Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


Les mauvais #dormeurs se plaignent moins avec l’#âge

Par Alain TOUIZER, à 11h18 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

  • Très  intéressant car les croyances populaires font bien des dégâts
  • Toutes les personnes âgées n'ont pas de troubles du sommeil, on peut apprendre à bien dormir

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



Contrairement à la croyance populaire, la qualité du sommeil s’améliore avec l’âge, révèle une étude américaine.

L’expression "dormir comme un bébé" mériterait d’être remplacée par "dormir comme une personne âgée". Une récente étude américaine publiée dans la revue Sleep du mois de mars montre que les seniors âgés de 80 ans et plus dorment mieux que les plus jeunes adultes. De quoi reconsidérer l’idée répandue selon laquelle la vieillesse va de pair avec des troubles du sommeil, des insomnies et une fatigue constante.

D’après les découvertes de chercheurs, la courbe des troubles du sommeil connaîtrait un pic entre 40 et 59 ans, surtout chez les femmes, avant de décliner.

Sommeil : les mauvais dormeurs se plaignent moins avec l’âge

Les scientifiques se sont penchés sur les réponses de plus de 155 000 adultes, âgés de 18 ans et plus, à une enquête téléphonique. Les questions posées sur leurs éventuels troubles du sommeil et leur niveau de fatigue : “Les deux dernières semaines, combien de jours avez-vous eu du mal à vous endormir ?"

… ou encore "dans les 15 derniers jours, combien de jours vous êtes-vous senti fatigué ?" Les sondés étaient également interrogés sur leur origine, leurs revenus, leur éducation, leur humeur, leur état de santé, et leur dernier bilan médical.

Les résultats ont souligné que les plus âgés se plaignent moins d’un mauvais sommeil que les plus jeunes générations. Même si les femmes âgées de 80 ans dorment en réalité moins bien que les plus jeunes, leur ressenti sur leur qualité de sommeil est nettement plus positif. Un sentiment partagé par les hommes de 70 à 74 ans, eux aussi moins enclins à se plaindre de leur mauvais sommeil. A l’inverse, la tranche des 18-24 ans qui dort le mieux enregistrait le plus grand nombre de plaintes.

 Même constat concernant les sentiments de fatigue. Les jeunes ont tendance à plus se plaindre que les plus de 65 ans.  Alors, plus on vieillit, moins on se plaint ? Une certitude, la perception sur la qualité du sommeil s’améliore au fur et à mesure que l’on avance dans l’âge. “Les seniors ont certes moins de sources de stress dans leur quotidien, mais ils semblent également plus capables de gérer ces facteurs de stress", explique Dr. Michael Grandner, principal auteur de l’étude.

L’expérience acquise au cours de la vie expliquerait en grande partie ces différences.


#son d'#avoine, excellent pour capter les #graisses

Par Alain J. TOUIZER, à 07h50 dans SANTE
Avec le printemps qui arrive et les envies de minceur qui l'accompagnent, le son va devenir la star de vos placards Autrefois réservé aux chevaux, le son d’avoine est devenu notre allié dans la lutte contre les kilos grâce à ses qualités de "mange graisses"!
Lire la suite...

#Préparation unique et adaptée au #besoin actuel #humain

Par Alain J. TOUIZER, à 06h48 dans PRODUITS BIO
 > En  1996, nous avons eu à La Réunion une épidémie de chikungunya*, virus transmis par un moustique (aedes albopictus).

> Les gens devenaient paralysés et ne pouvaient quasiment plus bougerLes personnes faibles et déjà malades furent les plus touchées, tous étaient désemparés. 

> La  solidarité des uns et des autres pour trouver une solution, fut étonnante.
 
> Loic Leblanc,  chercheur de passage à la Réunion me proposa de fabriquer une composition énergétique antivirale, à base de plantes.

> Au bout de la quatrième journée de travail intense, le prototype vibratoire qui est l'ancêtre du Nectar voyait le jour.

> Son principe était d'augmenter le taux vibratoire du sang pour que le virus ne puisse plus se nourrir.



Explication:

Sur une échelle de bovi (mesure vibratoire):
 
> Un individu normal mesure entre 30 et 70 000 bovis 

> Un individu sportif mesure entre 60 et 90 000 bovis

> Un individu sportif qui a une alimentation très équilibrée mesure entre 80 000 et 120 000 bovis

> Un individu sportif qui a une alimentation très équilibrée et qui pratique la méditation quotidiennement, mesure entre 800 et 180 000 bovis.

> Un petit enfant vibre à 5 à 600 000 bovis

> Le prototype vibrait à l'époque à 780 000 bovis;  il s'appelle Nectar de vie et vibre actuelement à 2 880 000 bovis

> La composition de base est la même, mais le besoin énergétique a augmenté.  



LE NECTAR!!!


Cette préparation est unique et totalement adaptée au besoin actuel humain : le stress, la pollution, la nourriture industrielle, les blues, le manque de courage, le manque de sommeil, l’envie de tout plaquer, le découragement, apportent de la fatigue physique et morale de plus en plus grande.

Nectar vibre à 7 millions de Bovis, la prise homéopathique de ce breuvage (1 c à café à1 c à soupe dans la bouteille d’eau ou de tisane, vous élèvera considérablement en vous aidant à retrouver vos marques et repartir du bon pied.
L’intérêt supplémentaire est que votre corps va reproduire en boucle et se tonifier d’elle-même


COMPOSITION


> LE NECTAR  est une composition, d’une base de jus de noni de la Réunion (antioxydant, et régénérateur des tissus) allié au puissant Aloès Vera, au Ginkgo biloba (arbre de La Jeunesse éternelle), au fameux Neem (lilas marron) amplifiée au cristal de roche.

> Le mal-être, les douleurs corporelles et morales, répétées au quotidien nous plongent souvent dans une lourdeur difficile à gérer et digérer.

> Cette Potion magique conçue pour alléger ces états, nous élève, en apportant un réconfort, émotionnel et aussi la force physique  pour lutter.

> Le Nectar éveille la mémoire de notre corps sain au meilleur de sa forme.Notre corps étant d’une intelligence innée intrinsèque, reproduit en chaine à l’infini la fabrication de son PROPRE NECTAR


Conditionnement :

  • 25 ml              18€
  • 250 ml            30€
  • 500 ml            50€

Posologie adulte :
1 c. à café (1 c. à soupe, pour les cas difficiles) dans une bouteille d’eau.

Préparation pour les enfants :
Dans 1/2 litre d’eau ou de jus de fruits (pomme ou raisin), mettre 2 c. à soupe de Nectar + 1 citron pressé pour la conservation et mettre au frais.

Cette concentration servira de base aux enfants:
De 4 à 7 ans : 1 c à café dans de l’eau ou jus de fruits
De 8 à 12 ans : 2 c à café dans de l’eau ou jus de fruits
De 13 à 15 ans : 3 c à café dans de l’eau ou jus de fruits

Plu sd'info:



Alain TOUZER

Naturopathe à La Réunion

 

 

Ne pas laisser la #cellulite s’installer

Par Alain J. TOUIZER, à 06h31 dans SANTE
C’est la hantise des femmes, qu’elles soient minces ou rondes, de voir apparaitre cet aspect de « peau d’orange » sur les cuisses, les hanches ou les fesses car elle touche 90% d’entre elles.

Pas de solution miracle mais des conseils de prévention et des soins à appliquer dès le départ pour espérer quelques résultats. Tout d’abord mieux comprendre pour mieux se défendre.

Ne restez pas immobile pendant des heures, levez-vous régulièrement pour faire quelques pas et flexions de façon à relancer la circulation lymphatique et ne croisez surtout pas les jambes.

C’est la position qui favorise la cellulite. Ne portez pas de talons hauts car ils entravent la circulation dans le haut des cuisses favorisant ainsi la cellulite. Alors, place aux ballerines !
 

Connaitre pour comprendre

La cellulite n’est pas forcement associée à un problème de poids. Néanmoins, certaines femmes ont plus de mal que d’autres à éliminer les graisses.

La cellulite est constituée de cellules graisseuses (appelées adipocytes) de grande taille, situées sous la peau, qui se gorgent de graisse et s’hypertrophient. Elles compriment les vaisseaux sanguins et lymphatiques, ce qui entraine une mauvaise élimination de toxines et des liquides.

Le développement des cellules graisseuses  et des cellules conjonctives situées sous la peau augmente son épaisseur et favorise la cellulite avec cet aspect bien connu et irrégulier : la peau d’orange.

Ce phénomène naturel est essentiellement d’origine hormone, ainsi seules les femmes sont concernées : les principaux responsables sont les œstrogènes (hormones féminines). Sous l’influence des œstrogènes, des prénommes de gonflement et de rétention d’eau peuvent se mettre en place avent le cycle.

Ce phénomène se développe plus particulièrement dans certaines régions du corps : les cuisses et les fesses. Plus la cellulite est importante, plus elle endommage l’état des fibres de tissu conjonctif, entravant la microcirculation.
 

L’efficacité est dans le massage

Le massage des zones touchées par la cellulite est le geste le plus efficace. Il agit comme un drainage.et favorise la diminution de la rétention d’eau et l’élimination des toxines.

Sans ce massage, aucune crème ne pourra être efficace. Ces traitements doivent de toute façon être toujours accompagnés de mesures hygiéno-diététiques.

Les crèmes anticellulite peuvent servir au massage mais ce le geste en priorité qui compte. Agissant comme un drainage, il favorise la diminution de la rétention d’eau et l’élimination des toxines. 

Des principes actifs contenus dans les crèmes viennent compléter à aider le massage (plantes comme le lierre, la piloselle…) Il existe aussi des appareils de massage mécanique.


La thalassothérapie pour détoxifier

Les cures offrent un contexte idéal pour, d’une part retrouver moral et sérénité mais aussi combattre la cellulite car elles associent en effet les bienfaits de l’eau avec un accompagnement pour acquérir de bonnes habitudes alimentaires et sportives.

De plus les soins pratiques comme les enveloppements, aident à l’élimination des toxines des tissus et favorisent l’élimination de l’eau dans l ceux-ci. Alors, n’hésitez pas à vous faire du bien !

Sinon, après consultation chez son médecin, il y a des solutions chirurgicales comme l’électro lipolyse, qui par l’action d’un courant électrique de très faible intensité diminue le volume des graisses, les ultrasons qui bombardent la cellule graisseuse, éliminant les graisses par les voies naturelles, la liposculpture ou liposuccion qui aspire des cellules graisseuses localisées.


Les bonnes résolutions indispensables

Adoptez un régime diététique en diversifiant l’alimentation. Diminuez les sucres et les graisses, les aliments riches en lipides. Evitez les plats trop riches, gras et sucres, et faites la part belle en légumes, fruits, céréales, viandes et poissons maigres, laitages écrémés ou demi-écrémés.

Buvez beaucoup d’eau (à raison d’ 1.5 a 2 litres d’eau par jour). Mangez moins salé, cela est bon pour votre cœur mais sachez aussi que le sel retient de l’eau, ce qui provoque une mauvaise circulation due à la rétention d’eau.

Les plats  préparés du commerce sont riches en graisses et sucres ; essayez de limiter leur consommation au maximum. Limitez l’alcool et pratiquez régulièrement une activité sportive qui aide à diminuer la masse graisseuse et  à combattre le stress.

Arrêtez le tabac qui entrave la circulation sanguine et l’oxygénation des tissus-- donc favorise la cellulite.

Pour vous aider à éliminer, buvez des tisanes en privilégiant l’ortho siphon, le thé vert et l’ortie qui sont dépuratives et drainantes accompagnés par le conseil de votre pharmacien.

Si vous suivez un régime, soyez attentif à ne pas avoir des variations de poids en « yoyo ». Préférez un régime avec une perte de poids plus douce mais pérenne.

Privilégiez une hygiène de vie associant une pratique des sports comme la natation ou d’autres sports d’endurance et qui sollicite votre corps en entier et surtout bougez !

Marchez de que vous le pouvez (plus de 40 minutes, non stop si possible), méprisez les ascenseurs. Sans activité, en effet, les tissus adipeux se développent au détriment des muscles, alors que la circulation lymphatique est activée par la contraction des muscles.
 

Ne pas laisser la cellulite s’installer

Lorsque la cellulite est récente elle est encore ferme au toucher, on peut la voir clairement quand on pince la peau entre le pouce et l’index.

Elle est encore facile à éliminer. La cellulite plus ancienne, donne à la peau cet aspect peau  d’orange, irrégulier. Enfin, la cellulite « fibreuse » est dure et douloureuse.

Les traitements sont particulièrement efficaces sur une cellulite naissante. En revanche, sur une cellulite installée, ils sont souvent difficiles et décevants.

Magazine PHARMELIA N° 55