Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


#Concombre pour se débarrasser des #cafards

Par La Rédaction, à 07h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


>  Je connaissais la peau de concombre pour les fourmis, les rondelles à mettre sur le visage pour une belle peau, les cafards je ne le savais pas.

> Lorsque vous trouverez des concombres bon-marché faites-les en sauté de légumes,  c'est délicieux !!!


Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie


Les cafards sont l’un des plus vieux animaux qui peuplent la Terre


Précisément, ces insectes ont réussi à s’adapter à des conditions défavorables à un point tel que leur expulsion n’est pas une tâche facile.
 

Pour cette raison, nous vous suggérons d’essayer un remède naturel pour protéger la maison des cafards en utilisant un concombre.
 

Voici comment:
 

Prenez un concombre, coupez-le en morceaux, à être mis dans les coins où vous avez remarqué le mouvement des cafards.

Cela permet de garder les parasites à distance, ou plutôt l’odeur de ce produit naturel servira de « barrière » qui sépare l’environnement favorable à la santé du corps humain de celui qui stimule la croissance des microbes nocifs.

Source


Nos #ancêtres l'utilisaient plutôt que des #pilules

Par La Rédaction, à 07h01 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


>  Des antibiotiques naturels que l'on trouve partout, et surtout... sans conséquences néfastes!!!


Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie

 

12 antibiotiques naturels que nos ancêtres utilisaient plutôt que des pilules


Au cours des dernières décennies, la sur-utilisation des antibiotiques a atteint un niveau record. Le résultat: des bactéries résistantes aux médicaments, des « superbactéries » qui évoluent trop rapidement pour que les scientifiques parviennent à comprendre comment les combattre.


On a déjà entendu parler d’un avenir où les bactéries seraient au sommet de la chaîne alimentaire.

Bien avant le développement des antibiotiques pharmaceutiques – développés dans les années 1940, il y avait des aliments et des herbes qui aidaient à se protéger des infections et maladies sur une base quotidienne. Beaucoup de ces protecteurs naturels sont encore en usage aujourd’hui avec les praticiens holistiques dans le monde entier.
 

Nos ancêtres avaient également des solutions pour se guérir, l’utilisation d’antibiotiques de la nature et il serait profitable pour tous de nous rappeler ces antibiotiques-là et penser à les utiliser en cas de maladie.


Suite ...



#Remèdes naturels contre la #fibromyalgie

Par La Rédaction, à 07h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


>  Les personnes qui souffrent de cette maladie sont très handicapés, ces petits conseils pourront,  peut être, leur apporter quelque soulagements.


Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie


La fibromyalgie est une maladie souvent confondue avec l’arthrite, qui affecte environ 4% de la population, surtout les femmes âgées de 40 à 50 ans. Elle produit des douleurs articulaires et touche les muscles, sans toutefois les enflammer.
 

Dans cet article, nous vous invitons à connaître ce qu’est la fibromyalgie, et les différents moyens de la traiter naturellement.

Les caractéristiques de la fibromyalgie

Il s’agit d’une maladie, ou d’une pathologie, qui se répand de plus en plus dans le monde. Son diagnostic est assez compliqué, les premiers symptômes n’étant pas toujours faciles à détecter. On la confond souvent avec un faux mouvement, une mauvaise position durant le sommeil ou une courbature, par exemple.
 

La fibromyalgie est une maladie chronique qui se caractérise par une douleur musculo-squelettique généralisée, qui augmente la sensibilité de la zone touchée et qui génère des douleurs dans certaines parties du corps.
 

Elle se localise dans des zones musculaires sans que les dommages apparaissent dans les analyses médicales, bien que le patient présente une sensibilité aux changements de température ou au moindre contact physique.

Attention a la #pamplemousse

Par La Rédaction, à 07h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> Mise en garde nécessaire. Si vous prenez un des médicaments dans la liste ci dessous, ne consommez plus de pamplemousse régulièrement …


Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie



De nombreux lecteurs m’écrivent pour me demander si vraiment, un fruit aussi sain que le pamplemousse peut être dangereux pour la santé. 
 

Depuis plusieurs mois en effet, les médias mettent en garde les populations contre les interactions du pamplemousse avec certains médicaments.

 

Ma réponse est un grand OUI !

Les risques du pamplemousse sont majeurs, avec de nombreux médicaments. Les effets indésirables de ces médicaments peuvent être multipliés par 20 par un simple verre de jus de pamplemousse, avec des conséquences potentiellement fatales.
 

Voici pourquoi, et voici comment vous protéger :
 

Le pamplemousse bloque la métabolisation de certains médicaments

Lorsque vous avalez un médicament, celui-ci passe dans votre sang puis il est utilisé par votre organisme : des enzymes vont « digérer » le médicament pour le transformer en substances utilisables par vos cellules, qui vont l’absorber, le « consommer », puis rejeter des déchets par les urines.
 

Le problème est que le pamplemousse contient des produits actifs appelés furanocoumarines, qui bloquent de façon irréversible un de nos enzymes, le CYP3A4.
 

Or, cet enzyme CYP3A4 est précisément celui qui sert à assimiler de nombreux médicaments contre le cancer, l’hypertension, les problèmes cardiovasculaires, les problèmes urinaires, ainsi que des médicaments immunodépresseurs (qui affaiblissent le système immunitaire) et des anti-infectieux, des analgésiques (antidouleur) et des tranquillisants (la liste de ces médicaments est à la fin du message).

Voici donc ce qui arrive aux personnes qui prennent du pamplemousse en même temps que ces médicaments :