Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


#Antibiotique naturel #maison

Par La Rédaction, à 05h02 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Faites votre antibiotique naturel maison
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie


 

Comment faire votre propre antibiotique naturel


Cet hiver, vous sera probablement victime d’un système immunitaire faible, de la grippe ou du rhume, donc nous vous suggérons d’essayer cette solution utile et faites votre propre antibiotique naturel ! 

Cet antibiotique naturel est bénéfique, rapide et non marché à faire, et il n’a également pas d’effets secondaires et de conséquences qui se produisent généralement après avoir utiliser certains antibiotiques.

Ingrédients:

•    1 gousse d’ail
•    2 càs de miel
•    2 càs de gingembre en poudre
•    1/2 càs de piment
•    1/2 càs de cannelle
•    1 dl de jus de citron frais
 

Préparation:

Ajoutez l’ail écrasé, le gingembre en poudre, le piment en poudre et la cannelle au jus de citron. Mélangez tous les ingrédients et ajoutez le miel en dernier.

Laissez le sirop reposer pendant 3 heures à une température ambiante. Gardez le sirop dans un récipient en verre fermé et conservez-le au réfrigérateur.
 

Comment l’utiliser:

Chaque matin avant de manger quoi que ce soit prenez 1 cuillère à soupe de sirop pour renforcer votre système immunitaire. Si vous avez déjà un rhume, prenez 1 cuillère à soupe de sirop, trois fois par jour avant de manger quoi que ce soit. 





 

Les fortes #émotions contrecarrent une bonne #digestion.

Par Alain TOUIZER, à 09h47 dans CANDIDOSE

Conseils ALJOIMOUR

> Cet article est bien fait, il montre bien tout l'respect physique d’une alimentation erronée, la candidose, le mercure, le manque d'activité physique, le béton partout et tant de fer qui vous coupe le magnétisme de la terre.

> Le manque d'ions négatifs distribué généreusement par la nature, le stress oxydatif, les ondes courtes de nos téléphones portable et nos ordinateurs,  le manque d'amour, l'oubli de la méditation et la gratitude envers la Vie le stress moderne y est pour beaucoup,  le mal être quotidien aussi, les habitudes humaines, et le fait de regarder le mauvais coté des choses…

> Le manque de vitamines, des fruits et des légumes consommé en trop petite quantité. Voir acérola. L’énergie de souffrance et de mort qui accompagne la consommation de viande industrielles.

> Le manque de PEA (molécule du bien être)  peut être comblé par la consommation d'algue A.F.A

> Voir aussi
« Bilan de Santé Globale »
« Dépistage Intuitif »
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion

 


Comment chasser votre fatigue ?

La fatigue peut vous saisir dès votre réveil ou venir vous assommer pendant votre travail. Pourtant vous prenez des “remontants” mais rien n’y fait. Que se passe-t-il ? Pourquoi êtes-vous si fatigué ? Comment retrouver votre dynamisme ? Quelles bonnes habitudes est-il nécessaire de prendre ?
 

Pourquoi cette fatigue ?

Bien sûr, les causes sont si multiples qu’il serait difficile de toutes les énumérer. Mais certaines reviennent plus fréquemment que d’autres.
 

1ère piste : votre alimentation !

Oui, la façon dont vous mangez, ce que vous mangez, le lieu, le contexte, votre état d’esprit, tout est déterminant pour l’assimilation des nutriments. Le stress, les fortes émotions contrecarrent une bonne digestion.

Si vous mangez vite, entre 2 rendez-vous, en vous tracassant, en pensant aux heures qui suivent, sans être présent à ce que vous faites, croyez-vous vraiment que vous profitez pleinement de ce que vous mangez, quelle que soit sa qualité d’ailleurs !

Les aliments de mauvaise qualité (traités aux pesticides, pleins de conservateurs, colorants, arômes et autres additifs, graisses saturées comme le beurre ou l’huile de palme, les aliments raffinés comme la farine ou le sucre blanc…) ainsi que leur cuisson (grillés, frits, cuits à l’eau ou en papillotes dans du papier alu…) ont directement un impact sur votre énergie du quotidien.

Le fameux café qui donne « la pêche » finit en fait par vous prendre toute votre énergie et épuise vos surrénales !

Pour résumer, des intestins agressés tous les jours finissent par se détériorer (muqueuse ultra sensible, poreuse, enflammée, PH très acide), ce qui a directement un impact sur l’absorption et l’assimilation des nutriments. En gros, vous n’en profitez pas mais par contre vous êtes carencés, vos défenses immunitaires baissent, vous souffrez de diverses douleurs et surtout, vous n’avez plus d’énergie…vous êtes fatigué en permanence !!
 

2ème piste : une intoxication

Elle peut être provoquée par certains médicaments  qui affaiblissent votre système immunitaire. Elle peut être liée à la présence d’une grande quantité de métaux lourds dans votre organisme. Il peut s’agir d’aluminium (dans les ustensiles de cuisine, le papier alu, les conserves, des médicaments, les vaccins, des cosmétiques..), de mercure (amalgames dentaires, vaccins, médicaments…), ou autres.



 

A ne plus jeter ces petits sachets !

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Je garderais dorénavant ces petits sachets en matière naturelle…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie


Les sachets de Silicagel, souvent retrouvés dans les boites de chaussures, finissent généralement à la poubelle juste parce que l’on pense qu’ils sont complètement inutiles ou même toxiques. 

Cependant, la vérité est qu’il n’existe en eux aucun poison. Ils sont remplis d’une substance appelée dioxyde de silicone qui ne doit pas être avalée mais qui peut être très utile dans la maison.

Ce sont des déshydratants inertes non toxiques qui sècheront tout autour d’eux. Voici 7 astuces efficaces pour vous faciliter la vie :

Mettez-les dans votre sac de sport : la principale utilité de ces sachets est d’éliminer l’humidité. Déposer ces sachets dans votre sac de sport vous permettra ainsi d’éliminer l’humidité, les bactéries et mauvaises odeurs.

Déposez-les entre les serviettes : évitez que vos serviettes deviennent humides en déposant quelques sachets entre vos serviettes de bain.

Faites durer votre rasoir plus longtemps : au lieu de laisser votre rasoir trainer au bord de votre baignoire ou il est susceptible d’être mouiller et de rouiller déposez le dans une boite en plastique avec un petit sachet de silicagel. Il durera ainsi plus longtemps.



 

Pour ne plus être ni #fatigué ni #malade

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Desintox est une clé de l'équilibre

> Voici donc une nouvelle vision fort intéressante, chacun y prendra ce qu'il sent lui faire du bien.

> Si vous n'arrivez pas à déceler ce qu'il vous convient, n'hésitez pas a me contacter, j'interrogerais votre corps, qui lui saura ce qui lui convient…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris - La Normandie


Avez-vous remarqué que de plus en plus de gens, même les plus jeunes, souffrent de maladies chroniques, du cancer ou de maladies auto-immunes ? Notre corps a ses faiblesses et il n’est pas parfait. C’est pourquoi l’exposition aux toxines environnementales peut endommager nos gènes, et entraîner des troubles physiques.

De plus, les problèmes génétiques surviennent à cause du stress, du manque de profondeur spirituelle, de perturbateurs endocriniens, de parasites, de virus, de bactéries, du sucre, de glucides raffinés et de produits alimentaires contenant des pesticides, des métaux lourds, etc… Le corps et l’esprit ne font qu’un. Une vraie médecine aborde les trois domaines.

Le système immunitaire est merveilleusement conçu pour évacuer les toxines à l’aide de fièvres, diarrhée, et vomissements. Cependant, si une toxine silencieuse vient continuellement en contact avec le système immunitaire, cela peut conduire à une maladie auto-immune, le système se retournera contre lui-même.

Les maladies auto-immunes sont des états dans lesquels l’immunité a été « trompée », entraînant le corps à se retourner contre lui-même. La « toxine » résidente continue à alerter le système immunitaire.

Beaucoup de maladies auto-immunes sont déclenchées par l’alimentation, comme le sucre, le blé, le gluten, les pesticides, les métaux lourds et les organismes génétiquement modifiés qui causent des distensions et des altérations éventuelles du pH.

Des inhibiteurs d’acides comme Pepcid, Nexium, Prilosec ou l’alimentation peuvent augmenter le pH de l’estomac au-dessus de 3, ce qui bloque la production de pepsine. La pepsine est essentielle pour la dégradation des protéines.