Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre

Non, il ne faut pas casser la #fièvre !

Par La Rédaction, à 06h00 dans TEMOIGNAGES

Conseils ALJOIMOUR :


> Un point de vue très riche que celui des anciens


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



La « médecine » du Moyen-Age a tendance à nous faire rigoler – ou à nous dégoûter –, avec ses remèdes bizarres, à base d’yeux d’écrevisses ou de dent de sanglier. [1]

Pourtant, c’était aussi une époque où l’on savait parfaitement employer certaines plantes médicinales : la guimauve contre les piqûres d’abeille, l’achillée millefeuille et le cumin contre les brûlures, l’aigremoine contre les blessures, le plantain contre les affections des yeux, etc.

Mais ce que vous devez savoir, c’est que même les « remèdes de sorcière » les plus étranges pouvaient avoir de réelles vertus.


La bave d’escargot… ça marche

L’exemple le plus connu est la bave d’escargot. Vantée depuis Hippocrate pour sa capacité à guérir les hernies, elle a été étudiée avec le plus grand sérieux par les pharmaciens et scientifiques dès le XIXème siècle.

Et figurez-vous qu’ils ont découvert qu’elle possédait d’authentiques vertus fluidifiantes pour les voies respiratoires… si bien qu’un antitussif à base de bave d’escargot, l’Hélicidine, a été mis sur le marché en 1957, et peut être encore acheté pharmacie aujourd’hui !

Mais cela reste anecdotique à côté du fabuleux pouvoir d’une potion du Xème siècle.


La bile de vache plus efficace que les antibiotiques !

C’est une découverte qui a fait la Une des médias en 2015 : une chercheuse de l’Université de Nottingham a découvert dans un grimoire vieux de mille ans une recette plus puissante que les antibiotiques pour détruire le terrible staphylocoque doré (MRSA) !


 

#Ménopause : les petits gestes qui changent tout

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Le dossier du Dr Curtay du mois d'aout...


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie

 

Ménopause : les petits gestes qui changent tout


La ménopause n’est pas une maladie. C’est une étape normale de la vie biologique d’une femme au même titre que la puberté. 

Mais même quand on est y préparée, même quand on est bien-portante, la ménopause peut être un choc et le début de problèmes de santé

Elle peut provoquer des symptômes qui rendent la vie pénible : 

Les #avantages du Jacque

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Très bon article. Un fruit commun à la Réunion. Alors que ceux qui ont des jaquiers chez eux se régalent…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Il y a un vieux dicton qui dit: « une pomme par jour éloigne le médecin ». Mais il y a aussi beaucoup d’autres fruits à haute valeur nutritive comme la pomme. Les fruits sont très utiles pour le corps humain. Dans cet article, vous en apprendrez plus sur les avantages du jacque, le fruit du jacquier.

Il appartient à la famille du mûrier. Ce fruit est comestible sous forme mûre et non mûre. Il a beaucoup de vitamine A et de vitamine C, fer, potassium, calcium, niacine, thiamine, riboflavine, etc. Vous devriez en savoir plus au sujet de manger du jacque

Si vous aimez le manger pas mûr vous aurez besoin de le faire cuire. Vous pouvez le préparer avec un goût de mouton si vous le faites avec des épices particulières. Si vous aimez le manger mûr, vous pouvez faire de la confiture, de la gelée, des gâteaux, des bonbons, ou tout simplement le manger directement. 

Voici quelques avantages du jacque.
1.    Amélioration de l’immunité. Grâce à la vitamine C incluse, il vous protégera des bactéries et des infections en augmentant et en favorisant la fonction des globules blancs.

2.    Protection du cancer. Le jacque contient des phytonutriments tels que des lignanes, des saponines et des isoflavones. Ces propriétés du jacque sont essentielles dans la lutte contre le cancer en raison de leurs composés anti-cancer et anti-vieillissement.
 

Il ne faut plus acheter du #fromage râpé en sachet.

Par Alain TOUIZER, à 06h00 dans INSOLITE

Conseils ALJOIMOUR:


> J’ai été surpris de lire cette information, mais cela ne m’étonne pas, l'industrie agro alimentaire a dépassé toutes les limites du possible depuis longtemps.

> Vérifiez et oui râper son propre fromage est bien meilleur de toute façon.

> C'est comme les aliments allégés fait avec de la peau de porc, terrible…  j'ai vu moi-même la vidéo
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion

 

Mieux vaut acheter un morceau de comté ou de gruyère et le râper soi-même.

Quel monde ! Quand on croit manger du bœuf on mange du cheval et quand on croit manger du fromage on mange............. . Lire la suite !!

Tiens v'là du fromage!!!

Bon appétit !


Connaissez vous le fromage analogue C’est la première fois que je réceptionne un propos sur l’énorme escroquerie du “fromage râpé” L’excellent professionnel (bonjour Gérard) avec qui on a bossé pendant plus de dix m’a demandé dès le début de ne plus acheter autre chose que du vrai fromage râpé.

Les grands sacs que je ramenais en toute innocence étaient bien marqués RAPE mais c’était des copeaux de margarine parfumé au fromage. Toutes les pizzérias ou presque emploient ces ersatz. Achetez de l’emmenthal bas de gamme ou du comté 3eme choix, râper le vous même, vous serez surpris de la différence de parfum.

Ce qui est une découverte(!) dans l’article ci-dessous existe depuis 30 ans!!!... et des avatars moins chers resurgissent pour des emplois plus pointus
 

Cherchez fromage analogue sur Google Un faux fromage plus vrai que nature… le fromage ‘analogue’

Le fromage analogue, ça vous dit quelque chose ? Ce n’est pas un nouveau fromage, non.
Ça ressemble au fromage, ça le goût du fromage et c’est un scandale alimentaire.
Et vous en consommez à l’insu de votre plein gré dans nombre de pizzas, lasagnes, cheeseburgers et autres plats industriels où il y a soi-disant du fromage genre gouda, mozzarella, emmental et autres fromages à pâte dure.

Il existe deux versions de fromages analogues inventés par Cargill, un fabricant américain de produits pour l’industrie agro-alimentaire implanté dans 63 pays. L’un est une pâte composée de 15 % de protéines laitières, d’huile de palme et d’exhausteurs de goût qui existe depuis 2007.

L’autre appelé « Lygomme TACH Optimum, » destiné au marché européen et datant de 2009, est composé de trois amidons, d’un galactomannane (E 410,412, 417), d’un carraghénane (E 407), tous deux gélifiants, et d’arômes. Quoi de plus appétissant? Et, tenez-vous bien, il a fait partie des trois nominés aux Food Ingrédients Excellence Awards 2009, catégorie « Innovation de l’année pour la Laiterie ».

S’il ne l’est pas pour les consommateurs qui sont bernés, ce Lygomme est optimum pour les industriels car il coûte 60 % de moins que l’autre fromage analogue (et 200 % de moins qu’un vrai fromage) : ils se sont rués dessus depuis la flambée du prix du lait.

En plus, Cargill se glorifie cyniquement d’avoir inventé un truc bon pour la santé car son Lygomme ne contient pas de graisses saturées, ni de lactose et convient aussi bien à l’alimentation halal que kasher. C’est vraiment pousser le bouchon de la morgue financière très loin.

Vous croyez manger du fromage (donc des protéines et du calcium) avec votre pizza, vos lasagnes, votre cheeseburger et en fait vous absorbez une infâme pâte qui ne vous apporte rien de bon pour votre santé.

La Commission Européenne a autorisé l’emploi de ce fromage analogue à condition que les ingrédients qui le composent soient indiqués sur l’étiquette. Mais qui va regarder ces minuscules caractères ? Qui va comprendre que le galactomannane et le carraghénane, c’est le fromage ?

Paule Neyrat,
Diététicienne

Y a plus qu'à brouter dans son jardin pour être vraiment sûr de ce que l'on mange... Et encore, bien vérifier l'origine des graines...