Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


Freiner les #acariens qui dorment avec vous...

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Contre les acariens, aérez votre lit...
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie
 





Si vous faites votre lit immédiatement en vous levant, les draps vont piéger des millions d’acariens qui vivent dans votre lit, se nourrissant des cellules mortes de votre peau et de votre sueur et qui peuvent potentiellement contribuer à des problèmes d’allergies et d’asthme. 
 
Un lit défait et ouvert, cependant, expose ces créatures à l’air frais et à la lumière et cela aidera à les déshydrater et les tuer.
 
Le Dr Stephen Pretlove de l’Ecole d’Architecture Universitaire de Kingston, propose une explication simple. Lorsque vous faites votre lit, surtout immédiatement après vous être levé, vous piégez la chaleur de votre corps, les cellules mortes de votre peau et surtout votre sueur, dans le lit. 
 
Mais laisser le lit défait expose les draps à l’air et à la lumière, les séchant et ainsi, réduisant la durée de vie des acariens.
 
Pendant que nous dormons, nous transpirons. Une personne moyenne peut transpirer jusqu’à un litre par nuit. Cela crée un terreau idéal pour les acariens.

 

Pourquoi ce conseil?


Freiner le nombre d’acariens qui vivent dans votre lit. Les scientifiques estiment qu’il pourrait y avoir jusqu’à 1,5 million d’acariens qui vivent en moyenne dans un lit, se nourrissant des cellules mortes que nous perdons sur nos draps pendant que nous dormons.
 
Ce n’est pas tant leur existence – que ce qu’ils laissent derrière qui pose des problèmes pour les humains. Leurs excrétions peuvent accroître les allergies à la poussière et provoquer des poussées d’asthme lorsqu’elles sont inhalées.
 

#Nettoyage des #océans, une réalité...

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Ce jeune australien a réussi a fait adopter son projet si écologiste et peu cher que personne ne peut dire non … Bravo !!!


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie



Tout le monde se souvient du jeune Boyan Slat qui a présenté son projet de nettoyage des océans, la vidéo a fait le tour du web. Avec le succès de l’opération de financement participatif, qui a permis de récolter plus de 2 millions de dollars, son projet « Ocean Cleanup » est désormais bien lancé. 
 
Une expédition en cours et un projet-pilote en préparation au Japon en attestent.
 
« Boyan Slat : le jeune qui veut Nettoyer les Océans du Plastique » : l’info a fait le tour du monde en quelques semaines via la vidéo de présentation du projet, avec plus de deux millions de vues. 
 
Depuis, l’opération de crowdfunding (levée de fond sur internet) a récolté plus de 2 million de dollars, permettant au projet « Ocean Cleanup » d’être lancé. Une grande expédition de collecte d’information est en cours et un projet-pilote en préparation au Japon.
 
L’objectif principal de « Ocean Cleanup » est de développer des nouvelles technologies pour permettre le nettoyage des océans, par l’élimination et la prévention de la pollution par les matières plastiques. 
 
Dans cinq ans, l’organisation prévoit de lancer un système long de 100 km entre Hawaï et la Californie. Selon l’instigateur, grâce à ce système, il serait possible…
 


 
 
 

Excès de #graisse dont votre #corps

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Encore une  bonne  recette pour faire fondre la graisse du ventre…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie
 



 
Si vous sentez que vous avez un excès de graisse dont votre corps n’a pas besoin, ou faites de la rétention d’eau dans la région abdominale, voici une solution pour vous.
 
Le sirop peut être fait à la maison et ça ne vous prendra que 10 minutes. Non seulement vous pouvez perdre de la graisse du ventre et éliminer la rétention d’eau, mais les résultats ont montré qu’il est bon pour votre vue, ouïe et mémoire.
 

Quels sont les ingrédients qui vous seront nécessaires:

– 125g de raifort
– 4 citrons
– 2 cm de gingembre frais
– 3 cuillères à soupe de miel
– 2 cuillères à soupe de cannelle
 

Comment le préparer:

 
– Mettez le raifort et le gingembre dans un blender et après qu’ils soient bien mixés, ajoutez le jus de citron et mixez pendant 3 minutes.
 
– Après ajoutez le miel et la cannelle et mixez jusqu’à ce cela devienne un sirop.
 
 

Manger des #légumes du jardin 100% #bio

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Je vous invite à regarder ces vidéos  de cette ferme urbaine, un vrai régal!
 

Alain TOUIZER

 
Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie




Aux États-Unis, à 15 minutes du centre-ville de Los Angeles, une famille fait sa révolution en créant sa propre ferme urbaine qui produit assez de nourriture pour être auto-suffisante.
 
C’est à Pasadena en Californie, que vie la famille Dervaes au milieu d’une micro ferme de 370 mètres carrés. 
 
Devenue une véritable ferme urbaine, elle produit 2,7 tonnes de nourriture par an, ce qui rend la famille auto-suffisante en nourriture. Cet exemple donne une idée et fait réfléchir sur ce qu’il est possible de faire dans un endroit assez commun, à une dizaine de minutes du centre-ville.
 

Un objectif : manger des légumes du jardin 100% bio

Vous pensiez ne pas pouvoir faire pousser beaucoup de nourriture en milieu urbain ? 
 
En êtes-vous vraiment sûr ? L’histoire des Dervaes va vous faire changer d’avis. Dans un jardin de 370 mètres carrés, la famille Dervaes arrive à faire pousser 2.700 kilos de nourriture par an (6.000 pounds) avec beaucoup de sueur, de courage et quelques larmes.
 
Jules Dervaes a créé cette ferme, il y a plus de 20 ans, avec ses trois enfants, Justin, Anaïs et Jordanne, dans le but de manger une nourriture saine, biologique, sans OGM et cultivée maison.
 
Pour cela, il part d’une réflexion simple et juste : “Nous sommes tous sur le même bateau, sur la même Terre. Aujourd’hui, les gens se posent de plus en plus de véritables questions sur le futur de la planète et ils n’ont plus peur de prendre des risques. J’en fait partie.”...