Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


L'#avoine, une belle source de #fibres

Par Alain TOUIZER, à 05h00 dans PRODUITS BIO

Conseils ALJOIMOUR :


> L’avoine est une excellente céréale, forte, très adaptée aux pays froids et à l'hiver
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - Normandie

 

L'avoine, une céréale qui vous veut du bien

Consommée depuis longtemps sous forme de flocons dans les pays anglo-saxons, l'avoine revient sur le devant de la scène grâce à ses nombreuses vertus, notamment sur le cholestérol et l'insuline. Découvrez ses atouts santé.
 
Ce n'est que récemment que l'avoine a trouvé une place de choix dans notre alimentation. Cette céréale fût longtemps réservée à l'alimentation des chevaux, tant en France qu'en Angleterre. D'ailleurs, la légende veut que les Anglais aient considéré avec dédain cette céréale et snobé les Ecossais, qui, eux, s'en servaient déjà dans leur alimentation.

Il paraît que l'on trouvait dans un célèbre dictionnaire anglais de 1755 cette définition : "Avoine : céréale que les Écossais consomment, mais que les Anglais ne donnent qu'à leurs chevaux".  Avec la répartie qui les caractérise, les Ecossais ont trouvé ce mot : "Voilà pourquoi l'Angleterre a de si bons chevaux et l'Écosse, des hommes aussi admirables !".

Au-delà de l'anecdote, il n'en reste pas moins que depuis, diverses études menées sur le sujet ont démontré les réels bénéfices de la consommation d'avoine sur notre santé : anti-cholestérol, satiétogène, anti-kilos et elle améliore même le transit !
 

Une belle source de fibres

Ce qui rend actuellement l'avoine si célèbre, ce sont bien ses fibres insolubles ! Avec une teneur exceptionnelle de 8,4 g pour 100 g, l'avoine a une action certaine sur le transit. Une fois dans l'organisme, ces fibres gonflent et ont un effet satiétogène qui limite le grignotage et donc la prise de poids.

Par ailleurs, l'avoine aurait également un effet préventif sur certains cancers digestifs, dont le cancer du côlon, même si son rôle dans le traitement serait encore controversé.  Attention à privilégier les flocons d’avoine plutôt que le son d'avoine, agressif sur l'intestin.

L'apport alimentaire en son doit toujours se faire très progressivement. Le son d’avoine est de toute façon à éviter chez les petits de moins de 5 ans et chez les personnes âgées au risque de perturber leur digestion. Chez ces dernières, il est conseillé de ne pas dépasser 3 cuillères à soupe de son par jour.

La consommation d'avoine, sous quelque forme que ce soit, doit nécessairement s'accompagner d'une grande quantité d'eau car elle éponge tous les liquides présents !
 

L'avoine pour réduire le cholestérol

Sous forme de flocon, c'est la céréale idéale du petit-déjeuner, car son profil n'a rien à voir avec les fausses céréales transformées, le plus souvent grasses et sucrées. Très riche en fibres et notamment bien pourvu en bêta-glucane, une fibre soluble, l'avoine participerait à réduire le taux de cholestérol sanguin.

D'ailleurs, depuis 1997 et sur la base de diverses études sur le sujet, la Food and Drug administration (FDA, organisme américain équivalent à l'Anses et à l'Afssaps) autorise deux allégations portant sur les vertus hypocholestérolémiantes de l'avoine et notamment sur le fait que dans le cadre d'un régime alimentaire sain, les fibres solubles peuvent réduire le risque de maladies coronariennes2.

En fait, selon les connaissances actuelles, le bêta-glucane ainsi que les autres fibres solubles présentes, agiraient en piégeant une partie du cholestérol alimentaire, qui sera ensuite excrété au lieu d'être absorbé3.

D'ailleurs, il a été montré qu'une consommation quotidienne de 6 g de bêta-glucane durant 6 semaines permettrait de réduire significativement la cholestérolémie totale et LDL chez des sujets hypercholestérolémiques4. 

De manière plus générale, d'autres études ont montré le bénéfice d'une consommation régulière de bêta-glucane sur la cholestérolémie5,6.  Alors n'hésitez pas à prendre un bol de flocons d'avoine chaque matin ou 3 cuillères à soupe réparties sur les salades, les yaourts ou les légumes.
 

Pas d'avoine pour les intolérants au gluten

En plus de participer à la réduction du taux de cholestérol sanguin, le bêta-glucane aurait également la capacité de limiter la production d'insuline ! Cette fibre si spéciale a la propriété de ralentir l'absorption des glucides au niveau de l'intestin, avec au final une réduction de la glycémie après les repas et donc des besoins en insuline. Cette vertu si spéciale en fait un aliment tout à fait recommandables pour les personnes souffrant de diabète de type 2.

Ces deux propriétés majeures font de l'avoine un atout majeur dans l'alimentation des personnes souffrant de maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.  Par ailleurs, l'avoine contient aussi des glucides, et pas qu'un peu puisqu'on y trouve 58 g de glucides pour 100 g. Voilà donc une céréale qui apporte beaucoup d'énergie !

Mais si elle reste moins énergétique que le blé avec 348 kcal aux 100 g, elle sait toutefois être particulièrement rassasiante puisqu'elle apporte 15 g de protéines. Attention : elle ne convient pas aux intolérants au gluten.
 

Elle rend la peau plus belle !

L'avoine, comme toute céréale, est bien pourvue en vitamines du groupe B, utile pour l'entretien des cellules nerveuses. Elle a aussi le mérite d'être une mine de minéraux : potassium, magnésium, phosphore, calcium, et fer.

Vos #enfants s'ennuient?

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> Des activités-d’intèrieur-pour-occuper-des enfants qui s’ennuient
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



1. Faites un campement dans la maison. Prêtez à vos enfants une lampe de poche, un grand drap. Et proposez-leur de créer un camping. Vous pourrez même organiser un pique-nique goûter. 

2. Organisez un cache-cache peluche. Le principe ? Vous cachez une peluche et les enfants doivent la retrouver. Attention, ils chauffent…
 
3. Défiez vos enfants de mettre sur pied un "pestacle" qui devra commencer à 17h précises. À eux de créer un spectacle, avec un scénario et des costumes, comme des pros. 

4. Faites un bowling dans la maison avec une balle en mousse 

Mangez dans votre #poubelle...

Par La Rédaction, à 05h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:


> Voici un article d’Éric Muller, mangez dans votre poubelle


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



Souvent par ignorance, nous jetons des morceaux de viande, des « déchets » de légumes ou de fruits encore bons à manger et souvent riches en nutriments utiles.

On estime que la moitié de la nourriture jetée par les restaurants et les ménages est encore bonne à être mangée [1] !

Le 7 mars 2015, à la Brasserie de Montbenon à Lausanne, le chef Eric Godot avait fait parler de lui en organisant un dîner de sensibilisation au gaspillage où il n’a cuisiné que de la nourriture périmée : velouté d’asperges, sorbet de poisson fumé… Les 170 convives sont ressortis conquis [2].

L’un des cuisiniers témoigne : « Je ne m’attendais pas à ça. Les asperges étaient dans un excellent état, avec parfois une seule abimée dans la botte ».

Et le chef Eric Godot de conclure : « Ne jetez pas d’emblée. Sentez, touchez, goûtez. Faites confiance à vos sens et à votre bon sens. »

Nous ne sommes pas aidés par les réglementations sanitaires qui imposent des dates de péremption hyper prudentes.

Tant de produits prétendument périmés sur l’étiquette ont en fait conservé leur saveur et leurs qualités nutritives sans risquer d’intoxiquer qui que ce soit. C’est à se demander qui décide des critères de péremption.

Mais j’ai en fait la réponse : ce sont des personnes qui cherchent avant tout… à éviter les ennuis. Pour éviter tout risque que quiconque leur reproche un jour d’avoir pris un risque, elles calculent des marges de prudence énormes, souvent 2 fois, 3 fois, 5 fois trop courtes.

Nos poubelles sont remplies de choses bonnes à manger:  Il y a bactérie et bactérie
 

Vous vous parlez a vous-même?

Par La Rédaction, à 05h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR:


> Se parler à soi-même une preuve de génie


Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie




Je ne sais pas vous, mais moi, je me parle souvent à moi-même.  Parfois même sans m'en rendre compte et à voix haute ! 

Cela me permet de me concentrer davantage sur ce que je fais. 

Mieux encore, me parler à moi-même, me donne parfois des idées assez brillantes. 

Et résultat,  je produis de meilleures choses !