Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre

Les #graisses dans l'#alimentation favorisent l'absorption de #vitamines.

Par Alain J. TOUIZER, à 06h17 dans SANTE

On aurait tendance à privilégier l'achat d'aliments ou de produits enrichis en vitamines afin d’optimiser la qualité de nos apports nutritionnels Que peut-on en espérer ? Que faut-il en penser ?

Les produits dits "enrichis en vitamines" n’ont pas de réelle valeur santé ajoutée. Les autorisations d’enrichissement en vitamines ne permettent que des teneurs supplémentaires limitées et modestes pour éviter tout apport excessif.
Mis à part les produits enrichis en vitamine D, la plupart des produits "enrichis en vitamines" relève de l’argument marketing plutôt que d'un réel apport nutritionnel..


Certaines règles sont de mise pour profiter d'une alimentation riche en vitamines, lors de la préparation et de la cuisine :


Tremper, éplucher...

Passer les fruits et légumes sous l’eau n’altère pas leur teneur en vitamines. On a tendance à les laver pour des raisons d’hygiène et débarrasser les aliments des pesticides. Mais il faut éviter de les laisser à tremper pendant des heures.

Pour les mêmes raisons, on épluche ses fruits et légumes. Pourtant, leur peau contient une partie de leur teneur en vitamines. Retirer la peau d'un fruit ou d'un légume revient à perdre une partie de leur qualité nutritionnelle. Le reste des vitamines contenu dans le fruit ou le légume n’est pas abîmé par l’épluchage.


Les vitamines résistent à la vinaigrette !

L’ajout de sel ou de sucre lors de la préparation des aliments n’a pas d’influence néfaste connue sur la teneur en vitamines. Manger trop sucré ou trop salé n’en reste pas moins des habitudes diététiques peu recommandables.
De même, assaisonner une salade à la vinaigrette n’a pas d’effet sur les vitamines. Les graisses peuvent même avoir un intérêt dans l’absorption des vitamines liposolubles (A, D, E, K).

La présence de graisses dans l'alimentation favorise l'absorption de vitamines... attention cependant, ce n'est pas une raison pour manger trop gras !

Pour conserver au maximum une bonne teneur en vitamines des aliments que l'on cuisine, on se pose bien évidemment des questions sur le mode et le temps de cuisson.

Temps de cuisson

De manière générale, plus la cuisson est prolongée et plus elle se fait à haute température, plus la perte en vitamines sera importante. Lorsque les légumes sont consommés crus, il n’y a pas d’altération des vitamines qu’ils contiennent. A mesure que le temps de cuisson augmente, les vitamines, en particulier hydrosolubles (vitamines C et B), se retrouvent en partie dans l’eau de cuisson. Les vitamines liposolubles sont plus stables.

 Pour les viandes (vitamines A et B) et poissons (vitamines B et D), les vitamines sont moins fragiles. Ils contiennent plus d’oligo-éléments, comme le fer, qui ne sont pas sensibles à la cuisson...



#trucs et #astuces de grand-mère - 3ème Partie

Par Alain J. TOUIZER, à 06h25 dans GENERALE
Dans cette série hebdomadaire, je vous transmets quelques vieilles recettes de grands-mères simples d’utilisation, qui pourront vous aider en cas de besoin...
Lire la suite...

Ne Ratez Pas la n°12 !

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Sujet de prédilection préféré de beaucoup d'humains...

> Je dirais personnellement de ne pas tout prendre à la lettre. 

> D'autres sources  fiables concernant l'éjaculation masculine sont contraires…

Alain TOUIZER
Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie

 

Vous êtes stressé ? Vous avez du mal à dormir ?  Et bien saviez-vous qu'il est possible de régler ces soucis grâce à un moyen simple et agréable ?  

Vous vous demandez lequel ? Il s'agit de faire l'amour tous les jours !  Voici 12 raisons pour lesquelles vous et votre partenaire devriez faire l’amour quotidiennement :


Le sexe combat le stress 

Après une longue journée de travail ou une situation stressante, le sexe peut vous aider à vous détendre et à réduire votre niveau de stress.  

En effet, pendant un rapport sexuel, le corps produit naturellement de la dopamine, des endorphines et de l’ocytocine.  

Ces hormones et neurotransmetteurs nous aident à nous sentir plus détendus et plus apaisés. Et en plus, ces hormones accroissent la sensation de bonheur et le désir. Qui dit mieux ? 
 

Le sexe est une activité physique agréable  

Beaucoup de personnes rechignent à l’idée de faire du sport — sauf quand il s’agit du sexe.






 

On ne compte plus les études sur le #chocolat.

Par Alain J. TOUIZER, à 06h12 dans SANTE

 Conseils ALJOIMOUR:
 

> Le chocolat noir en petites doses est excellent pour la « bonne santé »



On ne compte plus les études sur le chocolat.

Il protégerait de tout, de la dépression aux migraines en passant par les coups de soleil, la circulation sanguine, l'Alzheimer et bien évidemment les maladies cardiovasculaires, ceci à cause de sa teneur en antioxydants protecteurs de toutes sortes.

Mais cette dernière étude, réalisée par la Monash University de Melbourne, remporte le pompon !

Les chercheurs ont réalisé un modèle mathématique en collationnant toutes les études publiées sur les effets bénéfiques du chocolat pour réduire toutes ces choses antipathiques (hypertension, triglycériques, cholestérol)  qui conduisent au syndrome métabolique, lequel mène souvent à appeler le SAMU pour cause de crise cardiaque.

Ella Zomer, la chercheuse en chef, a déclaré en publiant le résultat de cette étude : "Nos résultats indiquent qu'un traitement avec le chocolat noir pourrait fournir une alternative ou être utilisé en complément aux traitements par médicaments chez les gens à risque élevé de maladie cardiovasculaire".
Voir fiche technique de l'ACEROLA...


Pourquoi ?

Parce que le résultat de ces calculs mathématiques démontre qu’avec une consommation quotidienne de 100 g de chocolat à 70 % de cacao pendant 10 ans, on éviterait 70 évènements cardiaques mortels et 15 non mortels dans une population de 10 000 personnes.

Le modèle mathématique semble ne pas avoir calculé les 500 calories supplémentaires apportées par les 100 g de chocolat quotidiens et l'inévitable prise de poids qui en résulterait !