Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


L’#incroyable #force du #jeûne

Par Alain TOUIZER, à 05h00 dans INFOS DIVERSES

Conseils ALJOIMOUR :


> Ce document qui montre une intelligence des scientifiques responsables,  est un vrai encouragement, un espoir contre une maladie moderne du médicament, une vraie intelligence. En France on est bien loin,  au contraire
 
> Les lobbies pharmaceutiques sont là pour empoisonner les gens et  leur prendre leur argent et leur espoir d'aller bien. La tendance est dans le maintient de la maladie.

>Le préventif est souvent banni, et nos dirigeants  nous exclus et  montrent du doigt en nous traitant de charlatans. alors qu'au contraire nous sommes tres complementaires à la medecine allopathique. C'est triste, car nous avons des moyens solides pour aider à éviter la maladie.

> Il est possible, comme le montre ce document, de corriger des maladies dites "incurables" par le simple fait de jeuner...
 
> L'inquisition est de retour, interdiction de se soigner avec des plantes ou des remèdes anciens. Si vous jeunez on vous fera un procès... c’est horrible!!!
 
 
 Voir : Bilan de Santé et "concept des cellules souches"
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion



 

Le jeûne pour se soigner



 
 

Un #oignon dans ma #chaussette ?

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Une désintoxication incroyable !!!
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Saviez-vous que la plante de vos pieds sont des points d’accès puissants et directs aux organes internes de votre corps?

Ils sont appelé les méridiens en médecine chinoise, et ils sont des voies vers chaque organe dans votre corps. 

Certains prétendent que les méridiens n’existent pas, mais ceux qui comprennent la médecine chinoise savent que le système des méridiens est très étroitement corrélé avec le système nerveux. 

Donc, si vous êtes conscient que vous avez des nerfs et un système nerveux, vous êtes conscient que vous avez des méridiens aussi.

Étape 1: Coupez un oignon bio en deux (oignons blancs ou rouges). Utilisez des oignons bio parce qu’ils sont exempts de pesticides et d’autres produits chimiques qui ne doivent pas être en contact avec vos pieds et entrer dans votre sang toute la nuit. 

Coupez 2 tranches au milieu de l’oignon de sorte que les tranches soient les plus grandes possibles et qu’elles puissent être appliquées sur une grande partie de la plante de vos pieds.
 

La meilleure #noix

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici un article sur les noix diverses et leur bienfaits…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Quand j’étais petit, des noix, c’était des noix.

Aujourd’hui, avec l’apparition de la noix de cajou, de la noix du Brésil, de la noix de pécan et de la noix de macadamia, il faut préciser « noix de Grenoble » pour être sûr qu’on parle bien de la noix française traditionnelle.

Pourtant, « noix de Grenoble » n’est pas le vrai nom de la noix. « Noix de Grenoble » est une appellation d’origine contrôlée, AOC, comme pour les vins.

Cette AOC ne peut-être revendiquée que par les noix de certaines espèces cultivées [1] dans certaines communes de l’Isère, la Drôme et la Savoie [2].

Or, la noix pousse depuis l’homme de Cro-magnon dans bien d’autres régions, en particulier le Périgord et la Dordogne [3].
Toutefois, par mesure de simplicité, nous appellerons quand même ici « noix de Grenoble » ce fruit à coque bien connu de nos campagnes.

C’est la noix qui pousse sur le noyer. Celle qui se présente sous forme de coquille brune et ronde en deux parties. Cette coque qui se termine par une petite pointe dure et raide, et qui contient un fruit composé de deux cerneaux qui font penser au cerveau humain. La noix, quoi.

Nous allons la comparer aux autres types de noix, y compris celles citées ci-dessus, mais aussi les amandes, les noisettes, les pistaches, bref, tous les petits fruits qui poussent avec une coque autour.
 

La meilleure noix

La meilleure noix est la noix de Grenoble, justement. Et ça tombe bien parce que, personnellement, j’en suis fou : cette texture qui craque sous la dent puis se change en une pâte douce et délicieusement parfumée, chaude avec une pointe d’amertume…

Quand il y en a un plateau devant moi, je sais quand je commence, mais je ne sais jamais quand je vais m’arrêter…


 

#Remède miracle découvert par une #chèvre

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici un article qui peut être, controversera tout ce qui est dit sur le café.

> J’en consomme depuis au moins 45 ans et je me sens très bien. 

> Si vous êtes du groupe sanguin O limitez-le quand même
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Dans son traité sur le café De Saluberrima potione Cahue seu Cafe nuncupata Discurscus, l’historien Antoine Faustus Nairon raconte que le café fut découvert par des chèvres en Ethiopie [1].

Un berger, Kaldi, avait un jour laissé tomber une branche d’un arbuste sur un poêle. Les graines grillèrent, répandant un fumet délicieux. Les chèvres se précipitèrent pour goûter. Puis elles ne purent dormir de la nuit tant elles étaient excitées.

Cette histoire date de 1671. Mais l’intérêt des hommes pour le café n’a fait que se renforcer depuis, si bien qu’il est aujourd’hui le second produit le plus exporté du monde, après le pétrole !

Tout et son contraire a été dit sur le café. J’ai moi-même pu écrire des choses qui ont été par la suite contredites par la science.

Alors, aujourd’hui, il est important que je vous annonce une bonne nouvelle : le café est un remède miracle !

Un remède miracle

Ce n’est pas moi qui invente des faits : ce sont les conclusions fermes et définitives publiées dans le New England Journal of Medicine en 2012, après la plus grande étude jamais faite sur le sujet.

Il faut comprendre les chercheurs, ils étaient comme vous et moi !

Depuis des décennies, ils entendaient dire que le café pouvait le meilleur… et le pire. Pour en avoir le cœur net, ils ont recruté plus de 400 000 personnes (oui, quatre cent mille, il n’y a pas de faute de frappe) entre 50 et 71 ans, et ils les ont suivies pendant 13 ans.

La conclusion est simple : plus les gens boivent de café, plus leur risque de décès est bas.