Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


Partager un #repas n'est pas anodin

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


J> oli message de M Dupuis


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



A chaque repas avec une nouvelle personne, je vois celle-ci épier ce que je vais commander (si nous sommes au restaurant) ou mettre dans mon assiette.

•    « Vous êtes Jean-Marc Dupuis. Mangez-vous uniquement de la quinoa, des oméga-3, des légumes verts ? »
•    « Mettez-vous du sucre dans votre café ? »
•    « Mangez-vous parfois des frites ?? »
•    « Prenez vous un dessert ? »

Mais de mon côté, je souris, et je leur dis : « Mais je suis comme vous ! »


Politesse et civilité

Partager un repas n’est pas anodin, surtout si c’est le premier repas ensemble.C’est un moment très important. L’occasion d’une découverte, une amitié qui, peut-être, va naître…

L’essentiel alors n’est pas ce qu’il y a dans l’assiette, ce qu’on absorbe. Il faut surtout être à l’aise et disponible, ouvert pour son interlocuteur.

Et comment fait-on pour être à l’aise et disponible ? Eh bien il faut agir de la façon la plus normale possible, selon la manière habituelle dans notre culture.

Si j’étais Russe, je partagerais avec cette personne une bouteille de vodka. Si j’étais Bédouin, je partagerais un mouton rôti, (excusez la vision simpliste, mais vous comprenez ce que je veux dire).

Mais je suis Français et donc, je m’assieds à une bonne table et je commande (et j’invite la personne à commander), ce qui lui fait le plus plaisir sur la carte : un bon poisson, une grosse assiette pleine de bons produits frais mais aussi… si le cœur m’en dit… un canard confit, un demi-poulet rôti une belle entrecôte grillée s’il le faut, et, oui, avec une entrée, du fromage, un dessert et une bonne bouteille !!

Surtout chez nous, où la nourriture, la qualité de la cuisine, sont toujours un bon moyen d’engager conversation, de briser la glace.

Et cela vaut même quand je rencontre une personne dont je sais que, comme moi, elle fait attention à manger sainement.


















 

#Eau chaude? ou froide pour laver les #mains

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici un article sur une recherche scientifique intéressante sur le lavage des mains


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



On a tendance à se dire que plus l’eau est chaude, plus nos mains seront propres. Pourtant, rien n’est moins vrai. 

C’est en tout cas ce qu’avancent des chercheurs américains dans une étude publiée dans la revue Journal of Food Protection. Selon ces travaux, quand on se lave les mains, l’eau froide est aussi efficace que l’eau chaude. Mais pour cela, il faut choisir un bon savon.


Se frotter les mains pendant une bonne minute

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont demandé à une vingtaine de volontaires d’accepter d’être mis en contact avec des bactéries inoffensives. 

Une fois les bactéries déposées sur leurs mains, les participants devaient les laver selon différentes méthodes et à différentes températures : ils pouvaient utiliser trois doses de liquide antibactérien et trois températures différentes (15, 21 et 37 degrés).

L’expérimentation a duré 6 mois. À l'issue de cette période, les chercheurs ont constaté que la chaleur de l’eau ne jouait pas de rôle capital dans l’élimination des bactéries. Ils ont également observé que l’utilisation d’un savon antibactérien n’était pas non plus absolument nécessaire.













 

Témoignage de Florence

Par Alain J. TOUIZER, à 06h00 dans TEMOIGNAGES
Florence avait des problèmes de couple, et elle était perdue émotionnellement, ne trouvant plus sa place avec elle-même, nous avons passé de nombreuses heures ensemble où je l'ai aidé à se reconstituer et repartir du bon pied.

Elle est rentrée en France, a commencé un nouvel emploi, a pris son appartement et s’est maintenant stabilisée dans une nouvelle vie de couple. Je lui ai préconisé du Nectar, de l’Elixir des Pharaons, du Pedibainsel et de la vitamine C .

Voici son témoignage…
Lire la suite...

Feuilles de #laurier à brûler chez soi!

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Une pratique facile à réaliser à moindre coût qui pourrait détendre et aider certains


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Si vous êtes déjà rentré dans un studio de yoga ou une librairie new age, vous avez peut-être remarqué que ces endroits ont parfois une odeur très particulière.

C’est parce que beaucoup de ces endroits pratiquent souvent la purification, une tradition amérindienne qui utilise la fumée d’herbes sacrées pour purifier une pièce. Ce rituel est semblable à l’acte de brûler de l’encens.

Bien que la pratique de purification soit fréquemment associée à la sauge, il existe d’autres herbes que vous pouvez utiliser et des avantages plus concrets que vous pouvez apprécier.


Pourquoi brûler les feuilles de laurier

Les feuilles de laurier sont légendaires depuis des millénaires: qu’il s’agisse d’un rôle incontestable dans le folklore grec et romain ou de sa présence continue dans la culture et la cuisine indienne et des Caraïbes, cette herbe a résisté à l’épreuve du temps.

Mais les feuilles de laurier ne sont pas seulement utilisées dans les aliments et les contes de fées, l’herbe est couramment utilisée pour parfumer les crèmes, les lotions, les parfums, les savons et les détergents.