Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


Le manque de #soufre et le #vieillissement...

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> Voici un article très éducatif sur le souffre de Jean Marc Dupuis
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie




Le soufre est le troisième élément le plus abondant dans votre corps, après le calcium et le phosphore.

Vous l’obtenez presque uniquement via les protéines de votre alimentation.

Or une étude sur les éléments nutritifs essentiels pour le corps indique que l’importance du soufre aurait été sous-estimée [1]. Il est possible que vous en manquiez… cruellement.


L’importance du soufre

Près de la moitié de votre soufre se trouve dans vos muscles, votre peau et vos os, mais le soufre joue un rôle important dans des centaines de processus physiologiques.

Des liaisons soufrées sont nécessaires, au niveau moléculaire, pour maintenir la forme des protéines et déterminer leur activité biologique.

Par exemple, les cheveux et les ongles sont constitués de protéines dures formant ce qu’on appelle la « kératine », laquelle est riche en soufre. Le cartilage et les tissus conjonctifs le sont eux aussi, mais cette fois avec des molécules souples et élastiques.

Avec l’âge, les tissus flexibles du corps (comme le cartilage, la peau, les cheveux…) perdent de leur élasticité. Cela explique les raideurs, les rides, la peau qui pend, les ongles qui se cassent.

Le déficit en soufre contribue à ces problèmes liés au vieillissement.




 

#Légumes : manger mieux et moins cher

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> Un article de Jean Marc que j'approuve sur les legumes d'hiver, et la façon de se  nourrir


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



Depuis la crise de 2008, le nombre d’Américains qui reçoivent des allocations pour acheter de la nourriture est passé de 28 millions à 45,4 millions. C’est une augmentation de 62 %. Un Américain sur sept est désormais concerné.

Ils reçoivent des « chèques alimentaires » (food stamps, en anglais), distribués par le gouvernement fédéral aux personnes à faible revenu. Ces chèques doivent servir à acheter de la nourriture.

Problème : une étude qui vient de sortir indique que les chèques alimentaires servent à acheter de grandes quantités de sodas type Coca-Cola ou Fanta. Viennent ensuite les boissons sucrées type Nestea, Red Bull, jus de fruits à base de concentré.[1]

Cela représente environ 600 litres de soda par an pour une famille de quatre.

Ces « chèques alimentaires » ressemblent donc à une allocation Coca-Cola.

« En ce sens, les chèques alimentaires sont une subvention de multi-milliards de dollars à l’industrie des sodas », juge Marion Nestle, professeur de nutrition à l’Université de New-York, s’exprimant dans le New York Times.[2]


Légumes = 7 % du budget

Le chèque alimentaire partait d’une bonne intention. Le but était d’améliorer la nutrition des catégories les plus pauvres de la population.

Mais les boissons sucrées, les glaces, bonbons, sucreries, les biscuits d’apéritifs, les plats surgelés, les gâteaux et le ketchup ne sont pas exclus du programme. C’est donc là que passent 36 % du montant des chèques alimentaires.

Les légumes, eux, ne représentent que 7,2 % du montant. Les fruits, 4,7 %.
 

Légumes : manger mieux et moins cher

C’est idiot mais, ces dernières années, l’idée s’est imposée dans l’opinion publique que les « légumes frais sont chers ».

Ceci est vrai si vous souhaitez manger au mois de janvier des haricots verts du Kenya, des raisins du Chili, des tomates élevées en serres chauffées. Toutes ces solutions sont désastreuses pour l’environnement...

#Pipi assis et vie #sexuelle!

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> Décidément Éric Muller dit des choses qui tiennent bien la route, ceci est valable pour nous les hommes


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie




Les gouvernements taïwanais et suédois incitent les hommes à ne plus utiliser les urinoirs et à se soulager assis.

« Prenez exemple sur les Japonais, 30 % d’entre eux font déjà pipi assis. » Pourquoi les gouvernements se soucient-ils de la position dans laquelle les hommes se soulagent ?

L’Agence taïwanaise pour la Protection de l’Environnement a mené 100 000 inspections dans les toilettes publiques [1].

Les principaux problèmes identifiés étaient les nombreuses éclaboussures d’urine (dans lesquelles ils mettent les pieds) et la mauvaise odeur là où les hommes font pipi debout.

 

Arretez les poduits #laitiers

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> Voici un exposé d Eric Muller très complet sur les bienfaits de ne plus consommer ou réduire le fromage


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



Quand je conseille autour de moi d’arrêter le fromage, tout le monde me dit que c’est impossible :

« C’est dans notre culture. »
« C’est dans notre patrimoine (!) »
« C’est un des plaisirs de la vie. »
« Qu’allons-nous donc manger ? »

Je partage ces inquiétudes, mais je vous invite à considérer les consolations que Dame Nature réserve à ceux qui oseront franchir le pas.
 

1. Vous allez maigrir

Les produits laitiers sont très caloriques. Ceux qui réduisent leur consommation observent que leur poids se stabilise [1].

Plus vous mangez de fromage aujourd’hui, plus vous pourriez perdre de kilos demain.

Si vous avez déjà un poids normal, vous observerez sans doute que vos muscles deviendront plus saillants, et votre corps plus tonique.