Le #régime idéal pour la #santé et la #planète

Par La Rédaction, le 27 mars 2019 à 05h00 dans INFOS PRATIQUES | 0 commentaire
#infopratiques #régime #viandes Une mauvaise alimentation et la sédentarité sont d'importants facteurs de risque de maladies chroniques parmi lesquelles le diabète, les cardiopathies, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer.
Une ONG souhaite fixer un objectif sanitaire d'ici 2050 : fournir à une population mondiale croissante le régime alimentaire le plus sain possible fondé sur des systèmes de production durables. 

Le premier réflexe à adopter dès maintenant consiste à repenser notre manière de s'alimenter en misant davantage sur les végétaux. 

 




















Une mauvaise alimentation et la sédentarité sont d'importants facteurs de risque de maladies chroniques parmi lesquelles le diabète, les cardiopathies, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer. 

A l'inverse, une alimentation saine contribue à prévenir toutes ces pathologies non transmissibles. Mais comme l'explique l'OMS (Organisation mondiale de la santé), la production croissante d’aliments transformés, l’urbanisation rapide et l’évolution des modes de vie ont provoqué un changement des habitudes alimentaires. 

Les gens consomment désormais davantage d’aliments très caloriques, riches en sucres libres ou en sel, et beaucoup ne mangent pas suffisamment de fruits, de légumes et de fibres alimentaires.

Cette bonne habitude de vie sera tout aussi importante dans les années à venir, c'est pourquoi des membres de la Commission EAT-Lancet se sont posé une question : est-il possible de nourrir une population croissante de 10 milliards de personnes en 2050 avec un régime alimentaire adéquat ? 

Pas sans modifier nos habitudes, améliorer la production des denrées et réduire le gaspillage alimentaire, estiment ces derniers. 

Dans leur rapport disponible en ligne, ils ont évalué les preuves scientifiques existantes pour définir des objectifs scientifiques en matière de régimes alimentaires sains et de production alimentaire durable pour élaborer la meilleure façon de se nourrir dans les prochaines années.


Diviser par deux sa consommation de sucre



 

Commentaires ALJOIMOUR :


> En effet les noix contiennent beaucoup plus d’éléments nutritifs que la viande, en inclure donc dans son alimentation.


Alain TOUIZER

Naturopathie La Réunion – Paris – La Normandie