Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


DermaStem® #Sérum de #renouvellement - foire aux questions (f.a.q.)

Par Alain TOUIZER, à 14h22 dans ALGUE AFA

Conseils ALJOIMOUR:


> Tous les ingrédients de ce sérum  sont « bio », grâce à sa technologie de pointe par laquelle il est réalisé. Il reste totalement vivant (il doit d'ailleurs être gardé au frais une fois ouvert, il y a une date de péremption).

> Les éléments qui le compose sont adaptés aux principes avec lesquelles les cellules de la peau se renouvellent. DermaStem régénère les tissus avec une rapidité stupéfiante, ainsi que toute la gamme des produits Stemtech.

> Nous sommes en présence de résultats tangibles jamais vus auparavant, c'est la science de demain qui révolutionne déjà tout ce qui a été connu auparavant.

> D’ici quelques années  des produits pharmaceutiques aux effets indésirables ne seront plus nécessaires, car le principe d’auto-régénération aura prit le relais avec l'aide ce ces produits étonnants

> Voir fiche technique de DERMASTEM dans notre rubrique "produits"

 

Alain TOUIZER



Foire Aux Questions


1. Comment classe-t-on la peau du point de vue biologique?

La peau est l'organe le plus important du corps. Elle est composée de deux couches, l'épiderme (externe) et le derme (interne).

2. Qu'est-ce que l'épiderme et qu'est-ce que le derme?

C'est simple, l'épiderme est la couche externe et le derme est la couche interne de la peau. L'épiderme est composé d'un réseau cellulaire dont les fonctions principales sont la sécrétion, l'absorption sélective, la protection et le ressenti des sensations. Le derme est constitué de cellules qui nourrissent l'épiderme, sécrètent le collagène (ce qui fournit la vigueur) et l'élastine (ce qui fournit la flexibilité), ainsi que de cellules qui combattent l'infection et stockent les matières grasses. On y retrouve également les glycosaminoglycanes (GAG) qui assurent la stabilité.

3. Qu'est-ce qui provoque le vieillissement prématuré de la peau?

Divers facteurs, dont une prédisposition génétique, les toxines environnementales, les choix de vie, le ralentissement de la régénération cellulaire et le manque d'hydratation mènent à l'apparition de rides et ridules, au manque de souplesse, d'élasticité et de tonalité, et à la décoloration de la peau. Ce sont tous des signes de vieillissement prématuré de la peau.

4. Qu'est-ce que le DermaStem® Renewal Serum?

DermaStem est le seul produit de soin de la peau qui exploite le potentiel des cellules souches cutanées pour revitaliser le derme au niveau cellulaire. Sa formule naturelle comprend des dizaines d'ingrédients provenant directement de la forêt et de la jungle et qui sont combinés dans une émulsion d'huiles naturelles.

5. En quoi DermaStem diffère-t-il des autres crèmes et lotions sur le marché pour lutter contre les signes de vieillissement prématuré de la peau?

DermaStem est le seul produit sur le marché qui s'active au niveau cellulaire en soutenant le rôle naturel des cellules souches présentes dans la peau, dévoilant une peau d'apparence plus jeune. En plus, DermaStem est traité par fusion à froid, et par une technologie de purification par ondes sonores appelée SoniPure™, qui permet de préserver l'essence délicate de chaque plante.


6. Comment DermaStem fonctionne-t-il au niveau cellulaire?

Les éléments de la formule de DermaStem procurent l'environnement idéal aux propriétés régénératrices des cellules souches cutanées. En soutenant la prolifération des cellules souches cutanées et en fournissant les éléments constitutifs de la matrice de la peau, DermaStem augmente la rétention de l'humidité et de l'hydratation de la peau, dévoilant une surface de peau plus lisse. DermaStem fournit également de puissants antioxydants pour protéger la peau.

7. Quel est le rôle de l'acide hyaluronique (HYA) dans la peau, en quoi la perte d'acide hyaluronique est-elle liée au vieillissement prématuré de la peau, et comment DermaStem corrige-t-il cette situation?

La matrice de la peau est composée d’interactions complexes de protéines et de glycosaminoglycanes (GAG), dont l'acide hyaluronique est l'un de principaux éléments. Dans une peau jeune, l'acide hyaluronique est très ramifié, toutefois en vieillissant la capacité de la peau à synthétiser cet acide hyaluronique diminue. Comme on l'a remarqué dans une peau très jeune, l'acide hyaluronique très ramifié peut absorber jusqu'à 1 000 fois son poids en eau.

La perte d'acide hyaluronique ramifié mène donc à une peau sèche, à la perte d'intégrité de la peau et à la formation de rides. DermaStem contient du RejuvHayl™, un ingrédient unique qui prend en charge la formation d'acide hyaluronique ramifié. La présence de cytokines et d'autres ingrédients soutenant davantage la fonction des cellules souches cutanées favorise le rajeunissement de la peau.

8. Comment DermaStem est-il créé ?

Grâce à un processus de fusion à froid qui préserve l'essence de chacun de ses composants, on extrait un mélange de Mamaku noir, d’aloès et de baies de chaque plante. Les phases huileuses et aqueuses sont émulsifiées en mettant à profit les ingrédients naturels et un procédé exclusif d'homogénéisation de cisaillement élevé. Le produit final est purifié à l'aide d'une technologie exclusive par ondes sonores appelée SoniPure™.

9. Pourquoi la fusion à froid est-elle importante?

Les propriétés uniques de chaque plante de la formule de DermaStem ne pourraient pas être préservées si le processus de fusion utilisait des techniques d'extraction à chaud, des solvants ou de l'alcool. Par conséquent, l'extraction de chaque plante est effectuée en infusant les jus naturels à basse température, préservant ainsi l'essence délicate de chaque plante afin de fournir de meilleurs résultats.


10. Pourquoi DermaStem est-il meilleur que les autres crèmes et lotions topiques sur le marché?

Selon des études, DermaStem est le seul produit ayant démontré qu’il travaille en association avec les cellules souches adultes et le système de renouvellement du corps. En fournissant un « environnement favorable » au rôle naturel des cellules souches cutanées, les ingrédients de DermaStem favorisent le système de renouvellement naturel de la peau.

En combinant DermaStem à StemEnhanceMD, StemFloMD, les compléments nutritionnels de Stemtech et DermaStem collaborent afin de rajeunir la peau à la fois de l'intérieur et de l'extérieur, assurant de ce fait santé interne et vitalité externe.

11. Pourquoi DermaStem n'est-il pas blanc comme le sont la plupart des crèmes et lotions?

La couleur café de DermaStem reflète le mélange naturel des ingrédients provenant de la nature. Les crèmes blanches comprennent généralement des agents qui les blanchissent. Comme DermaStem ne contient absolument aucun produit chimique, il vous parvient dans son état naturel et, contrairement aux crèmes blanchies pétro-chimiquement, il se fond immédiatement dans la peau, ne laissant aucun résidu.

12. Comment les scientifiques de DermaStem sont-ils arrivés à élaborer la formule que nous utilisons?

DermaStem est le résultat de 20 ans d'étude en ethnobotanique et herboristerie, de recherches dans les forêts et les jungles de la planète, d'interminables heures passées en laboratoire et juste assez de volonté pour créer le produit cutané biologique et sans produit chimique par excellence, le plus sain, le plus sécurisé et le plus efficace de la planète. Leur mission : créer un produit naturel qui mettrait à profit la plus récente technologie en matière de soins cutanés... nous croyons qu'ils y sont parvenus.


13. Comment dois-je utiliser DermaStem?

Tapotez légèrement une à deux noisettes de DermaStem sur les zones délicates de votre visage, et ce, matin et soir après avoir nettoyé votre peau. Pour des résultats optimaux, appliquez sur le cou et le visage entier.

14. Puis-je utiliser DermaStem avec d'autres produits?

Oui. Utilisez votre produit de nettoyage cutané préféré, puis tapotez votre peau pour la sécher légèrement. Appliquez DermaStem. Attendez une à deux minutes avant d'appliquer une crème hydratante.

15. Est-ce que DermaStem travaille en association avec d'autres produits Stemtech?

Tandis que StemEnhance et StemFlo permettent de renouveler les tissus dermiques depuis l'intérieur, DermaStem renouvelle le tissu épidermique et procure ainsi le double avantage du bien-être intérieur et de la vitalité extérieure.


16. Y a-t-il de l’AFA dans DermaStem?

Oui. L’AFA est une bonne source d'antioxydants. Mais avant tout, on a remarqué que l’AFA avait un effet marqué sur la prolifération des cellules souches cutanées, favorisant ainsi le processus naturel de renouvellement de la peau.


17. DermaStem peut-il être dommageable pour les peaux délicates?

Ce sérum ne contient absolument rien d'artificiel. Il n'y a aucun dérivé de pétrole, d'agent de conservation ou de produit chimique quelconque dans la formule de DermaStem. Toutefois, comme avec n'importe quel produit, nous vous suggérons de consulter un professionnel en soin de santé si vous avez le moindre dout.

18. DermaStem peut-il être utilisé à tout âge?

Oui. La formule de DermaStem convient à la fois aux plus jeunes et aux personnes de tout âge désireuses de préserver la vitalité, la tonicité et la jeunesse de leur peau.

19. Pourquoi l'étiquette DermaStem spécifie-t-elle « Tenir hors de portée des enfants. En cas d'ingestion, consulter un médecin »?

Bien que rien ne suggère qu'ingérer DermaStem puisse nuire à la santé, il s'agit d'un produit topique destiné à une application sur la peau seulement. L'avertissement présent sur le produit est simplement une mise en garde pour les personnes ayant de jeunes enfants.

20. Comment dois-je ranger DermaStem?

Les flacons de DermaStem ouverts doivent toujours être rangés dans un endroit frais et sec, à l'écart de la lumière directe du soleil. Il est recommandé de réfrigérer les flacons non ouverts.


21. Combien de temps dure chaque flacon?

Quatre noisettes par jour (deux le matin/deux le soir) équivalent à un approvisionnement d'environ deux moiS.

 

22. Quelle est la durée de vie de Dermastem?

La durée de vie de DermaStem est d'environ six mois. Puisque les ingrédients sont entièrement naturels et actifs, la réfrigération des contenants non ouverts est recommandée pour assurer la longévité du produit.

23. Quel est le poids de chaque contenant de DermaStem?

30 ml.

 

24. Comment puis-je inclure DermaStem Renewal Serum dans ma routine quotidienne de soins cutanés?

Nettoyez d'abord votre visage, ensuite tonifier, puis appliquez immédiatement DermaStem pendant que votre peau est encore humide. Après le nettoyage, si vous n'utilisez pas de lotion tonifiante, essuyez doucement avec une serviette et, alors que la peau est légèrement humide, tapotez légèrement DermaStem sur les zones délicates de votre visage. Pour des résultats optimaux, appliquez sur le visage entier. Faites suivre de votre hydratant, protection SPF ou maquillage, s'ils font partie de votre routine quotidienne.

25. Les hommes devraient-ils plutôt utiliser DermaStem avant ou après le rasage?

Appliquez DermaStem après le rasage. Essuyez doucement votre visage avec une serviette et appliquez tandis que votre peau est encore humide. Appliquez en tapotant légèrement, puis faites-le pénétrer doucement.

26. Comme il y a de l’AFA dans DermaStem, les gens utilisant des anticoagulants doivent-ils consulter leur médecin avant de l'utiliser?

L’AFA dans DermaStem ne pénètre pas dans le sang et, par conséquent, n'a aucun impact sur l'efficacité des anticoagulants. Au moment du renouvellement cutané, l’AFA, ainsi que les autres ingrédients naturels, seront absorbés par le derme.

27. Le matin en me lavant le visage, je remarque une légère coloration moka sur mon gant de toilette. Est-ce que cela signifie que le produit n'est pas absorbé par ma peau?

La couleur café de DermaStem provient de la combinaison de dizaines d'ingrédients naturels, dont bon nombre ont une intense coloration. Le produit est absorbé très rapidement dès le moment où vous le faites pénétrer dans votre peau.

Une partie de la coloration que vous voyez le matin, après que le produit ait été absorbé par votre peau au cours de la nuit, est en fait un résidu de ces ingrédients naturels très pigmentés. Soyez assurés que DermaStem est absorbé et qu'il travaille à réduire les rides, augmenter l'hydratation et à accroître l'élasticité!

28. Comment DermaStem est-il préservé et stabilisé et comment les composants naturels sont-ils protégés sans l'ajout de produits chimiques?

Il existe de nombreux composés naturels comportant des propriétés antibactériennes, telles que les huiles essentielles de cannelle, de girofle, ou d'origan, ils transmettent toutefois aux produits des odeurs particulières et désagréables. Certains d'entre eux peuvent même rendre la peau photosensible. L'élaboration du principe antibactérien de DermaStem est venue suite à l'observation de fleurs.

Des fleurs poussant dans des environnements humides, comme la forêt tropicale, contiennent des composants antibactériens et antifongiques qui empêchent leur floraison parfois pendant des semaines, et ce, sans qu'elles soient touchées par la prolifération microbienne. Nous avons testé des centaines de fleurs et d'extraits naturels et nous avons identifié deux extraits naturels contenant des propriétés antibactériennes significatives.

Dans le cadre des recherches de Stemtech, nous avons également élaboré une technologie appelée SoniPureMC, qui purifie le produit au moyen d'ondes sonores particulières. La combinaison d'extraits de plantes et de SoniPure confère au produit une protection entièrement naturelle et le stabilise.  
Pour plus d’information, n’hésitez  pas à nous contacter !




 

dès que la #balance indique quelques #kilos en trop ...

Par Alain J. TOUIZER, à 11h00 dans SANTE
Le taux de triglycérides dans notre organisme est directement lié à ce que nous mangeons. Paradoxalement, alors que les triglycérides sont des graisses, ils proviennent surtout des sucres, et plus rarement, des graisses...
Lire la suite...

Les #médicaments bloquent la #douleur, c’est tout!!!

Par Alain TOUIZER, à 05h50 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :

> Cet article, proposes une alternative naturelle des anti inflammatoires,

> Je profite de cette occasion pour proposer d'autres sources de régénération.
 
> L’acidose est une des raisons majeure qui amplifie les inflammations articulaires, un changement alimentaire peut ralentir la dégradation des tissus voir groupes sanguins.
 
> La gelée royale à un effet réparateur.

> La silice organique, donne plus de souplesse, aux tissus.

> La griffe du chat (uncaria tomentosa) est l'équivalent Sud Américain de l'harpagophytum, et est plus efficace.

... Mais la vedette est  le spectron, qui a un effet réparateur et soulage avec grande efficacité


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


Détails importants que vous devez savoir sur l'arthrose

L'arthrose est une maladie très répandue qui envoie chaque année 4 millions de patients chez leur médecin en France.

Pour l'industrie pharmaceutique, c'est une vache à lait qui a été exploitée, et même surexploitée jusqu'à ce qu'éclate le scandale du Vioxx, un médicament anti-inflammatoire utilisé contre les douleurs de l'arthrose, et retiré du marché en 2004 à cause de son danger pour le cœur.

Lorsque vous souffrez d'arthrose, une ou plusieurs des articulations de votre corps sont douloureuses, gonflées, enflammées. Chaque geste vous fait souffrir, et adieu les jeux de ballon, la danse, le ski, le tennis. Quant à l'athlétisme, le judo et le karaté, ou encore l'haltérophilie, ce n'est bien sûr même pas la peine d'y penser !

Certains patients ne peuvent plus monter ni descendre un escalier. D'autres sont totalement immobilisés. Bref, il y a urgence, et c'est pourquoi les patients se sont longtemps tournés massivement vers les médicaments anti-inflammatoires, la cortisone et les analgésiques chimiques (anti-douleurs).

Ces médicaments fonctionnent, dans un premier temps. Miracle, vous pouvez à nouveau ouvrir un pot de confiture, casser des noix, jardiner ! Vous redécouvrez les petits plaisirs de la vie pendant plusieurs mois, peut-être même quelques années.

Des effets secondaires inquiétants

Mais c'est alors que survient une crise d'arthrose plus violente et durable qu'à l'ordinaire. Confiant, vous avalez pilule sur pilule, pendant une semaine, dix jours, quinze jours... et vous vous apercevez que, non seulement l'effet n'est plus si efficace, mais que votre digestion se dérègle. Diarrhées, constipations, douleurs à l'estomac, puis saignements, vous vous inquiétez. Vous commencez à vous demander s'il faut continuer les médicaments ou si vous ne préfériez pas, après tout, vos douleurs d'arthrose.

Malheureusement, vous avez raison de vous poser la question. L'arthrose est causée par une inflammation du cartilage, ces coussins qui protègent le bout de vos os, et qui leur permettent de se frotter l'un contre l'autre en souplesse. En cas d'arthrose, des agents inflammatoires dans vos articulations détruisent le cartilage, qui se fissure, se craquelle, et peut disparaître complètement, laissant vos os à nus. Lorsque vous bougez, les bouts de vos os frottent directement l'un contre l'autre, ce qui fait mal et aggrave encore l'inflammation, et donc le gonflement de vos articulations.

Les médicaments bloquent la douleur, c'est tout

Les médicaments actuels, y compris les plus récents ne font que bloquer la douleur. Ils n'ont aucun effet sur le cartilage, qui continue à se dégrader.

C'est pourquoi ils sont efficaces à court terme. A long terme, leur efficacité baisse, jusqu'à devenir inexistante lorsque tout votre cartilage a disparu. Et il ne vous reste plus que les effets secondaires, qui peuvent être graves

Mais la bonne nouvelle et que les recherches scientifiques récentes montrent que la médecine naturelle a des solutions très intéressantes à vous proposer contre l'arthrose.

En fait, l'arthrose fait peut-être même partie des maladies conte lesquelles il existe le plus d'espoir. De nombreux patients sont parvenus à se débarrasser totalement de leurs douleurs, grâce à des solutions naturelles.

Aujourd'hui, nous allons explorer plusieurs traitements possibles, qui soulageront la plupart des patients. Si aucune ne marche pour vous, pas d'angoisse. Nous reviendrons très régulièrement dans Santé Nature Innovation sur le sujet de l'arthrose pour présenter tous les aspects de cette maladie, ce qui sera l'occasion de proposer de nombreuses autres approches thérapeutiques efficaces.


Contre la douleur : l’harpagophytum
Les adeptes de la médecine naturelle voudront bien m'excuser de commencer par cette « tarte à la crème ». L'harpagophytum se vend aujourd'hui à tous les coins de rue. Les seuls points de vente qui n'en proposent pas encore sont les distibuteurs automatiques de snacks dans les gares (mais pour combien de temps ?). En fait le succès est tel que la culture d'harapagophytum serait en train de provoquer un désastre écologique (de plus) en Afrique

Cette plante est en effet récoltée dans les déserts sableux d’Afrique du Sud et de Namibie. Les racines sont utilisées pour fabriquer des gélules qui renferment les principaux principes actifs : harpagoside, harpagide, procumboside, procumbide, des substances anti-inflammatoires et analgésiques.

Pour les personnes souffrant de rhumatismes, des cures de cette plante apportent en général un soulagement rapide et spectaculaire qui peut aider à réduire les doses des médicaments. Beaucoup disent ne plus pouvoir s'en passer

Une étude publiée en 2003 montre une forte réduction de la douleur et des symptômes de l’arthrose chez 75 patients traités avec de l’harpagophytum. La douleur régresse de 25 à 45 % alors que la mobilité augmente d’autant.(1)

L'harpagophytum serait aussi efficace que des médicaments pour calmer les inflammations et les douleurs de l’arthrose si l'on en croit l'ensemble des études conduites sur le sujet.

tests sur l'#haleine comme outil de #dépistage

Par Alain TOUIZER, à 05h46 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :

> C’est vraiment impressionnant les progrès que fait la science médicale moderne.

> En médecine chinoise  et en naturopathie, le test de l'haleine est classique et traditionnel ...

> Mais une machine …  cela c'est nouveau !

> Comme « pré test »,  je trouve que c’est bien.

> En cas de doute une étude approfondie peut suivre, et cela couterait bien moins cher à la sécu …


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


Analyser l'haleine pour détecter un cancer :

L’idée qui peut sembler farfelue, prend bel et bien corps avec une expérimentation en Italie pour déceler des cancers du côlon après la mise au point d'un premier nez électronique américain pour "renifler" les tumeurs du poumon.

Un test expérimental mis au point par l'équipe de Donato Altomare à l'Université de Bari (sud de l'Italie) a permis de déterminer avec 76% d'exactitude si un patient était atteint ou non d'un cancer colorectal, deuxième cause de mort de cancer en Europe (derrière le cancer du poumon).

"Les résultats de notre étude apportent de nouveaux arguments en faveur des tests sur l'haleine comme outil de dépistage", a expliqué le Pr Altomare dans un communiqué, accompagnant la publication, mercredi, de son étude dans la revue British Journal of Surgery (BJS). "La technique pour prendre des échantillons d'haleine est très simple et non invasive" souligne-t-il, tout en reconnaissant que la technique en est encore à une "phase expérimentale".

Les tests mis au point par son équipe se fondent sur l'analyse par chromatographie en phase gazeuse des composés organiques volatils (VOC en anglais) contenus dans l'haleine des patients. On sait depuis quelques années que la production de ces VOC est "altérée" chez des patients atteints d'un cancer, sans qu'on comprenne complètement les mécanismes biochimiques impliqués.

Dans un premier temps, l'équipe du Pr Altomare a élaboré le profil des VOC contenus dans l'haleine pour les malades de cancer colorectal, puis celui des patients sains, en travaillant avec 37 malades et 41 personnes saines.

Elle a ensuite testé la sensibilité du test mis au point sur 25 autres patients (15 cancéreux et dix sains), obtenant un diagnostic correct pour 19 d'entre eux.


"Trop petit"

Un taux d'exactitude d'environ 75% "c'est trop petit", commente la gastro-entérologue française Isabelle Nion-Larmurier (Hôpital Saint-Antoine, Paris). "Mais l'échantillon est faible et il faudrait voir avec un plus grand nombre de tests", ajoute-t-elle.

Toutefois pour la spécialiste, ce type de test serait beaucoup plus facile à faire observer auprès de la population générale que le test actuel, de type Hemoccult, fondé sur la recherche de sang dans les selles et toujours assez difficile à faire passer chez les plus de 50 ans (seulement un tiers de la population visée s'y soumet).

Un élément intéressant de l'étude italienne est que la sensibilité de ce test paraît aussi grande pour les cancers pris à un stade précoce (stades I et II) par rapport à ceux en phase avancée (stades III et IV).

L'équipe du Pr Altomare qui précise que la prochaine étape sera d'accroître le nombre de patients testés pour obtenir un test plus simple et plus performant, n'est pas la seule à travailler sur le sujet.

Une petite société californienne, Metabolomx a déjà mis au point un nez électronique expérimental pour détecter cette fois les cancers du poumon, toujours à travers l'haleine expirée du patient.

La société indique sur son site internet que des tests pratiqués par Cleveland Clinic ont montré que la machine était aussi fiable qu'un scanner classique pour diagnostiquer un cancer du poumon et qu'en plus ce nez artificiel était capable de déterminer le type des cellules cancéreuses impliquées.