Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


l'#importance de soigner son #attitude

Par La Rédaction, à 06h00 dans DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Conseils Aljoimour :


> Cet article de Dupuis nous montre l'importance de notre attitude qui est l'acteur principale de toute action


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Selon une nouvelle étude de l’Université de Pennsylvannie, les chauves sont plus séduisants. [1]

Les chercheurs ont réalisé trois expériences à grande échelle :

Ils ont demandé à des étudiants et à des étudiantes de noter des photos d’hommes selon qu’ils les trouvaient attirants, confiants et dominants.

Certaines photos avaient été retouchées par ordinateur pour supprimer les cheveux. Elles faisaient donc paraître les hommes chauves.

Les résultats sont sans appel : les chauves gagnent dans les trois catégories. Les gens ont même estimé que les chauves étaient « plus grands et plus forts » qu’ils ne l’étaient en réalité !!

Selon le directeur de l’étude :

« N’importe qui peut être sûr de lui avec une belle chevelure sur la tête ; mais un chauve qui a l’air sûr de lui, cela montre un tempérament d’exception. »

« Plutôt que de dépenser des milliards chaque année à essayer de freiner ou d’inverser la calvitie, le conseil contre-intuitif qui ressort de cette étude est que les hommes qui perdent leurs cheveux devraient se raser la tête. »

C’est l’option choisie par Bruce Willis, Harry Roselmack, et tant d’autres :








 

Huit nouveaux #vaccins obligatoires

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


> Toujours sur la vaccination obligatoire. Je suis totalement contre et que je  le dis clairement. Un rappel pour tous


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




La ministre de la Santé Agnès Buzyn présentait aujourd’hui son texte de loi pour l’introduction de huit nouveaux vaccins obligatoires (coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C) en plus des trois obligatoires actuellement (diphtérie, tétanos, poliomyélite). 
 
Son objectif : alors que de plus en plus de voix s’élèvent contre son projet, faire voter le plus rapidement possible cette mesure au Parlement à partir du 23 octobre, dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

Elle a pu préciser ces derniers jours le contenu de cette loi, telle qu’elle souhaite la voir adopter : pas d’amendes ou de sanctions pénales contre les parents récalcitrants, mais pas d’exemption possible non plus, comme elle l’avait un temps envisagé (et comme le préconisait le rapport Fischer de 2016 après la concertation citoyenne sur les vaccinations). 

Comment imposer cette loi en l’absence de sanctions, vous demandez-vous ? 

C’est simple : en rendant impossible l’inscription à la crèche ou à l’école des enfants qui n’ont pas leurs 11 vaccins à jours. Dans ce contexte, quelle solution reste à la disposition des parents qui osent remettre en cause le bien-fondé de la loi ? 

Déscolariser leurs enfants et quitter leur emploi pour les élever à la maison ? Tenter de se procurer, tant bien que mal, des certificats de complaisance auprès de médecins au risque de se mettre hors-la-loi ? 

Pour accentuer le travail de culpabilisation parentale déjà entamé de longue date, la ministre précise qu’un enfant qui aurait un handicap à cause de l’absence de vaccins pourra mettre en cause pénalement ses parents. 

Passons sur le monstre juridique qu’elle entend ainsi créer et contentons-nous de constater qu’on aurait aimé la voir aussi zélée pour reconnaître les personnes devenues handicapées à cause des vaccins eux-mêmes. 

« Je suis une fervente partisane de la démocratie sanitaire » déclare avec le paternalisme d'une directrice d'école et sans aucune crainte du paradoxe, celle qui dit dans le même temps vouloir « siffler la fin de la récré » et « rendre la confiance par l’obligation ». 


 

#Monsanto et Bayer!

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


> Monsanto et Bayer sont devenu un. Le plus grand empoisonneur mondial. 

> Je vous conseille vivement d'éviter d'acheter quoi que ce soit de cette firme. Même leur médoc, sauf  si vous n'avez pas le choix
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Monsanto est en train de promouvoir un terrible poison qui tue toutes les plantes sur son passage -- sauf ses propres OGM. Il peut même se disperser dans l'atmosphère jusqu'aux terres avoisinantes! 

Mais dans quelques jours, nous pouvons l'arrêter. 

Après le cri de colère de 1000 agriculteurs victimes de ce poison, un grand État américain pourrait interdire le Dicamba. Cela créerait un précédent qui pourrait influencer la législation partout dans le monde. 

Monsanto est en campagne: ils font pression tous azimuts et espèrent que cette fronde reste localisée.

Mais si nous sommes un million à signer cette pétition, nous pouvons la remettre lors d'un processus officiel et montrer que le monde entier ne veut pas de ce produit chimique sur ses champs ni dans son assiette!


 

Lé #stress affole les #statistiques

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


>Voici le numéro d'octobre de Révélations Sante & Bien-Etre…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie

 

Le nouveau programme pour rester maître de soi en toutes circonstances

Il n’y a qu’un seul moyen d’en finir avec le stress une fois pour toutes : remonter à sa source, à sa cause première. 

Et vous allez voir qu’il existe pour cela des solutions extrêmement efficaces… et très surprenantes. Origine du stress : ce n’est pas ce que vous croyez L’être humain est le seul « animal » qui, par simple imagination, peut se stresser lui-même ! 

Car contrairement aux autres animaux il est doué d’un puissant pouvoir d’anticipation. Vous pouvez facilement imaginer ce qui pourrait se passer. Le meilleur, mais aussi le pire… 

Le stress est donc une réponse – souvent instinctive – qui dépend uniquement de votre perception, du ressenti ou des anticipations face à une situation donnée. 

Il s’agit d’une interprétation individuelle, subjective, du problème qui dépend de votre vécu, vos valeurs et vos croyances 1 . 


Ainsi, le stress commence dans votre tête. 

Ne voyez ici rien de péjoratif, je ne cherche pas à minimiser la gravité du stress. Au contraire, ses conséquences peuvent être dramatiques et conduire à des maladies potentiellement graves. 

Mais ce que je veux dire, c’est que vous avez toujours le choix de considérer une situation comme bénigne ou nocive. 

En clair, c’est à vous que revient la décision de subir le stress… ou de le refuser. Et vous verrez qu’il existe différentes solutions pour traiter le problème – à la source.