Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre

#Musique qui guérit- 2ème partie

Par La Rédaction, à 11h41 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> Cette deuxième partie est très inintéressante et j'avoue que l'unicité des musiques anciennes sont une vraie histoire qui  est comptée et que cela éveille une paix extraordinaire, je vous invite à écouter ce morceau…

Voici ma compréhension :

> Quand on écoute des rythmes trop répétitifs avec des sons extrêmement aigus ou trop bas et un peu violents comme le hard-rock ou ce, qu'il présente, cela crée de perturbations cérébrales.

> Tandis que lorsque l’on écoute une belle pièce de musique classique comme cette pièce de Mozart par exemple, c'est une vraie histoire racontée ; des vraies phrases musicales, qui ne se répètent pas, cela permet de se sentir détendu…

Bon lundi !!!


Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie


Un prodigieux moyen d'aller mieux (2/2)

J'ai longuement traité avant-hier le sujet de la « musique qui guérit ». Entrons maintenant dans les détails pour distinguer les divers types de musique et les effets que vous pouvez en attendre :

Effets des musiques primitives sur le cerveau

Des chercheurs se sont aperçus que les rythmes sourds ou suraigus et répétitifs, que l'on entend dans les musiques folkloriques (danses paysannes bretonnes, musiques tziganes, danses slaves, flamenco) ou tribales (salsa, samba, tam-tam africain) agissent sur l’hypothalamus, qui secrète des endorphines plongeant dans un état second.

Ces rythmes ont un effet hypnotique bien connu et ce n'est pas un hasard si ce sont les populations les plus pauvres, souffrant le plus, qui ont développé les musiques les plus étourdissantes. Elles donnent envie de sauter en l'air, de tournoyer sur soi-même, et de danser pendant des heures, provoquant sur le coup une impression de joie voire d'euphorie.

Le sujet qui écoute ces musiques a d'abord l'impression de s'évader. Au stade suivant, il se sent progressivement « sortir de lui-même » et devient capable d'actes qu'il n'aurait jamais osé commettre dans les conditions normales.

Les musiques tribales, qui sont les plus fortes, ont été ré-introduites dans la civilisation occidentale avec le Rock'n Roll d'Elvis Presley, qui avait repris des rythmes africains entendus dans le sud des Etats-Unis.

D'où l'hystérie collective qu'il provoquait dans la jeunesse bien élevée, qui n'avait jamais connu cette sensation. Elvis Presley fut rapidement suivi par d'autres qui exploitèrent le filon (et accumulèrent d'incroyables fortunes), dont les Beatles, Rolling Stones, les groupes de Hardrock puis dans les années 80 par la « House Music », et enfin le Rap, la Techno et toutes les nouvelles musiques électroniques, basées sur des rythmes répétitifs.

La #musique,un élément central de la #vie - Ière partie

Par La Rédaction, à 07h02 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> Je découvre en même temps que vous ce message, qui contient beaucoup de choses.

> Ce que je peux dire c'est que la musique fait du bien et touche des parties inconscientes de notre être et passe au dessus du mental.

On verra la deuxième partie, demain…

À bientôt !


Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie


Nous n'avons pas la télévision à la maison mais j'ai réalisé le mois dernier mon rêve d'acheter une chaîne hi-fi haut de gamme. Platine CD, ampli, deux enceintes « colonnes », le tout m'a coûté près de 2000 euros (1953 euros pour être précis), incluant toutes les remises que j'ai pu négocier.

Cela fait cher la chaîne hi-fi mais j'économisais depuis des années. En effet, je considère la musique comme un élément central de la vie. Bien choisir sa musique, et l'écouter dans de bonnes conditions, permet de guérir plusieurs problèmes de santé, mais aussi de vivre plus apaisé, d'avoir plus d'énergie, d'être plus agréable avec les autres, de prendre de meilleures décisions, et même d'être plus intelligent !

La musique qui guérit


En effet, il est aujourd'hui prouvé que la musicothérapie (soigner avec la musique) permet de :

1) guérir de certains problèmes psychiques : certaines musiques peuvent réduire l'anxiété, l'insomnie, la dépression, l'autisme, la schizophrénie et améliorer l'humeur ; (1)

2) guérir de certains problèmes physiques : certaines musiques peuvent améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de la maladie de Parkinson, soulager les douleurs, augmenter les performances sportives, réduire les nausées et les vomissements postopératoires, diminuer les symptômes de la sclérose en plaques, améliorer l'état des personnes souffrant de problèmes cardiaques et de la fibrose kystique ; (2)

3) Des chercheurs ont même constaté, en 1993, que les enfants qui passaient un test de QI après avoir écouté une sonate de Mozart avaient un meilleur score. La musique les avait rendus ...

Voici les #ingrédients du #Coca-Cola

Par La Rédaction, à 11h43 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> On  ne terminera pas avec cette boisson si populaire, pourtant, on a beau dire et prévenir.

> Les gens sont « accro ». En tant que naturopathe, sans rien contre la compagnie, ou le fait qu'elle soit riche, le coca est une catastrophe nutritive…

Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie





La marque vend 1,7 milliards de boissons par jour dans plus de 200 pays du monde ! En 2010, le groupe Coca-Cola a fait un chiffre d’affaires de plus de 26,5 milliards d’euros soit une progression de 45% par rapport à 2006.

Cette gigantesque firme connue dans le monde entier est très loin d’être irréprochable. Nous nous intéresserons principalement à la boisson mythique de la marque et aux effets qu’elle a sur l’organisme humain.

Ingrédients du Coca-Cola :

Eau gazéifiée ; sucre ; colorant : caramel E150d ; acidifiant : acide phosphorique ; arômes naturels (extraits végétaux), dont caféine.
 

Une boisson très (trop ?) sucrée


Une cannette de Coca-Cola (33 cl) contient 35 g de sucre soit l’équivalent de 7 morceaux de sucre !

Une bouteille de 2 L de Coca-Cola contient 212 g de sucre soit l’équivalent de 42,5 morceaux de sucre !

Le Coca-Cola classique contient, comme nous le voyons, une énorme quantité de saccharose. À trop forte dose, le sucre peut avoir des effets nocifs sur la santé et provoquer du diabète, de l’obésité et des caries.

Suite ...

#Concombre pour se débarrasser des #cafards

Par La Rédaction, à 07h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


>  Je connaissais la peau de concombre pour les fourmis, les rondelles à mettre sur le visage pour une belle peau, les cafards je ne le savais pas.

> Lorsque vous trouverez des concombres bon-marché faites-les en sauté de légumes,  c'est délicieux !!!


Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie


Les cafards sont l’un des plus vieux animaux qui peuplent la Terre


Précisément, ces insectes ont réussi à s’adapter à des conditions défavorables à un point tel que leur expulsion n’est pas une tâche facile.
 

Pour cette raison, nous vous suggérons d’essayer un remède naturel pour protéger la maison des cafards en utilisant un concombre.
 

Voici comment:
 

Prenez un concombre, coupez-le en morceaux, à être mis dans les coins où vous avez remarqué le mouvement des cafards.

Cela permet de garder les parasites à distance, ou plutôt l’odeur de ce produit naturel servira de « barrière » qui sépare l’environnement favorable à la santé du corps humain de celui qui stimule la croissance des microbes nocifs.

Source