Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


Pourquoi tant d'#hostilité contre les #médecines #naturelles ?

Par Alain TOUIZER, à 16h51 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :

> Oui, je confirme, sachant que nous faisons du bien au gens ;  on nous surveille de manière  trop intense, un manque à gagner pour la profession médicale qui est un vrai commerce à part entière, plus vous êtes malade et plus ils gagnent…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


Les médecines naturelles sont un domaine plus surveillé par les autorités que bien des activités criminelles.
La vente de compléments alimentaires naturels (plantes, vitamines, acides gras, acides aminés, minéraux, etc.), par exemple, est réglementée de façon beaucoup plus stricte que la vente de tabac, d'alcool, d'armes, ou encore de films incitant à la violence.


Le cas de la vitamine D

Pour illustrer la rigidité de la situation, nous allons parler d'un produit naturel dont aucun scientifique sérieux ne peut contester les bienfaits : la vitamine D.  La vitamine D est produite dans votre peau sous l'effet du soleil, et plus précisément sous l’action des rayons ultraviolets.

Dans les pays du Nord de l’Europe, 75 % de la population souffre d’une carence en vitamine D pendant l’hiver. Cette carence est d'autant plus répandue que les foies de morue et de flétan et les poissons gras (sardines, hareng, maquereau, thon etc.) qui sont les principales sources alimentaires de vitamine D, sont de moins en moins consommées.

Or, manquer de vitamine D a des effets graves. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la régulation du métabolisme phosphocalcique (indispensable au bon fonctionnement musculaire, intestinal, neurologique et à la minéralisation des os) ; elle est aussi fortement impliquée dans la synthèse de l’insuline par le pancréas.

Enfin, elle exerce des fonctions physiologiques de type hormonal sécostéroïde en exerçant de multiples effets sur l’expression des gènes. En effet, la vitamine D influence plus de 3000 gènes dans le corps dont, par exemple, les gènes qui contrôlent la lutte contre les infections, et qui produisent plus de 200 peptides anti-microbiens.

Et ce n'est pas tout !

Les études scientifiques ont établi un lien incontestable entre le taux de vitamine D et l'état de santé :

•    Selon une méta-analyse de 18 études en double aveugle randomisées, un taux élevé de vitamine D dans le sang réduit le taux de mortalité toutes causes confondues [1]. Une étude en double-aveugle, ou double insu, est une étude où des personnes suivent un traitement ou un placebo (faux médicament), sans que ni leur médecin, ni elles-mêmes, ne sachent si elles reçoivent le traitement ou le placebo.
 
•    Une étude récente a montré que le nombre de décès au Canada pourrait être réduit de 37 000 annuellement, soit 16 % des décès du pays, si la population avait un taux de vitamine D plus élévé [2].
 
•    Une étude réalisée en commun par les universités de Graz (Autriche) et Heidelberg (Allemagne) est arrivée à des conclusions similaires, en février 2009 : 3200 hommes et femmes de 62 ans en moyenne ont été observés sur une période de sept années. 740 sont décédés entre temps. Parmi les personnes décédées, elles étaient deux fois plus nombreuses à avoir un taux de vitamine D réduit, qu'un taux de vitamine D élevé.
 
•    Grâce à ses effets bénéfiques sur le système immunitaire, la vitamine D pourrait avoir un puissant effet de protection contre le cancer. Les chercheurs sur le cancer de l'hôpital Mount-Sinai de Toronto (Canada) ont comparé les habitudes alimentaires de 760 femmes ayant le cancer du sein à un groupe de 1135 personnes en bonne santé. Ils ont constaté que les personnes ayant un bon taux de vitamine D avaient 24 % de risques en moins de tomber malade. Des résultats similaires ont été observés pour le cancer de la prostate et du colon.
 
•    Les chercheurs de l'Institut du Coeur de Kansas City (USA) ont également démontré un effet protecteur de la vitamine D sur le coeur et les artères. En décembre 2008, ils ont évalué les données concernant plus de 10 000 personnes test, sur une durée de dix-sept ans. Il s'est révélé qu'un taux réduit de vitamine D dans le sang doublait le risque d'infarctus. Une cause possible de cet effet protecteur est la capacité de la vitamine D à diminuer la pression sanguine.

Face à tous ces bienfaits (et il y en a d'autres), la vitamine D présente aussi des dangers pour la santé. Mais ces dangers sont limités : il est impossible de souffrir de surdose de vitamine D par sa seule alimentation. Et il faut prendre quotidiennement des doses supérieures à 20 fois les apports journaliers recommandés (AJR), autrement dit avaler une douzaine de pilules ou d'ampoules de vitamine D par jour, pour observer des effets indésirables.

Vous pourriez donc penser qu'une complémentation modérée de vitamine D, dans les populations déficitaires, serait favorisée par les pouvoirs publics ; que le ministère de la Santé informerait le public ; et que les fabricants de ces compléments seraient autorisés à signaler les bienfaits à attendre de cette vitamine, par exemple en diffusant les résultats des études scientifiques citées ci-dessus.

Eh bien pas du tout. La vente de vitamine D à des doses suffisantes pour avoir un effet bénéfique réel est strictement interdite sans ordonnance d'un médecin. Ce qui explique que seule une infime proportion de la population, particulièrement bien informée et motivée, bénéficie des nouvelles découvertes sur la vitamine D.

Non seulement les fabricants de compléments alimentaires ne sont pas encouragés à informer le public de ses bienfaits, mais il leur est même interdit de le faire, et même de vendre des doses de 5 microgrammes de vitamine D (Apport Journalier Recommandé officiel).


Comment #booster sa #mémoire rapidement ?

Par Alain TOUIZER, à 17h31 dans SANTE
Comment développer une mémoire instantanée ?

La Mémoire, est un élément cérébral qui se travaille. Plus on avance en âge et plus la mémoire est encombré de parasites en tous genres.

Voici des petits exercices simples proposés par D.C. Braibant qui pourront booster votre qualité d’observation et de mémoire instantanées


Lire la suite...

Precieux conseils du Dr. Morant - partie II

Par Alain TOUIZER, à 09h35 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

Il existe dans le monde médical des circuits classiques.

Il y a des médecins au « cœur ouvert », qui ont un vrai désir d’aider réellement leur prochain et qui croient qu’une bonne hygiène de vie et une action préventive  peuvent aider tout en chacun à trouver l’équilibre et la voie de la guérison.

J’ai rencontré Le Docteur Odile Morant par le contact d’une amie  à elle qui est une de mes patientes à laquelle j’ai eu l’occasion d’aider il y a quelques années.

Elle m’a longuement questionné sur la phytothérapie traditionnelle et sur le fonctionnement du magnétisme et m’a remis quelques fiches santé éditées par elle en me donnant la permission de les reprendre et de les insérer sur mon site.

C’est donc avec plaisir que je partage cette série des petites infos fortes intéressantes…

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion
Lire la suite...

#stressé évitez de manger jusqu'à ce que vous vous soyez calmé

Par Alain J. TOUIZER, à 06h44 dans SANTE
Largement étudié, le stress est un processus dynamique : le point de départ est un événement qui le déclenche, c'est-à-dire les stimuli agressifs appelés "stressors". Il s'ensuit toute une cascade de réactions biochimiques dans l'organisme. Le stress a été quantifié. Selon les auteurs, la référence (100 points) est le décès du conjoint ou celui d'un enfant. Tous les événements de la vie sont notés : divorce (73), mariage (50), licenciement (47), changement d'habitudes alimentaires (15), réussite personnelle exceptionnelle (28), etc. Mais en fait l'importance du stress est terriblement subjective. Un même "stressor" n'a pas les mêmes répercussions sur tout le monde. Certains réagissent violemment devant une araignée, d'autres y sont indifférents...
Lire la suite...