Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


30 à 40 % des #cancers sont dûs à des erreurs d’#limentation

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> Un article du Dr Rueil, sur la super forme


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



Vous avez le sentiment d’être en bonne santé, ou au moins, en bonne forme. En « superforme » dites-vous… En êtes-vous vraiment sûr ? C’est ce que nous allons voir.

Est-ce que vous parvenez à vous réveiller chaque jour de bonne humeur, cinq minutes avant la sonnerie du réveil ?

Ouvrez-vous vos volets en pensant: « Quelle bonne journée vais-je passer ! »

Vous n’attrapez jamais ces petits coups de froid sans gravité mais qui gâchent quand même la vie ?

Lorsque vous sortez un peu tard, que vous faites quelques excès, arrivez-vous à éviter ce terrible mal de crâne qui vous donne envie de rester au lit le lendemain matin ? Ou alors, avez-vous au contraire des valises sous les yeux ?

Etes-vous capable de faire au moins trois à cinq heures de sport par semaine ?

N’avez-vous jamais mal au dos, au ventre, des ballonnements ou des indigestions ? Vous sentez-vous parfois un peu trop irritable ? Avez-vous l’impression d’être perpétuellement fatigué ?

Et votre peau… Avez-vous remarqué comme elle est sèche ? Comme vos ongles sont cassants, striés ou tachés de blanc, et à quel point vos cheveux sont ternes et sont parsemés de pellicules ?
 

Le plus grand #drame de notre #epoque

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Mesdames, ce problème commun à de nombreuses femmes est dû souvent à une candidose intestinale,  n'hésitez pas à voir notre site et les solutions efficaces pour la traiter, demandez moi de faire le test pur vous, c'est gratuit…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Petite accélération cardiaque, mains moites, boule dans le ventre… Dans le silence du cabinet, Alexandra entend le cliquetis du clavier de son gynécologue. Il consulte son « dossier médical » d’un air préoccupé (dossier qu’elle n’a jamais vu mais dont elle craint qu’il ne contienne des informations inquiétantes).

« Oui », répond Alexandra timidement, sur un ton légèrement interrogateur. Car elle ne sait pas si c’est un peu grave, grave, ou extrêmement grave. Mais elle est bien obligée d’avouer, elle a des écoulements bizarres.
 

Et ce n’est pas toujours très propre !


Indice inquiétant supplémentaire, ces pertes blanches prennent chez elle des formes variées.

Comme le rhume, qui commence par une toux sèche, puis des écoulements variés, les pertes blanches d’Alexandra évoluent ! Elles ne sont pas toujours blanches, d’ailleurs.

Elles commencent par être d’apparence laiteuse, puis deviennent transparentes.

Elles ressemblent alors à du blanc d’œuf, d’aspect visqueux et filant (en pinçant puis en relâchant les doigts, un fil se forme). C’est une impression désagréable de mouillé. Mais voilà qu’elles « caillent » ensuite, comme du lait. Elles disparaissent et c’est une sensation sèche qui s’installe, parfois accompagnée de picotements.

Le problème semble résolu pour quelques jours. Mais déjà, ce sont les règles qui apparaissent (autre problème !).

Et de nouveau, le cycle infernal reprend.

Alexandra se douche pourtant tous les jours et soigne son hygiène scrupuleusement. Elle change de sous-vêtements, a investi dans des gels lavants spéciaux, d’abord en supermarché puis, dès que ses moyens le lui ont permis, en pharmacie.

Néanmoins, malgré ses efforts, cette zone reste sale ; avouons même qu’elle sent parfois mauvais.

Cela tient peut-être aussi à l’excès de pilosité, qui ne simplifie pas les choses, et dégage elle aussi comme une odeur de transpiration pénible. Bref, c’est un état général assez catastrophique. Il faudra bien un jour confier ce problème à la médecine pour en finir une fois pour toutes !
 

Comment voulez-vous séduire, être aimée, dans ces conditions ???

#Maladies, #émotions refoulées...

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


< Regardez c’est magnifique, les croquis en couleur super, merci à eux !


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




Toutes les émotions que vous refoulez à l’intérieur de vous-même parce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de votre corps.

Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple la peur, l’angoisse donnent des palpitations cardiaques, des vertiges, sueurs, tremblements ou mains moites.

– LA PANIQUE peut provoquer des diarrhées.

– LA COLÈRE retenue ou la rancune : une crise de foie.

– LA DIFFICULTÉ A TROUVER OU A PRENDRE SA PLACE  peut provoquer des infections urinaires à répétition.

– QUELQUE CHOSE QU’ON NE VEUT PAS ENTENDRE OU QUAND ON NE VEUT PAS S’ÉCOUTER, des otites, douleurs d’oreilles.

– QUELQUE CHOSE QU’ON N’A PAS OSÉ DIRE, QU’ON A RAVALÉ , une angine, des maux de gorge.

– UN REFUS DE CÉDER, DE PLIER, D’OBÉIR OU DE SE SOUMETTRE, des problèmes de genoux.

– PEUR DE L’AVENIR, PEUR DU CHANGEMENT, PEUR DE MANQUER D’ARGENT, des douleurs lombaires.









 

MANGEZ FRUITE

Par Alain J. TOUIZER, à 05h00 dans RECETTES BIEN-ETRE

MANGEZ FRUITE

Certains produits ont réputés pour leurs vertus bénéfiques en matière de défenses immunitaires. Petite sélection…

Les fruits et légumes apportent a votre organisme un cocktail intéressant pour renfoncer vos défenses. Préférez-les frais, bio et fraichement cueillis.

C’est toujours dans les fruits et légumes qu’on trouve vitamines, oligo-éléments et minéraux… Pour « rebooster » ses défenses immunitaires, allons chercher d’abord les vitamines C dans les goyaviers, les agrumes, les kiwis.

Mais aussi dans les choux, les poireaux, les navets, le fenouil… et le persil. Il suffit en effet de 100 g. de persil pour obtenir 200 mg de vitamine C, soit 4 fois la quantité quotidienne recommandée pour un adulte.
 

Saupoudrez du persil

Et s’il est plus facile de manger une orange que 100 g de persil, rien ne vous empêche d’en saupoudrer partout ! On peut également aller chercher du magnésium dont les fruits secs et les légumes regorgent. Certains aliments pourront être privilégiés car ils contiennent du cuivre.

Or, le cuivre est un anti-infectieux efficace; on peut en trouver dans des aliments, tels que les crustacés, le foie de veau, les céréales complètes, la levure alimentaire, les fruits oléagineux, le thé, le cacao, le vin, les épices, le poisson…
 

L’ail contre les virus

L’ail et le curcuma sont deux ingrédients que font fuir les bactéries, les virus et les champignons. Faciles à intégrer à un plat, il est bon  d’y penser pour parfaire son bouclier de défense.

Enfin, selon une étude menée par une équipe de chercheurs de l’université de l’UCLA Health Care (USA), le brocoli aurait des pouvoirs régénérant sur le système immunitaire et freinerait son déclin lie à l’âge.

ALJOIMOUR: en cas de besoin, utiliser le Nectar peut-être une source de prévention de très grande valeur.
 

Le ravintsara

Le ravintsara, acclimaté notamment à Madagascar, n’est rien d’autre que le camphrier, arbre considéré par les aromathérapeutes comme un antiviral, immunostimulant et antidépresseur. Le camphre est extrait du camphrier par distillation du bois.
 
  •    En huile essentielle : 4 gouttes sur la voute plantaire ou le torse, en cure de 20 jours, permet de lutter contre les attaques de « virus de l’hiver ».
  •    En synergie avec l’huile d’épinette noire : cure de trois semaines,  2 gouttes sur un sucre. Tonifie le corps et l’esprit, stimule la mémoire et la concentration.
  •    Attention : Jeunes enfants et femmes enceintes : Bien lire les précautions d’usage.
 

L’échinacée

Une petite fleur très en vogue. A choisir en extrait liquide ou en capsules, et dans une fabrication la plus pure possible. Enfin, s’assurer qu’il s’agit bien de ‘Echinacea angustifolia ou Echinacae pallida… L’échinacée est un bon moyen de réveiller votre système immunitaire ; une fois qu’il est en action arrêtez l’échinacée.

Particulièrement efficace dans le cas des infections du système respiratoire supérieur (sinus, gorge), mais agit aussi sur d’autres types d’infections.

 

La propolis

Sorte de résine recueillie par les abeilles qui s’en servent comme ciment dans la maçonnerie des alvéoles. Elle provient surtout des conifères (pins, sapins, épicéas), des bourgeons d’aulnes, de saules, de bouleaux, pruniers, frênes, chênes, ormes, peupliers et marronniers d’inde. Très riche en oligo-éléments acides organiques, flavonoïdes et en vitamines.

Au total, plus de 300 composants ont été recensés. Elle est utilisée en usage interne comme teinture mère contre les angines, grippes, rhumes, bronchites, etc.…
 

Cuivre, or, argent

L’argent est un antiseptique. Il fait baisser la température, et s’attaque aux bactéries. On peu l’associer à l’or et au cuivre, eux-mêmes de puissants antiseptiques.

Le cocktail constitue alors un anti-infectieux puissant agissant contre la grippe, la rhino pharyngite… et toute une série d’infections. Demander conseil a votre médecin.
 

Le thym-bio

Pris en infusion, le thym-bio est un bon moyen de lutter contre une grippe, dégager les voies respiratoires ou soulager une gorge irritée.


Magazine ANFORM
Santé et Bien-être de La Réunion