La #classe sociale et le #concept de soi

Par La Rédaction, le 30 janv 2019 à 05h00 dans INFOS PRATIQUES | 0 commentaire
#infopratique #psychologie #contexte Esquisse de théorie dite sociale cognitive pour décrire les différences psychologiques entre les classes sociales.
Des chercheurs américains ont proposé, dans la revue Psychological Review (2012), une esquisse de théorie dite sociale cognitive pour décrire les différences psychologiques entre les classes sociales.

La classe sociale d'une personne, décrivent Michael W. Kraus de l'Université de l'Illinois et ses collègues (1), est façonnée par ses ressources (richesse, éducation, travail) et sa perception du rang qu'elle occupe comparativement aux autres dans la société.

 




















Leur théorie vise à décrire comment le contexte que constitue la classe sociale influence différents processus psychologiques de base. Ils proposent que ces contextes induisent des patterns cognitifs fiables (qui se retrouvent, en moyenne, dans les groupes mais pas nécessairement chez chaque personne du groupe) :
 
  • Chez les personnes de classe défavorisée : une orientation cognitive et relationnelle tournée vers l'extérieur et le contexte ; un sentiment que leurs propres actions sont chroniquement influencées par des forces extérieures à leur contrôle.
 
  • Chez les personnes de classe favorisée : une orientation solipsiste (basée sur leur propre conscience et leurs états intérieurs) et individualiste ; un sentiment que leurs dispositions ont une influence fondamentale sur leurs choix et leurs actions.
 

Commentaires ALJOIMOUR :


> Voici une étude, assez intéressante, des différences psychologiques selon la classe sociale


Alain TOUIZER

Naturopathie La Réunion – Paris – La Normandie