#Pollution numérique, limitons notre #empreinte carbone

Par La Rédaction, le 05 juin 2019 à 06h00 dans INFOS PRATIQUES | 0 commentaire
#infopratiques #pollution téléphones_portables Si nous sommes de plus en plus sensibilisés aux effets de notre production de déchets et de notre consommation de viande, il existe un phénomène qui contribue lui aussi grandement au réchauffement climatique 
Les appareils électroniques sont omniprésents dans notre vie quotidienne : à la maison comme au travail, envoyer des mails est devenu banal. 

Pourtant notre usage numérique contribue aussi au réchauffement climatique. On parle de pollution numérique. 

 
















Mais il est possible de réduire ses effets en usant d'actions simples. 

Selon un rapport Greenpeace publié en 2017, le secteur informatique représente aujourd'hui environ 7 % de la consommation mondiale d'électricité. Bela Loto, coordinatrice de l'association Maison de l'Informatique Responsable nous explique en 5 points comment réduire au quotidien notre empreinte carbone numérique. 


1. Prolonger la durée de vie des appareils au maximum


Si nos activités sur le web sont immatérielles, ce n'est pas le cas des appareils dont nous nous servons pour les réaliser. 

La fabrication d'ordinateurs, tablettes et smartphone entraîne l'épuisement de métaux, dont certains aux propriétés magnétiques précieuses, surnommés les "terres rares" (néodyme, dysprosium, yttrium et lanthane).

"L'idéal est de prendre soin de ces appareils. On a tendance à penser qu'on peut toujours en racheter, alors qu'il suffit d'en prendre soin pour les conserver plus longtemps", estime Bela Loto.  


Commentaires ALJOIMOUR:


> Voici de très bons conseils, en espérant que quelques-uns au moins les suivront, ou au moins une partie


Alain TOUIZER

La Réunion - Paris - La Normandie