Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre

Precieux conseils du Dr. Morant - Partie I

Par Alain TOUIZER, à 08h20 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

Il existe dans le monde médical des circuits classiques.

Il y a des médecins au « cœur ouvert », qui ont un vrai désir d’aider réellement leur prochain et qui croient qu’une bonne hygiène de vie et une action préventive  peuvent aider tout en chacun à trouver l’équilibre et la voie de la guérison.

J’ai rencontré Le Docteur Odile Morant par le contact d’une amie  à elle qui est une de mes patientes à laquelle j’ai eu l’occasion d’aider il y a quelques années.

Elle m’a longuement questionné sur la phytothérapie traditionnelle et sur le fonctionnement du magnétisme et m’a remis quelques fiches santé éditées par elle en me donnant la permission de les reprendre et de les insérer sur mon site.

C’est donc avec plaisir que je partage  cette petite série d’infos fortes intéressantes…

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion

Lire la suite...

Le Roundup : un nouvel "agent orange" en Colombie ?

Par Alain TOUIZER, à 09h54 dans INSOLITE

Conseils ALJOIMOUR :

  • Ils sont des « empoisonneurs » et les plus gros labos pharmaceutiques du monde entier, toutes les cultures alimentaires des pays sous-développés sont infestées de roundup.
  • Ils donnent même aux agriculteurs ce pesticide qui empêchera les mauvaises herbes de pousser mais nuisible d’attaquer les cultures.
  • Pensez à consommer votre petite cuillère de lave volcanique « zeol »  pour désintoxiquer tous ces poisons de votre organisme.
  • Nous soutenons  l'association "combat-MONSANTO »… Faites circuler...

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


Le « Plan Colombie », mis en place à partir de juin 2000 avec le soutien du gouvernement de Bogota, est un programme qui vise à éradiquer les cultures de coca, qui approvisionnent le marché international de cocaïne et servent, en partie, à financer les mouvements de guérilla.

Les épandages aériens de Roundup sont le principal moyen d’éradication et entre 2000 et 2006, on estime à près de 300 000 hectares aspergés, principalement dans les départements du Cauca, de Nariño et Putumayo. Les populations des ces départements sont également affectées par ce que certains appellent l’« agent orange de la Colombie ». Dans le seul département de Putumayo, où vivent plusieurs communautés indiennes, 300 000 personnes ont été intoxiquées.

La situation est si dramatique qu’en janvier 2002, une ONG états-unienne, Earthjustice Legal Defence Fund, a saisi la Commission des droits de l’homme et le Conseil économique et social de l’ONU. Dans son rapport, l’ONG dressait la liste de tous les maux qu’elle avait pu constater sur le terrain : « Troubles gastro-intestinaux (saignements sévères, nausées, vomissements), inflammation des testicules, fièvres élevées, vertiges, insuffisance respiratoire, irruptions cutanées et sévères irritations oculaires.

Les épandages auraient aussi causé des fausses couches et des malformations à la naissance [1]. ». De plus, « les épandages ont détruit plus de 1 500 hectares de cultures alimentaires (manioc, maïs, bananes plantains, tomates, canne à sucre, prairies) et d’arbres fruitiers et provoqué la mort d’animaux (vaches et volailles). […]

En résumé, la situation illustre clairement le lien entre environnement et droits de l’homme, car les épandages qui causent des dégâts sévères pour l’air, l’eau, la terre et la biodiversité, constituent une violation des droits de l’homme »

A propos des Chandelles Auriculaires

Par Alain J. TOUIZER, à 09h20 dans PRODUITS BIO
> Les bougies d'oreilles sont une pratique ancestrale que l'on retrouve dans plusieurs cultures différentes, mais pas chez les Hopi.
> Les bougies Hopi véritables n'existent pas. Elles devraient se nommer: bougies d'oreille ou bougies auriculaires ou chandelles auriculaires.

Lire la suite...

Dysbiose intestinale et symptômes!!!

Par Alain TOUIZER, à 08h53 dans SANTE
Au niveau de l'estomac, on trouve le pH le plus bas (donc le plus acide) de tout le système digestif. Immédiatement après la traversée de l'estomac, cette acidité est corrigée par les sécrétions de l'intestin grêle, de la vésicule biliaire et du pancréas, qui ont tous trois des sucs digestifs basiques. Les aliments redeviennent légèrement acides à la fin de l'intestin grêle et au niveau du colon droit. Enfin, ils ont une valeur alcaline au colon gauche...
Lire la suite...