos vœux.

Je vous suis reconnaissante pour le bien que vous m'avez prodigué. 

Je prends toujours du Nectar. Et 2 fois l'an je fais une cure d’élixir du pharaons. 

Mon alimentation est saine, et je suis en excellente santé

Merci encore !

Cordialement

P.M.


 

Êtes-vous #hypersomniaque ?

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


> Voici le numéro de Janvier de Xavier Bazin, 3 sujets traités qui touchent beaucoup de gens.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Ceux qui ont du mal à trouver le sommeil penseront que c’est une provocation… mais non : trop dormir est bien plus inquiétant que d’avoir des insomnies ! 

De quoi relativiser le stress d’une ou deux nuits sans dormir. Je sais, je vais encore passer pour cruel aux yeux des insomniaques, si nombreux comparativement aux hypersomniaques. 

Ceux qui ne dorment pas ne rêvent que d’une chose : dormir davantage, et resteront cois quand je leur aurai dit que leur problème est moins grave à court et moyen terme que celui des dormeurs excessifs. 

Je vais même ajouter que l’excès de sommeil est beaucoup plus gênant, beaucoup plus handicapant que le manque de sommeil. La preuve : il est très rare de proposer un enregistrement polygraphique de sommeil à quelqu’un qui dit : « je dors mal » ou bien « je ne dors pas assez ». 

Alors qu’on le proposera systématiquement à quelqu’un qui dirait : « depuis quelque temps, je dors davantage, je suis épuisé au réveil, et dans la journée je somnole tant je suis fatigué. » 

Le genre de phrase qui fait dresser l’oreille à tout spécialiste du sommeil, contrairement à « j’ai toujours eu besoin de beaucoup de sommeil et pour être en forme, il me faut au moins 10 heures », qui n’implique aucune suspicion de pathologie.