Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre


#Émotions et #médecine chinoise

Par La Rédaction, à 06h00 dans DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Conseils Aljoimour :


> Voici un document riche sur les fondamentaux de la medecine chinoise.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



 

MAÎTRISER SES ÉMOTIONS  AVEC LA MÉDECINE CHINOISE


C’est curieux comme la médecine occidentale semble « gênée » par la question des émotions. « Pas scientifique » tout ça… Ah bon ? 

Patrick, cadre supérieur dans une grande multinationale. Il vient me consulter un vendredi en fin de journée. Le visage est tendu, dur, l’haleine acide, les mouvements et le regard sont vifs. À peine assis, il donne le ton :  « Je suis là car mon épouse me vante vos mérites, mais vos petites aiguilles, je n’y crois pas. Je ne suis pas convaincu que vous puissiez m’aider ». 

Après un éclat de rire, je lui demande pourquoi il vient consulter. Et il me dévoile : « Je suis stressé et j’ai du mal à m’endormir ». 

Après lui avoir fait préciser un certain nombre de choses sur sa santé, je comprends que ce qu’il appelle « stress » correspond pour lui au fait d’être très irritable, nerveux, assez colérique et qu’une rumination mentale l’empêche de s’endormir vite. 

D’autres symptômes me permettent de diagnostiquer, selon la médecine chinoise, une surpression du foie et un vide de la rate. Je lui demande quel serait pour lui l’objectif des soins que nous allions entreprendre. Il me dit d’un ton direct : « Débranchez mon cerveau, calmez-moi ». 

J’invite Patrick à s’allonger sur la table de soin pour bénéficier du traitement avec mes « petites aiguilles » d’acupuncture. Vingt minutes après l’insertion des aiguilles, je l’entends ronfler… Vingt minutes après, je viens le réveiller. Son visage est complètement détendu, son pouls est apaisé, le ton de sa voix a changé et je vois un léger sourire fugace apparaître. Il me demande incrédule : 

« J’ai dormi » ? 

Après une dizaine de traitements, Patrick est devenu un inconditionnel de l’acupuncture qui lui a permis de stabiliser son humeur, d’avoir des rapports plus détendus avec ses employés, d’être plus efficace et apaisé dans son travail et surtout d’avoir un sommeil plus profond et récupérateur. 

La clé pour comprendre la problématique psycho-émotionnelle de Patrick était le… foie ! Essayons de comprendre…


Qu’est-ce que les émotions selon la médecine chinoise ?

La médecine chinoise possède un point de vue très particulier sur les émotions. Selon ce système médical vieux d’environ 2500 ans, les 7 émotions de base sont une production des 5 organes majeurs de l’organisme. Pour être plus précis :
  • La joie (xǐ 喜) est produite par le cœur. Elle est l’émotion de la santé, de la bonne humeur, de la détente.
  • La colère (nù 怒) est produite par le foie. C’est une réaction naturelle de défense contre un danger ou une menace.
  • La pensée (sī 思) est produite par la rate. C’est l’émotion de la réflexion et de l’adaptation.
  • La mélancolie (yōu 忧) ou la tristesse (bēi 悲) sont produites par le poumon. Elle est considérée comme socialement nécessaire par les Confucianistes, durant le deuil des parents par exemple.
  • La peur (kǒng 恐) est produite par les reins. Elle représente le signal d’alarme face à un danger ou souligne une crainte.
  • La frayeur (jīng 惊) est produite par les reins ou le cœur.

Ces émotions font partie intégrante de notre physiologie. Elles ont toutes leur raison d’être et participent à notre adaptation au monde ainsi qu’à notre équilibre intérieur (corps-esprit). Mais c’est lorsque ces émotions sont trop excessives, trop fréquentes, trop répétées, trop accumulées qu’elles deviennent pathologiques et la source de maladies. 

L’une des causes les plus fréquentes du dérèglement des émotions est l’incapacité du foie à assumer son rôle de régulation émotionnelle. Explication.


Quel est le rôle du foie dans le monde des émotions ?

Selon la médecine chinoise, le foie régularise le mental et les émotions (Gān Tiáo Chàng Jīng Shén 

Qíng Zhì - 肝调畅精神情志). 
Pourquoi ? Si l’activité mentale et émotionnelle est gouvernée par le cœur, le foie quant à lui favorise leur circulation fluide. C’est lui qui leur permet de circuler librement, de se manifester naturellement. 

Quand la fonction de libre circulation est optimale, les organes sont en harmonie et leur qì émotionnel également. Dans ce cas la pensée est claire, le cœur paisible, l’esprit détendu, les émotions équilibrées. 

En cas de faiblesse de la fonction de libre circulation et de dégagement, le qì du foie stagne, les mécanismes du qì (prononcer « tchi ») sont déréglés, les activités mentales et émotionnelles sont déprimées, provoquant doute, anxiété, dépression, tendance à soupirer, déprime, envie de pleurer… 

En cas d’excès de la fonction de libre circulation, avec une montée du qì du foie, il y a une excitation de l’activité mentale et émotionnelle. Il en découle de l’irritabilité, de l’impatience, une tendance à la colère, de l’insomnie, des rêves abondants, de l’agitation mentale, etc. 

C’est exactement la situation dans laquelle se trouvait Patrick. Ces deux types de déséquilibres ne sont pas à l’origine de tous les désordres émotionnels. Cependant, ils sont relativement fréquents. 

Les praticiens de médecine chinoise, sur la base d’un bilan spécifique à ce système médical, peuvent déterminer si vous souffrez d’une surpression du foie qui est la pathologie issue du dérèglement de la fonction de libre circulation. 

Dans ce cas, les symptômes peuvent être la dépression (ou le simple état dépressif), des soupirs fréquents, des frustrations / colères rentrées, de l’irritabilité, des accès de colère, ou encore le syndrome prémenstruel ou des cycles menstruels irréguliers. 

Bien évidemment, il existe d’autres déséquilibres du foie provoquant des troubles émotionnels, mais la surpression est le plus commun de tous. Nous avons tous eu dans notre vie, au moins temporairement, une surpression du foie.


Quand notre foie est à l’origine de troubles émotionnels, que faire ?

Au sein de la médecine chinoise, il existe différents moyens de favoriser le fonctionnement normal du foie afin que les émotions soient plus équilibrées, plus apaisées, mieux gérées.  Vous pouvez faire certaines choses vous-même mais d’autres nécessitent l’aide d’un professionnel. 


Phytothérapie chinoise

Quand vos perturbations émotionnelles sont très sévères et impliquent le foie, l’une des manières les plus efficaces de revenir à un état normal est de faire appel à de la phytothérapie chinoise. 

Elle propose des traitements combinant différentes substances médicinales comme Radix bupleuri (Chai Hu), Radix albus paeoniae lactiflorae (Bai Shao Yao), Rhizoma cyperi rotundi (Xiang Fu), Cortex albizziae julibrissinis (He Huan Pi), Radix ligustici wallichii (Chuan Xiong), etc. 

Les prescriptions les plus fréquentes sont Chái Hú Shū Gān Sǎn 柴胡疏肝散 (poudre de Radix bupleuri pour drainer le foie), Xiāo Yáo Sǎn 逍遥散 (poudre pour être libre de toute contrainte), Dān Zhī Xiāo Yáo 

Sǎn 丹栀逍遥散 (poudre de Cortex moutan radicis et de Fructus gardeniae pour être libre de toute contrainte), Bàn Xià Hòu Pò Tāng 半夏厚朴汤 (décoction de Tuber pinelliae et Cortex magnoliae) ou encore Gān Mài Dà Zǎo Tāng 甘麦大枣汤 (décoction de Radix glycyrrhizae, Fructus tritici aestivi et Fructus zizyphi jujubae). 

D’une grande efficacité, ces remèdes nécessitent une bonne connaissance de la phytothérapie chinoise afin de donner la bonne posologie, la bonne préparation, la bonne durée de traitement, la bonne adaptation en fonction des besoins du consultant. 

Je vous encourage à consulter un professionnel et éviter l’automédication.


Acupuncture

L’acupuncture est sans doute le pilier thérapeutique le plus connu de la médecine chinoise. Elle agit sur des points qui régularisent les fonctions des organes et les émotions. 

Son impact est remarquable sur l’anxiété, la dépression, le stress, les excès émotionnels en tout genre : tristesse, colère, peurs, etc. Sa pratique relève de spécialistes car elle demande un savoir précis sur la localisation des points à stimuler et la manière d’insérer les aiguilles. 


Qì gōng 气功 

Le qì gōng 气功 (prononcer chi kong) est un terme générique qui englobe un ensemble de pratiques physiques, respiratoires et mentales qui visent à renforcer la santé.  Il existe de nombreux qì gōng pour régulariser le foie et les émotions. Je vous en présente un qui est facile à mettre en œuvre et qui permet si Il comporte 4 étapes et vous pouvez le pratiquer couché sur le dos, assis ou debout.

1. Commencez par masser votre plexus solaire qui se trouve à la pointe de l’appendice xiphoïde, juste sous la partie dure du thorax sur la ligne médiane du corps. Faites une trentaine de cercles en maintenant une légère pression avec votre main dominante, d’abord dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, puis dans le sens normal. Petit à petit vous pouvez aller de plus en plus profondément dans votre corps sans pression excessive. 

Quand c’est fini, vous pouvez prolonger ce massage quelques minutes de part et d’autre du plexus, sous les deux hypochondres (avec main droite et gauche). Avant de commencer ces massages, visualisez-vous souriant, joyeux, détendu.

2. Poursuivez en effectuant des respirations abdominales. Sur l’inspiration, lente, tranquille, vous gonflez l’abdomen. Sur l’expiration, vous videz l’abdomen. Cette respiration se fait lentement et uniquement par le nez. On n’utilise pas la bouche. 

Faites ces respirations pendant 3 minutes au moins. Durant ces respirations, visualisez-vous souriant, joyeux, détendu. 

3. Ensuite frottez énergétiquement avec le plat des mains les deux côtés de votre thorax simultanément, sous l’aisselle jusqu’aux hypochondres, jusqu’à provoquer un léger réchauffement de la zone. 

4. Puis tapotez avec les poings fermés cette même zone durant 1 à 2 minutes. Inspirez profondément en visualisant un air vert bleuté entrant dans votre foie et expirez en prononçant le son « Shuuuuuu » tout au long de l’expiration. La prononciation est identique au mot « chut » mais sans le T et avec le U qui se prolonge sur tout l’expiration. 

Ce son nettoie le foie, relance la circulation de son énergie et favorise son bon fonctionnement. Vous pouvez pratiquer cette étape 3 à 5 minutes. A la fin de cet exercice, visualisez-vous souriant, joyeux, détendu.
 

 

Faire du #sport

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils Aljoimour :


> Belle initiative de J.M. Dupuis. Maintenant je ne l'ai pas fait et ne saurais vous dire ce qu'il y a derrière.

> Je peux imaginer qu'il en découlera quelque chose à vendre de leur part. 

> Mais bon chacun est suffisamment grand pour décider pour lui-même. Cela m'a semblé sympa...


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


 

Il est temps de prendre le taureau par les cornes !



J’ai beau écrire « faites du sport » dans toutes mes lettres... je vois bien que ça ne fait pas avancer le schmilblick ! 

C’est pourquoi je lance un nouveau projet pour vous, mes lecteurs. Et croyez-moi, cette fois sera la bonne ! 

Bon, je préfère vous prévenir, c'est assez ambitieux. Mais vous allez pouvoir m'aider (je vous dis comment ci-dessous). 

Avec Matthieu Conzales, éditeur des Secrets de la Médecine Chinoise, nous vous proposons de concevoir ensemble (vous+nous) un programme d’entraînement physique sur mesure. 

« Waouh Jean-Marc, t'aurais pas pu choisir un truc plus simple ? » 

Pas de panique. Le principe est, en fait, simple : 

Vous nous expliquez vos goûts, vos besoins, vos obstacles, vos désirs, et nous créons un programme adapté spécialement pour vous... 

... un programme pour vous aider à reprendre une activité physique qui vous fera un maximum de bien avec un minimum de temps et d’effort. 

Pour y participer, il vous suffit de cliquer ici. Vous recevrez immédiatement un questionnaire par courrier électronique. Il vous suffit d’y répondre et nous pourrons commencer à travailler. 

Ensuite, nous continuerons à vous écrire pour vous tenir au courant de l'avancement du projet, discuter des détails, et vous faire essayer le programme d'exercices. 

Oui je souhaite participer au projet pilote. 

Merci pour votre participation. 

A votre santé

Jean-Marc Dupuis 

 

#Hémorroïdes, traitement

Par La Rédaction, à 13h30 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Un bon article M Dupuis sur les hémorroïdes. Avec de bons conseils


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Aujourd'hui, je vous donne les résultats de mes propres recherches et conclusions sur le douloureux problème des hémorroïdes, mais je ne prétends pas vous donner toutes les solutions naturelles.


La moitié de la population touchée

Environ la moitié de la population souffrira d'hémorroïdes à un moment ou un autre de sa vie, habituellement entre 20 et 50 ans. 

Ce n'est pas nécessairement un problème de personnes âgées ou constipées, cela peut arriver à chacun, y compris les personnes en bonne santé, mais qui passent beaucoup de temps en position assise.

Les hémorroïdes, qu'elles soient internes ou externes, sont causées par la dilatation et l'inflammation de veines dans le rectum et sur l'anus.

 

#Jeûne, sans risque, sans effort

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils Aljoimour :


> Jeûner est une expérience très enrichissante à tout niveau. Cela donne du repos au corps, le détoxique 

> Permet de renouveler la flore intestinale.  Vous pousse à voir vos limites. Il est important de bien suivre certaines règles, et il est préférable d'être en compagnie.
 
> Sans danger, il est préférable de commencer lentement sur 3/4 jours. Pour vous rendre compte de ses effets.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Après avoir lu mes lettres, vous connaissez les principales vertus du jeûne
 
•    contre les douleurs, les inflammations, les allergies ; 
•    pour le moral, l’énergie ; 
•    pour rajeunir ses artères, guérir son diabète, prévenir de nombreuses maladies (Alzheimer, cancer) ; 
•    ou, bien sûr, pour perdre du poids, reposer ses intestins, se détoxiquer. 

Et la liste continue. J’y reviens en détail plus loin. 

Mais si vous êtes comme moi, la première fois, vous aurez besoin d’aide. 

D’abord, pour vous motiver à tenir jusqu’au bout. Mais plus encore, parce que jeûner seul peut être dangereux. Et puis, vous avez des doutes, vous vous inquiétez : 

« Je me sens fiévreux. Est-ce normal ? » ; « Je prends des médicaments. Que faire alors ? » ; « Puis-je jeûner en travaillant ? » ; « Mon mal de tête va-t-il passer ? » ; « Combien d’eau faut-il boire ? » ; « Ne suis-je pas trop maigre ? Trop faible ? » ; « Je risque peut-être la dénutrition ! » 

Et vous avez raison de vous poser toutes ces questions. Jeûner n’est pas anodin. 

Lorsque vous recommencez à manger après le jeûne, il y a un risque sérieux de pancréatite (inflammation du pancréas) si vous ne prenez pas des précautions. Le jeûne peut aggraver des carences en vitamines, dérégler votre horloge biologique, aggraver vos maladies si vous faites les choses dans le désordre. 

C’est pourquoi nous avons créé un programme complet d’accompagnement du jeûne : la Méthode Thomas Uhl

Vous pourrez ainsi jeûner seul en toute sécurité, avec la certitude de réussir