Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre

Precieux conseils du Dr. Morant -Partie IX

Par Alain TOUIZER, à 04h48 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

Il existe dans le monde médical des circuits classiques.

Il y a des médecins au « cœur ouvert », qui ont un vrai désir d’aider réellement leur prochain et qui croient qu’une bonne hygiène de vie et une action préventive  peuvent aider tout en chacun à trouver l’équilibre et la voie de la guérison.

J’ai rencontré Le Docteur Odile Morant par le contact d’une amie  à elle qui est une de mes patientes à laquelle j’ai eu l’occasion d’aider il y a quelques années.

Elle m’a longuement questionné sur la phytothérapie traditionnelle et sur le fonctionnement du magnétisme et m’a remis quelques fiches santé éditées par elle en me donnant la permission de les reprendre et de les insérer sur mon site.

C’est donc avec plaisir que je partage  cette petite série d’infos fortes intéressantes…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion
Lire la suite...

#trucs et #astuces de #grand mère - 6ème Partie

Par Alain TOUIZER, à 06h37 dans GENERALE
Cette fois-ci dans "Les Trucs et Astuces de Grand-Mere",  excellents conseils pour des nettoyages divers... Voici la suite des "ASTUCES DE GRAND-MERE", un trésor à conserver, que  vous retrouverez à tout moment dans le blog.
Lire la suite...

L'#urticaire, causes et #traitements!!!

Par Alain TOUIZER, à 04h57 dans SANTE
Tout le monde peut être touché. On estime qu’au moins 20% des personnes présentent au moins une fois dans leur vie de l’urticaire aiguë, les femmes étant plus souvent concernées que les hommes.  En revanche, l’urticaire chronique est plus rare. Elle concerne de 1 à 5 % de la population1.  Dans bien des cas, les personnes souffrant d’urticaire chronique en sont affectées pendant de nombreuses années. Il s’avère en effet que 65 % des urticaires chroniques persistent plus de 12 mois, et 40 % persistent au moins 10 ans.

Causes de la maladie
Les mécanismes en cause dans l’urticaire sont complexes et mal connus. Bien que les crises d’urticaire aiguë soient souvent dues à une allergie, la plupart des urticaires chroniques ne sont pas d’origine allergique.

Certaines cellules appelées mastocytes, qui jouent un rôle dans le système immunitaire, sont impliquées dans l’urticaire chronique. Chez les personnes atteintes, les mastocytes seraient plus sensibles et déclencheraient, en s’activant et en libérant de l’histamine3, des réactions inflammatoires inappropriées...
Lire la suite...

Un composé du #thé vert, #anticancéreux prometteur?

Par Alain TOUIZER, à 04h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :

Restons humble…  que le thé vert qui est un très bon anti oxydant ai un effet  positif sur le cancer je veux bien,  mais bon je m'avoue ignorant...

Toutefois, voici des produits excellents pour la santé...



Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


L'épigallocatéchine gallate (EGCG), un polyphénol, principal antioxydant du thé vert, pourrait être une arme naturelle pour le traitement des cancers, selon cette étude de l'Université de Strathclyde (Ecosse), publiée dans la revue Nanomedicine. Déjà connu pour ses propriétés anti-cancer, c’est un nouveau mode de délivrance via de microvésicules qui vient de permettre d’optimiser son efficacité.

Le thé vert et ses composés ont été évoqués dans de nombreuses études, avec des effets bénéfiques suggérés contre le développement de la maladie d’Alzheimer, contre l’hypertension mais ses effets contre le cancer restent discutés. On a même évoqué un risque accru de cancer de la prostate au-delà de 7 tasses de thé par jour et ses effets contre le cancer du sein ont été contestés. Mais, dans cette étude, il s’agit d’un composé en particulier et qui, s’il était déjà connu pour ses propriétés anti-cancer, n’avait jamais pu « trouver » son chemin vers les tumeurs, par intraveineuse conventionnelle.

Après un mois de traitement, 40% des tumeurs ont totalement disparu : Ici, les chercheurs de Glasgow, ont utilisé une approche qui a permis de délivrer le traitement à base d’EGCG spécifiquement aux tumeurs. Et, après un mois de traitement, les tumeurs ont  diminué des deux tiers, voire totalement disparu, sans effets secondaires pour les tissus normaux. C’est la première fois que ce type de traitement permet de réduire des tumeurs cancéreuses, précisent les auteurs. Les essais, menés sur 2 types de cancer de la peau aboutissent à la disparition dans 40% des cas de tumeurs des 2 types, à la diminution de 20 à 30% et à la stabilisation 10% des cas.

Les chercheurs ont encapsulé l'extrait de thé vert dans de microvésicules, utilisées également pour transporter la transferrine, une protéine plasmatique qui transporte le fer dans le sang. Le Dr Christine Dufès (Photo ci-contre), maître de conférences à l'Institut de Pharmacie de Strathclyde, auteur principal, qui insiste sur l’importance de la méthode de délivrance utilisée, qualifie les résultats de très encourageants et prometteurs pour de nouveaux traitements anticancéreux.