Blog Aljoimour sur la santé et le bien-être à la Réunion. Découvrez tous les conseils relatifs à la nutrition, la diététique et le bien-etre

Témoignages d'un régime à base de maté

Par La Rédaction, à 06h00 dans TEMOIGNAGES
Marie Françoise et Aurélie P. du Tempon (Ile de La Réunion), parlent de leurs régimes
Lire la suite...

#Recette #ayurvédique étonnante !

Par La Rédaction, à 06h00 dans RECETTES GOURMANDES

Conseils ALJOIMOUR :

 
> C’est la période des noix… Essayez cette recette ayurvédique étonnante !
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



 
Apprenez à faire de délicieux lait de noix avec des noix de Grenoble, de la noix de coco et deux plantes hautement médicinales, le curcuma et la cannelle. 
 
Si vous ne disposez pas de sac à lait de noix, une passoire fera l’affaire!
 
Ingrédients:
 
1 tasse de noix trempées. Laisser tremper toute la nuit dans l’eau.
 
1 tasse de noix de coco râpée
 
1 càc d’extrait de vanille
 
1 càc de cannelle
 
1 càc de curcuma
 
1 càc de miel
 
une pincée de sel rose de l’Himalaya
 
4 tasses d’eau
 
 
Instructions:
 
Ajoutez tous les ingrédients dans un blender et mixez bien. Utilisez un sac à lait de noix pour filtrer le mélange dans un saladier ou une grande tasse à mesurer. 
 
Mettez le mélange dans un récipient propre et je le mettrais au réfrigérateur.
 

Des #problèmes avec le #yogourt...

Par La Rédaction, à 06h00 dans SANTE

Conseils ALJOIMOUR :


> Article numéro 18 du programme-santé de Mike Geary, coach en nutrition… 

> Comme vous je suis ce cours au fur et  à mesure.Cet enseignement sur le yaourt et les cultures probiotiques est excellente, une source d'information précise et acidifiante…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Comme vous l'avez sans doute remarqué ces deux dernières années, les probiotiques sont à la mode comme l'un des facteurs les plus importants qui aident à contrôler votre système immunitaire (environ 70% de votre système immunitaire réside dans votre intestin), ainsi que la santé de votre système digestif.

La plupart des gens "pensent" obtenir suffisamment de probiotiques à partir des yaourts (une personne moyenne mange du yaourt pratiquement tous les jours). Malheureusement, il y a quelques de problèmes avec le yaourtauxquels vous devez être informé...

 
1.  Premier problème avec le  yaourt :

Certaines marques de yaourt contiennent réellement des cultures vivantes et d'autres pas. 

Presque tous les yaourts sont faits à partir de lait pasteurisé... ce n'est pas le problème, car une fois que les cultures vivantes sont ajoutées et le lait fermenté, vous avez une fois de plus une nourriture vivante et active qui est plus facile à digérer que le lait ordinaire et avec une teneur réduite en lactose, du fait de leur consommation par les microbes.

Malheureusement, certaines marques pasteurisent le yaourt APRÈS qu'il ait été fermenté (d'élevage) ce qui tue les probiotiques bénéfiques. 

D'autre part, la plupart des bonnes marques de yaourt ne sont PAS pasteurisés après fermentation, de sorte que les probiotiques sont encore en vie à votre avantage.

La quantité des probiotiques dans le yaourt varie grandement en fonction de la marque et du type, j'ai vu des estimations allant de 1 à 5 milliards de UFC par portion. C'est correct, mais faible par rapport à d'autres sources de probiotiques dont nous parlerons un peu.

L’ESSENTIEL est de rechercher des "cultures vivantes et actives" sur l'étiquette, ou un autre étiquetage qui indique que les probiotiques sont toujours actifs.

 

On imagine qu’#Internet est gratuit et libre.

Par La Rédaction, à 06h00 dans GENERALE

Conseils ALJOIMOUR :


> Mauvaise nouvelle on risque de ne plus recevoir la lettre de Jean marc Dupuis. qui bien sur dérange donc même si ce courrier est long, je vous invite à prendre le temps de le lire, il explique bien.
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




La plupart des gens imaginent qu’Internet est gratuit et libre. C’est fini aujourd’hui.

Vous avez l’impression que recevoir mes emails est gratuit.

Mais ce n’est pas le cas.

Mon Gmail s’est bloqué quand j’ai atteint 300 inscrits à Santé Nature Innovation. A partir de là, j’ai été obligé d’utiliser un système de « routage » professionnel et j’ai dû commencer à payer, sans quoi mes envois n’arrivaient plus.

Aujourd’hui, je paye des milliers d’euros chaque année pour avoir le droit de continuer à envoyer mes messages.

Très peu de personnes s’en doutent. Mais le fait est que je n’ai pas le choix. Si je n’utilisais pas ces systèmes, je serais tout simplement condamné au silence par les quelques grandes entreprises qui contrôlent Internet : Google, Orange, Free, Yahoo, Apple, etc.

Ces entreprises font ce qu’elles veulent.

A tout moment, elles peuvent décider de « suspendre » votre compte.

Elles imposent de plus en plus de normes et de mots « interdits » ; j’ai dû embaucher un informaticien spécialisé. Sinon, mes messages ne partent plus, ils n’arrivent plus chez les destinataires.

En cas de blocage, vous n’avez légalement aucun moyen de savoir pourquoi, aucun recours.

Vous ne savez absolument pas ce qu’il faut faire pour rétablir la communication. Souvent, il n’y a personne au bout du fil, c’est un ordinateur, un serveur (ou un « robot ») qui vous a éliminé, et vous ne pouvez pas lui parler pour vous expliquer.

Pas plus tard que la semaine dernière, plus de 200 000 lecteurs ont cessé de recevoir mes messages. La communication a été rétablie depuis mais cela peut s’arrêter à tout moment.

Mais bientôt, il est fort possible que vous ne recevrez plus mes messages du tout. Ils seront automatiquement dirigés vers des dossiers « poubelles » dans votre messagerie, et même bloqués par les serveurs avant de vous parvenir.

Vous aurez beau protester, ça ne servira à rien.

Votre fournisseur d’accès à Internet vous expliquera qu’il fait ça « pour votre bien » évidemment.

« Pour vous protéger » contre les dangers des informations « non validées » par les autorités, elles auront décidé de me « supprimer ».

Les grandes firmes et les gouvernements sont en train de restreindre l’accès à Internet

Pendant dix ans environ, Internet a été libre. Vous pouviez écrire ce que vous vouliez, vous n’aviez rien à craindre. Cette époque est souvent comparée au « Far West », avant que les autorités et les grandes entreprises ne commencent à intervenir.