Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


URGENT: ATTENTION AUX "PANGAS"!

Par Alain J. TOUIZER, à 12h03 dans SANTE

LIRE ET ENVOYER A TOUTES VOS CONNAISSANCES

 
 FALLAIT S’EN DOUTER A MOINS DE 10€ LE KILO !!!

 
Le panga est un nouveau poisson asiatique que nous trouvons chez CARREFOUR et PICARD, surtout sous forme de filets, à un prix relativement bas. Le panga est, au Vietnam, un poisson de culture industrielle intensive ; plus exactement, il vient du delta du Mekong, et il est en train d'envahir le marché à cause de son prix.

Voici ce qu'il y a à savoir sur le panga : le *Mekong* est l'un des fleuves les plus contaminés de la planète. Les pangas sont infectés, à hauts niveaux, de venins et bactéries (arsenic, résidus industriels toxiques et dangereux, sous-produits du secteur industriel en pleine croissance), métaux contaminés, phénols polychlorés (PCB) ou DDT et leurs (DDTs), chlorate; des composants relationnés (CHLs), hexachlorociloxane, isomères (HCHs) et hexachlorobenzène (HCB).

Ils sont alimentés avec des poissons morts, des restes d'os et avec une farine d'Amérique du Sud, le manioc et des résidus de soja et graines. Il est évident que ce type d'alimentation peu salubre n'a rien à voir avec l'alimentation d'un environnement naturel. Cela ressemble beaucoup à l'alimentation des vaches folles (vaches qui furent alimentées avec des vaches malades, Vous en rappelez-vous ?

L'alimentation des pangas est complètement en dehors de toute réglementation judiciaire. Le panga grandit 4 fois plus vite que dans la nature, à l'état normal. De plus, les pangas sont injectés avec (PEE).

Quelques scientifiques ont découvert que si l'on injectait les femelles panga avec des hormones féminines dérivées d'urine déshydratée de femmes enceintes, la femelle panga produirait ses œufs plus rapidement et en grande quantité, ce qui n'arriverait pas dans un environnement naturel (une femelle panga arrive ainsi à produire 500.000 œufs en une fois).

De fait, ce sont des poissons qui ont des hormones injectables (produites par une entreprise *pharmaceutique chinoise* pour accélérer le processus de croissance et de reproduction. En achetant du panga, nous collaborons avec des entreprises gigantesques sans aucun scrupule et spéculatrices, qui ne se préoccupent pas de *la santé et du bien être des êtres humains*. Ce commerce est accepté par de *grandes superficies* qui vendent au public en général, tout en sachant qu'ils vendent des produits  contaminés*.

NOTE: Etant donné la prodigieuse quantité de pangas disponible, ils termineront également dans d'autres aliments: surimi (ces petits bâtonnets faits avec de la chair de poisson), poisson en boîte et probablement dans quelques aliments pour animaux (chiens et chats).*


*REGARDEZ LA PROVENANCE DU POISSON ET N'ACHETEZ JAMAIS DE POISSON ASIATIQUE AUSSI PEU CHER QU'IL SOIT.*


*CARREFOUR ET EXITO NE SE PREOCCUPERONT JAMAIS DE VOTRE SANTE !!!*


CAFEINE DANS LES BOISSONS ENERGISANTES...

Par Alain J. TOUIZER, à 17h13 dans SANTE
Voici les teneurs maximales recommandées les teneurs maximales recommandées pour les enfants de moins de 12 ans, d’après...
Lire la suite...

Faites une cure de PROBIOTIQUES!

Par Alain J. TOUIZER, à 11h01 dans SANTE
Faites un cure de probiotiques
Avec les probiotiques vous pouvez maintenir l’équilibre de votre système de défense, renforcer votre bouclier immunitaire et résister aux agressions...
Lire la suite...

INSEMINATION ARTIFICIELLE...

Par Alain J. TOUIZER, à 13h59 dans SANTE

Quand on a du mal à tomber enceinte, l’insémination artificielle est une des solutions proposées par les spécialistes Bien sûr, c’est après quelques examens chez la femme et chez l’homme que le gynécologue peut la proposer.


Qu'est-ce qu'une insémination artificielle ?

Elle consiste à déposer du sperme préalablement préparé, soit au niveau de la glaire cervicale (technique rarement employée actuellement), soit dans la cavité utérine à l'aide d'un cathéter.

La préparation, effectuée en laboratoire agréé, permet de sélectionner dans 0,3 ml, un nombre plus important de spermatozoïdes et surtout plus mobiles.

Qui peut y avoir recours ?

Elle est proposée pour les couples qui n’ont pas d’enfants naturellement au bout d’un certain nombre d’essais, ce dernier élément étant propre à chaque couple. Bien sûr des examens sont effectués chez l’homme et chez la femme pour connaître l’origine du problème et savoir si une insémination artificielle est indiquée.

On propose en fonction du type d’infertilité, une IAC: « insémination artificielle avec sperme du conjoint », ou une IAD: «insémination artificielle avec sperme de donneur».


Indications de l'IAC :

L'absence de glaire cervicale ; une glaire cervicale hostile ; un nombre de spermatozoïdes aux alentours de 15 millions par éjaculation ; un nombre trop faible de spermatozoïdes mobiles ; un nombre trop faible de spermatozoïdes normaux... mais aussi de nombreuses autres indications.
 
Les indications de l'IAD : l'absence de spermatozoïdes dans l'éjaculat ; l'absence de spermatozoïdes dans le testicule, c’est-à-dire les azoospermies excrétoires (dans le cas contraire, on peut proposer une ICSI avec prélèvement testiculaire ou épidydimaire) ; les anomalies chromosomiques ou les maladies héréditaires transmises par l'homme, etc.

Comment ça se passe ?

Après avoir effectué un bilan complet aussi bien chez la femme que chez l'homme, il peut être posé l'indication d'une IAC ou d'une IAD. Pour augmenter les chances d'obtenir une grossesse, on effectue une stimulation faible de l'ovulation de manière à rendre la femme « hyper fertile ».

La stimulation doit être contrôlée (dosages hormonaux et échographies) et maitrisée, et doit aboutir à un déclenchement de l'ovulation et à l'insémination. Celle-ci se passe en consultation (une hospitalisation n'est pas nécessaire). Le gynécologue utilise un speculum pour bien visualiser le col utérin, un cathéter préalablement rempli de la préparation spermatique est introduit dans la cavité utérine via le canal cervical, puis le liquide est déposé dans l'utérus.

Quelle est la prise en charge, et à hauteur de combien de tentatives est le taux de réussite… ou d’échec ?

La prise en charge est la même que pour toutes les infertilités conjugales. En général, 6 tentatives sont proposées. En cas d'échec, il y a lieu de reconsidérer l'indication de revoir le bilan et parfois d'envisager, soit de parfaire le bilan (cœlioscopie) soit de passer à une étape...