Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre

#Plantes dans votre #chambre, pas mal

Par La Rédaction, à 06h56 dans PRODUITS BIO

Conseils ALJOIMOUR:

 
> C’est formidable d'avoir de nouvelles connaissances sur les plantes…
 
> Le bon sommeil est primordial et tout ce que l'on peut faire pour l’améliorer est fantastique.
 
> Lavande et Aloès je savais, mais le Lierre,  le jasmin et la sanseveria ...non !
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie


En plus d’être décoratives, les plantes d’intérieur se révèlent aussi très bénéfiques quand il s’agit de votre santé. Entre autres, elles filtrent l’air et oxygènent votre maison
 
Ainsi, en choisissant les bonnes plantes pour votre chambre, vous aurez peut-être un excellent moyen d’améliorer votre sommeil.
 
Le choix des plantes est assez vaste, mais cet article a sélectionné 5 plantes efficaces qui peuvent améliorer l’ambiance de votre chambre et la qualité de votre sommeil.

 

1. Lavande

 
La lavande est principalement utilisée comme parfum pour les savons, les vêtements et certains shampooings. C’est aussi un excellent agent de nettoyage, mais ses pouvoirs ne s’arrêtent pas là ! La lavande peut effectivement aider à traiter l’insomnie et l’anxiété. 
 
Les chercheurs reconnaissent que l’inhalation de son parfum peut libérer des effets apaisants et même sédatifs lorsque nous inspirons le parfum du plant de lavande. Elle offre encore de nombreux bienfaits pour soigner nombre de maux de la sphère ORL notamment.
 
Un autre guérisseur naturel qui est excellent pour soulager l’inflammation, les cicatrices et les brûlures, l’aloès Vera peut également détoxifier le corps.
 
 De plus, l’aloès Vera peut aider à éradiquer les polluants chimiques trouvés dans les produits de nettoyage, purifiant ainsi l’air de votre chambre et le reste de votre maison. Cette plante présente ...
 

C’est le #baromètre de votre #santé #intestinale

Par Alain TOUIZER, à 07h30 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


Cet article est plus qu'excellent!!!
 
> Étant diplômé en hydrothérapie du colon, je peux vous dire que tout est juste. Nous apprenons aussi cela dans nos cours de naturopathie et en médecine chinoise.
 
> Jeunes mamans, observer les selles de vos enfants aidera à un meilleur équilibre.
 
> Apprenez à vous nourrir selon vos groupes sanguins: A, O, B et AB. Un peu de Pamplactif de temps en temps ou d'Extrait d'Olivier... une  ou deux cures par an d'Elixir des Pharaons et le tour est joué...

  

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie
 
 
 

Vous est-il déjà arrivé de vous pencher au dessus de la cuvette des toilettes et de vous dire : « Aïe… C’est vraiment mon intestin qui a produit ça ? » Si vous n’avez rien mangé récemment qui puisse expliquer la chose, cela pourrait être un signe de maladie grave.
 
Voici donc un « guide topographique », et un « atlas des espèces rares » qui peuvent sortir de l’intestin. Ce guide est à imprimer, et à déposer en haut de la pile de magazines dans vos toilettes.
 

De quoi c’est fait

Les selles sont constituées de tout ce que votre corps n’est pas parvenu à absorber. On pense immédiatement aux restes de nourriture. Pourtant, les déchets rejetés ne proviennent pas uniquement de votre alimentation.
 
Ils incluent également des substances produites par votre organisme et rejetées dans l’intestin, comme la bile, les sucs du pancréas, les cellules mortes du sang, de l’épithélium intestinal (la couche de cellules qui tapissent l’intérieur de l’intestin), les bactéries intestinales, etc.
 
Toutes ces substances pourraient former un gros paquet qui se coinceraient dans votre intestin. Mais la nature est bien faite : elles sont entourées d’une gaine de mucus, un produit gluant, de manière à mieux glisser vers la sortie.
 
Toutefois, si vos selles stationnent trop longtemps dans votre intestin, le mucus disparaît, elles se dessèchent, et vous vous retrouvez assis sur les toilettes à pousser comme un forçat au risque de vous faire éclater les artères carotides (dans le cou).
 
De telles souffrances ne sont pas naturelles, surtout si le but est de se « soulager ». La première chose à faire quand on est constipé est de boire de l’eau, ce qui contribuera à amollir les selles et à produire plus de mucus.

 
Décryptez les signaux de votre intestin

Pour certains, il est normal d’aller à la selle une à deux fois par jour. Pour d’autres, le rythme habituel est de se soulager trois fois par semaine, sans que cela traduise de dysfonctionnement particulier.
 
De même pour la forme, la taille, la consistance et la couleur des excréments. Il n’y a pas de standard absolu.

 

La #nuque et sa #structure complexe

Par La Rédaction, à 07h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :



> Quelques bonnes recettes pour les douleurs cervicales... voir aussi notre fiche de "Silice Organique"


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion et en Normandie



La nuque avec sa structure complexe et sa grande mobilité a besoin de rester en bonne forme pour supporter le fonctionnement et la mobilité du corps. Quand elle est douloureuse, bouger sa tête dans n’importe quelle direction devient pénible et il est difficile d’avoir une vie quotidienne normale.
 

Des douleurs cervicales entraînent aussi des douleurs vives dans les épaules et les muscles proches, des maux de tête, un engourdissement, des picotements, des raideurs et des difficultés à déglutir.
 

Vous pouvez souffrir de la nuque pour toutes sortes de raisons. La raison principale est due à une mauvaise posture, au travail devant un bureau, au fait de dormir dans une mauvaise position ou à une torsion en faisant du sport.
 

Les autres causes possibles sont une carence nutritionnelle, la compression d’un nerf, une fibromyalgie ou une spondylose cervicale. La douleur peut aussi être causée par des infections de la moelle épinière.
 

Cependant, la plupart du temps les douleurs cervicales ne sont pas un problème grave et peuvent être traitées efficacement en utilisant des méthodes naturelles.
 

Voici le Top 10 de ces remèdes maison:
 

1. La poche de glace

La glace est le remède le plus simple contre les douleurs à la nuque. La température froide réduit l’inflammation et calme la douleur. Un paquet de petits pois congelés est aussi une bonne solution.
 

  1. Mettez des cubes de glaces écrasés dans un sac en plastique.
  2. Enroulez une serviette de toilette autour du sac.
  3. Pressez le paquet contre votre nuque pendant 15 minutes maximum.


Réitérer l’opération 3 fois par jours pendant 30 minutes, pendant 24 heures.

Attention: N’appliquez jamais de glace directement sur votre peau, au risque de vous brûler la peau.
 

2. L’hydrothérapie

L’hydrothérapie est aussi un remède efficace contre les douleurs cervicales. Elle peut aisément être réalisée avec un jet de douche. La force du jet sur la partie du corps affectée réduit la douleur. L’eau chaude accélère la circulation du sang et relaxe les muscles raides tandis que l’eau froide réduit l’inflammation.
 

  1. Visez la nuque avec de le jet d’eau chaude pendant 3 à 4 minutes.
  2. Alternez eau chaude, eau froide pendant 30 à 60 secondes. Répétez l’opération autant de fois que nécessaire.


Note: Quand vous êtes sous la douche, assurez-vous de garder votre nuque bien droite.
 

3. Les bains au sel d’Epsom

Les sels de bain d’Epsom soulagent les tensions nerveuses, réduisent le stress et soulagent la douleur instantanément. Le sulfate de magnésium qu’ils contiennent agit comme un relaxant musculaire naturel. Il réduit le gonflement et atténue la douleur.

1. Dans un bain chaud, ajoutez une tasse de 25 cl de sels d’Epsom et détendez-vous pendant 15 à 20 minutes.

Répétez cette opération chaque jour jusqu’à disparition complète de vos douleurs.


Note: Évitez ce remède si vous avez des problèmes cardiaques, de la tension ou du diabète.

 

4. Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire qui peut soulager les douleurs cervicales rapidement.
 

Trempez une serviette en papier avec du vinaigre de cidre. Placez-là sur votre nuque. Laissez-là poser pendant 2 heures. Répétez cette opération chaque jour jusqu’à disparition complète de la douleur.

Vous pouvez également ajouter deux tasses de vinaigre de cidre à un bain chaud.

 

5. Des exercices pour le cou

Il existe un large éventail de mouvements qui peuvent aider. Les exercices renforcent et stabilisent les muscles du cou et du haut du dos et réduisent également le stress.
 

Quand elle est douloureuse, bouger sa tête dans n’importe quelle direction devient pénible et il est difficile d’avoir une vie quotidienne normale.
 

lait de #soja, dangereux pour les #enfants

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR:

 
> Pas étonnant que les gros producteurs inventent des mensonges pour écouler leurs stocks transgéniques.
 
> C’est pareil avec le lait et les céréales consommé à outrance…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie



Après des années d’intense lobbying, les multinationales qui exploitent le soja ont fini par installer l’idée que le soja était une sorte de plante miracle capable de résoudre le problème de la malnutrition dans le monde en remplaçant les protéines animales par des protéines végétales. 
 
On le dit capable de soulager les femmes en pré-ménopause et de remplacer le lait maternel pour l’allaitement des bébés. On découvre peu à peu que rien de tout cela n’est vrai.
 
La première fois que j’ai entendu parler du soja de manière négative, c’était en 2000. Je ne voulais pas y croire tant il avait été dit et redit partout qu’il s’agissait d’une solution mondiale contre la malnutrition, de l’alternative idéale à la consommation de protéines animales et d’un aliment-santé exceptionnel. 
 
J’ai fini par aller faire des recherches sur Internet. Ce que j’ai découvert est encore plus difficile à croire. Mais autant vous dire que j’ai banni le soja cru, le tofu et le lait de soja de mon alimentation.
 

Derrière la petite graine, des enjeux financiers colossaux

Derrière la méga promotion du soja à travers toute la planète, on retrouve les grands groupes de la pétrochimie et de la médecine. 
 
Ils disposent de budgets de promotion considérables, et ont des centaines de sites Web dans toutes les langues pour faire l’apologie du soja. Malgré cela, la « Food and Drug Administration » …