Des #chiens pour renifler le #cancer ?

Par La Rédaction, le 01 juil 2019 à 06h00 dans CONSEILS SANTE | 0 commentaire
#conseils #santé #cancer Avant de vous parler du potentiel thérapeutique du chien (et du chat), laissez-moi vous éclairer 2 minutes sur son système olfactif impressionnant.
Saviez-vous que la détection des odeurs est une fonction essentielle pour la survie d’une espèce ?

Elle permet d’identifier une source de nourriture, la présence des prédateurs, ou un partenaire… Mais aussi parfois de détecter des maladies ! (je vais y revenir).

 




















Chez les chiens et les chats, la fonction olfactive est décuplée.

Le chien est 1 000 à 100 000 fois plus sensible aux odeurs que les hommes.

Avant de vous parler du potentiel thérapeutique du chien (et du chat), laissez-moi vous éclairer 2 minutes sur son système olfactif impressionnant.

Le chien dispose de deux moyens de perception des odeurs :
•    Il y a la voie nasale: les molécules odorantes présentes dans l’air pénètrent et traversent ses cavités nasales. Mais seul 7% de l’air inspiré atteint l’appareil olfactif.

•    Mais la voie rétro-nasale est encore plus étonnante : c’est à l’expiration que la plupart des molécules sont « senties ». Lorsque le chien perçoit une odeur, il la renifle en effectuant plusieurs inspirations et expirations rapprochées.

Cela lui permet d’opérer un contact plus important entre les molécules odorantes et la muqueuse olfactive. Puis les neurones interprètent l’odeur avant de transmettre le message au cerveau…

L’animal est ainsi en capacité d’interpréter ce qui l’entoure ou encore de suivre une piste, qu’elle soit récente, éloignée géographiquement ou vieille de plusieurs jours.
 


Commentaires ALJOIMOUR:


> Découverte. Les chiens peuvent, grâce à leur odorat très développé, déceler un cancer prématurément pour qu’il soit soigné à temps, Merveilleux !


Alain TOUIZER

La Réunion - Paris - La Normandie