Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre

#Déodorant maison, géniale!

Par La Rédaction, à 06h26 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Une recette surprenante pour faire son propre déodorant sain sans produits chimiques…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie


Les probiotiques. Un mot à la mode dans le milieu de la santé naturelle. Et à juste titre! La plupart des gens soucieux de leur santé comprennent les effets positifs sur la digestion des aliments et suppléments probiotiques. 

En fait, les avantages des probiotiques ont été bien documentés et l’engouement est en pleine expansion.

Si vous n’avez pas encore entendu parler des aliments fermentés, le kéfir et le kombucha, ça ne va certainement pas tarder. Ce sont des nutriments puissants utilisés par ceux qui cherchent à mener une vie saine grâce à un excellent système digestif. 

Comme les avantages connus des probiotiques commencent à se répandre dans la culture dominante, de nouvelles recherches très prometteuses encouragent l’utilisation de ces « bonnes bactéries » pour les remèdes topiques.

L’idée que les probiotiques peuvent réellement améliorer l’équilibre des bactéries sur votre peau se fait jour, de la même façon qu’ils sont connus pour améliorer l’équilibre des bactéries de votre système digestif. Ils sont utiles pour ceux qui souffrent d’eczéma, de psoriasis, d’éruptions cutanées diverses, d’allergies de la peau, d’acné, de décolorations inesthétiques, et ce qui est vraiment intéressant également, c’est qu’ils s’avèrent aussi être un puissant antidote contre le vieillissement (alias les rides)!

Notre peau est le plus grand organe de notre corps. Elle exige par-dessus tout le plus grand soin pour une santé globale car elle représente notre première ligne de défense contre les agents pathogènes porteurs de maladies. 

Bien souvent nous oublions que notre peau contient des millions de bactéries bénéfiques, connues sous le nom de microflore. La microflore joue un rôle essentiel dans la prévention du développement des bactéries indésirables.
 

#l"encense, miraculeux pour cancer de l'#ovaire !

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Comme ce serait incroyable que la médecine en tienne compte. Excellent article  sur le pouvoir de l’encens contre le cancer de l'ovaire


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Comme les Rois Mages portant de la myrrhe, de l’encens et de l’or, des chercheurs de l’université de Leicester ont, pour la première fois, démontré le potentiel de traitement du cancer de l’ovaire en utilisant le cadeau de Noël qu’est l’encens.

On peut retrouver des origines de l’encens dans la péninsule Arabique. Selon Hérodote (5ème siècle avant JC) :

« L’Arabie est le seul pays qui produise l’encens, la myrrhe, la casse et la cannelle.. les arbres qui portent l’encens sont gardés par des serpents ailés de petite taille et de couleurs différentes. » (Voir ce résumé de GreenMedInfo)

L’encens, ainsi que l’or et la myrrhe font partie des cadeaux de Noël les plus prestigieux dans l’histoire, et c’est une résine végétale parfumée extraite de l’arbre Boswellia sacra trouvé à travers l’Afrique et l’Arabie. 

En utilisant le composé AKBA (acétyl-11-céto-bêta-boswellique) dérivé de la résine, la recherche a réussi à démontrer son efficacité potentielle à cibler le cancer ovarien.

Plus précisément, ils ont été en mesure de démontrer la capacité de AKBA à lutter contre les cellules cancéreuses du cancer de l’ovaire à un stade avancé.

Le chercheur principal Kamla Al-Salmani, doctorant du Département des Etudes sur le Cancer et la Médecine Moléculaire a expliqué :

« Après avoir étudié pendant un an le composé AKBA avec des lignées cellulaires de cancer ovarien in vitro, nous avons été en mesure de montrer qu’il est efficace pour tuer les cellules cancéreuses. L’encens est pris par de nombreuses personnes sans effets secondaires. 

Cette constatation a un énorme potentiel d’être utilisée dans une étude clinique à l’avenir et mise au point pour un traitement supplémentaire pour le cancer de l’ovaire. »

L’encens est utilisé en tant que médecine traditionnelle depuis des siècles en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait un traitement efficace pour…
 

#Coup de pompe après #déjeuner ?

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici un article complet  de Jean Marc Dupuis sur le divers type d’hypoglycémie…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Vous arrive-t-il d’avoir un coup de pompe après déjeuner ?

Vous avez chaud, vos paupières sont lourdes. Même en pleine réunion, impossible de résister à cette fatigue qui vous envahit, qui vous endort !

De nombreuses personnes sont concernées. Elles croient que c’est normal. Mais non, ce n’est pas normal.

Si vous mangez bien, dormez bien et que vous vous dépensez suffisamment, il n’y aucune raison que votre corps s’octroie du repos en plein jour et sans vous laisser le choix.

Il y a forcément des choses que vous pouvez faire pour éliminer cette fatigue.

D’où vient la fatigue après-midi ?

Le plus souvent, le coup de barre du début d’après-midi indique que vous êtes en hypoglycémie – ce qui signifie « taux de sucre sanguin bas ».

Cela peut étonner : comme peut-on manquer de sucre dans le sang alors qu’on a le ventre plein ?

Voici l’explication.
 

2 types d’hypoglycémie

Habituellement, votre taux de sucre est bas lorsque vous avez le ventre vide. C’est ce qui provoque l’impatience, l’irritabilité et la difficulté à vous concentrer lorsque la faim vous taraude. C’est ce qu’on appelle l’hypoglycémie à jeun [1].

Mais l’hypoglycémie peut aussi apparaître après un repas consistant.

En effet, quand vous avez beaucoup mangé, votre taux de sucre sanguin bondit à des niveaux insoutenables pour le corps.

Produits #laitiers, arrêtez-les!

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Même si cela reviens souvent ; voici un dossier contre la difficulté de digestion du lait..
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




Quand je conseille autour de moi d’arrêter le fromage, tout le monde me dit que c’est impossible :

« C’est dans notre culture. »

« C’est dans notre patrimoine (!) »

« C’est un des plaisirs de la vie. »

« Qu’allons-nous donc manger ? »

Je partage ces inquiétudes, mais je vous invite à considérer les consolations que Dame Nature réserve à ceux qui oseront franchir le pas.
 

1. Vous allez maigrir

Les produits laitiers sont très caloriques. Ceux qui réduisent leur consommation observent que leur poids se stabilise [1].

Plus vous mangez de fromage aujourd’hui, plus vous pourriez perdre de kilos demain.

Si vous avez déjà un poids normal, vous observerez sans doute que vos muscles deviendront plus saillants, et votre corps plus tonique.
 

2. Vous aurez plus d’énergie

C’est inouï ce qu’on gagne en énergie quand on arrête les produits laitiers. Beaucoup témoignent qu’ils sont capables de faire beaucoup plus en une journée [2].

Il y a une explication : le lait contient du tryptophane, un neurotransmetteur qui, couplé à une alimentation riche en glucides et en protéines, produit beaucoup de… bâillements.