Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


Il n’y a pas de #traitement pour ce que vous avez

Par Alain TOUIZER, à 07h57 dans SANTE
Comme le confie un praticien à Sylvie Fainzang, chercheuse à l’Inserm : « Même si on est sûr qu’un malade est cuit, on ne doit pas lui dire : « Vous n’en avez que pour trois mois ». On peut toujours se tromper, on n’est pas dieu ! » Au mieux et si vous lui demandez, le médecin pourra vous donner une fourchette de temps. « On peut dire qu’à priori ça peut aller de x temps à x temps », indique le Pr Stéphane Droupy, urologue. Il pourra aussi donner quelques statistiques. « On dira alors : « Il y a 1/3 de guérison » plutôt que de dire « il y a 2/3 de décès »", explique le spécialiste.

« Il n’y a pas de traitement pour ce que vous avez »

Annoncer qu’il n’y a pas de traitements valides pour soigner un patient est très délicat pour les médecins. Certains le disent clairement, d’autres non. « Je me souviens d’un chef de service en chirurgie qui n’allait plus voir ses patients parce qu’il n’avait plus aucun moyen d’agir pour eux. Il se désintéressait d’eux parce qu’il ...
Lire la suite...

Quand j’ai la #gueule de bois ...

Par Alain J. TOUIZER, à 06h25 dans CANDIDOSE

CONSEILS ANTICRISES DE FOIE ET GUEULE DE BOIS !!!

Certains salivent déjà̀ en pensant au repas de fête qu’ils vont partager. Foie gras, saumon, carri ou encore champagne, pas question de se priver pour le passage à la nouvelle année. Mais attention aux habituels excès qui riment avec festivités. Les plus gourmands ont déjà̀ l’estomac qui crie « au secours » depuis le réveillon du 24 décembre.

Afin d’éviter de connaitre les mêmes désagréments, les amateurs de médecine traditionnelle peuvent toujours se tourner vers les tisanières. Au petit marché de Saint-Denis, Adèle Thémyr est une figure incontournable. Depuis 18 ans, elle soigne les personnes souffrant de diverses maladies. « Je n’ai pas choisi de faire ce métier au hasard, c’est un véritable don du ciel. » Sur son étal, les herbes séchées se côtoient et se ressemblent toutes aux yeux du profane.

Mais pour Adèle, ce sont des produits à manipuler avec autant de précautions que les médicaments. Pas conseillé donc de choisir soi-même le remède miracle qui nous aidera à nous remettre de nos excès de nourriture. « Tous les ans, les gens viennent âpres Noël ou le jour de l’an. Il faut prendre de l’écorce d’osto et aussi de l’ambaville », précise la tisanière.

Des plantes qui peuvent être utilisées aussi bien avant qu’après les fêtes. « Une fois que vous aurez bien mangé, vous pouvez également prendre une plante rafraîchissante comme de la liane d’olive. Mais attention, c’est plutôt recommandé aux personnes minces. Car ça augmente l’appétit », insiste la mère de famille. Pour les personnes de forte corpulence, la tisanière suggère du bois de drainage.

On trouve aussi à Moufia, Alain Touizer, naturopathe  qui depuis + de 50 ans  a pris la suite  de sa lignée maternelle de soigneur. Renommé par ses « préparations uniques, si spéciales à base de plantes » et surtout  sa fameuse capacité à s’adapter  totalement au besoin de chacun, il saura vous conseiller les aliments réparateurs les meilleurs pour vous aider à rétablir un terrain sain et sans  vous priver ni avoir faim, ceci vous permettra de retrouver la forme tout simplement.


ATTENTION : CHAQUE PERSONNE EST UN CAS UNIQUE

Les tisanes comme les medicaments doivent etre pris cas par cas, donc, il faut consulter le tisaneur ou le naturopathe personnellement.  « Il y a des personnes diabétiques ou qui ont du cholestérol et à qui je ne peux donc pas vendre certaines espèces de plantes », souligne la marchande. Inutile également de lui demander la quantité́ à prendre,

Adèle ne la révèle qu’au malade. « L’artichaut aussi est recommandé pour les lendemains de fête mais il est à utiliser avec modération ». Si les tisanes ne vous inspirent pas, vous pouvez vous rabattre sur les méthodes traditionnelles transmises par nos grands-mères. « La meilleure chose à faire quand on a trop mangé la veille, c’est de boire beaucoup d’eau mais surtout de prendre des bouillons de légumes en privilégiant ceux faits maison », explique Véronique. La mère de famille a d’ailleurs appliqué ce conseil le lendemain de Noël.

Alain nous conseille : Une cure de jus de citron sur 9 jours qui brulera les graisses, neutralisera les acidités d’estomac, aussi de l’Extrait d’Olivier qui éliminera les colles intestinales et la candidose. Une cure d’Essentiel sur 8 jours ou d’Elixir des Pharaons, éliminera la gueule de bois rapidement ;  du The tuo cha  de Chine vert ou rouge, du Lapacho ou du Maté Vert Une cure de légumes verts, de l’ananas et des pamplemousses du poisson plutôt que de la viande.
Pour ceux qui sont accrocs aux médicaments, il y aussi les alternatives proposées en pharmacie. Mais, demandez toujours conseil à votre pharmacien et vos excès trouvent leur source dans l’alcool, le conseil de l’apothicaire se limitera à de l’aspirine pour soulager les maux de tète. Pas sur que ce soit le meilleur remède mais on pourra toujours se consoler en disant qu’on l’aura bien cherché...

« Quand j’ai la gueule de bois, je prends systématiquement deux aspirines avant de dormir même s’il est très tard, et le matin à jeun, je bois un mélange de vin rouge et de Sprite ou un Panaché... Quelque chose de léger mais qui permet de remettre la machine en route », assure Pascal, et selon le jeune homme la technique a déjà̀ fait ses preuves. À voir... Schweppes, bière et autres eaux gazeuses sont également préconissées au réveil.

Bien entendu, il faut boire beaucoup d’eau pour se réhydrater. Mais là encore, à chacun sa méthode et tout en fonction de sa capacité́ à récupérer.

Et si finalement le meilleur remède était de boire et de manger avec modération ? Sans doute le meilleur conseil à suivre pour éviter la gueule de bois…
 

Pourquoi ces #jambes lourdes?

Par Alain J. TOUIZER, à 06h34 dans SANTE
Au niveau des jambes trois principaux mécanismes interviennent pour faciliter la remontée du sang : la contraction des muscles du mollet ; l'action de la plante des pieds et de la voûte plantaire pendant la marche...
Lire la suite...

Réveillez-vous mesdames !!!

Par Alain TOUIZER, à 17h02 dans GENERALE
La période patriarcale, ou l'avènement du masculin intérieur et son évolution jusqu'à aujourd'hui
L'explosion d'un trop plein de soumission a eu lieu ; les femmes se sont rebellées en force, et ce changement a donné naissance à une nouvelle possibilité pour les femmes, celle d'enfin être reconnues sur le plan social. Les femmes se sont battues avec les armes des hommes. Elles sont devenues des amazones, de terribles guerrières. Elles font à présent les mêmes études que les hommes, sont très fières d'occuper des postes d'hommes dans des professions autrefois réservées aux hommes.

Elles ont laissé le soin à des gardes d'enfants de s'occuper de leur progéniture (...). Cette solution est ce que j'appelle une solution de fuite en avant. Les femmes ont effet complètement intégré le monde du masculin, aussi bien à l'extérieur, qu'à l'intérieur. Elles sont comme les hommes; elles pensent comme eux, ont les mêmes valeurs ; de ce fait, il ne reste plus rien d'elles. Le féminin intérieur n'existe plus. Le masculin a gagné. Dans ce monde trop masculin, aucune place n'est laissée au rêve, à la liberté, à l'intuition, au plaisir non-productif ou qui ne rentre pas dans les critères économiques...
Lire la suite...