#Pollution et #malformations congénitales

Par La Rédaction, le 05 août 2019 à 06h00 dans CONSEILS SANTE | 0 commentaire
#conseils #santé #polution Des travaux menés sur des rats par des scientifiques de l'université A&M du Texas montrent que l'exposition aux particules fines peut entraîner des malformations congénitales et des cas de mortalités périnatales.
Effectuée sur des rats femelles et publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), l'étude a examiné les effets nocifs sur la santé de l'exposition aux particules fines pendant la grossesse sur le développement du foetus et sur les nouveaux-nés. 

Les auteurs de ces travaux ont observé deux groupes de rats femelles entre 0 et 18 jours de gestation.
 


















Les animaux ont été placés dans un appareil à double chambre d'exposition, l'un étant composé d'un air ambiant sain et l'autre contenant de l'air pollué (100 à 200 µg-m-3 de sulfate d'ammonium en aérosol ultrafins).

Quatre bébés mâles et quatre bébés femelles ont été ensuite choisis au hasard à leur naissance dans chaque portée pour être nourris, tandis que des tissus ont été prélevés sur les autres petits.  


Commentaires ALJOIMOUR:


> Une étude sur des rats femelles montre que la pollution peut avoir un effet sur la progéniture. Alors on est mal, car c'est de pire en pire…

> Pourtant on s’adapte, pas le choix surtout dans les grandes villes. Dans les campagnes nous ne souffrons pas de ce genre de problèmes.

> C‘est très compliqué de nos jours de trouver un bon équilibre. Courage !


Alain TOUIZER

La Réunion - Paris - La Normandie